Ile Maurice
Ile Maurice

Le tourisme à Maurice

Ile aux mille et une facettes, Maurice vous charmera par sa végétation exubérante, ses reliefs contrastés et son climat tropical. Découvrez le tourisme de l’île des Antilles, les magnifiques réserves naturelles, domaines et nombreux parcs, où la faune et la flore sont en parfaite harmonie avec l’Homme.

Sites et île du Littoral Est sur Maurice

Une invitation à la découverte, à défier vos limites… Des sites, des villes, des villages, des ports, des jardins… Découvrez une île Maurice travers ses régions, la beauté et la richesse de son relief.

Ile au cerfs

Ce petit coin de paradis est une excursion à ne pas manquer. Après avoir traversé les eaux turquoises du lagon, vous aurez le plaisir de découvrir tous les charmes de cette île. Endroit idéal pour la pratique des sports nautiques, vous pourrez ensuite vous détendre sur les kilomètres de plage de sable fin que compte l’île.

Enfin, vous pourrez déguster des spécialités de grillades de fruits de mer dans les deux restaurants de l’île ou des repas plus légers au snack bar.

Île aux Aigrettes

L’île doit son nom, notons-le, aux aigrettes qui y nichaient au 17 ème siècle.

Utilisée pendant la seconde guerre mondiale comme base militaire par les Anglais, l’île aux Aigrettes a pris une dimension beaucoup plus pacifiste et écologique depuis les années 60. Grâce à un travail extraordinaire accompli par la Mauritius Wildlife Foundation, cette île qui ne se visite qu’en petit groupe, est devenue un exemple mondial pour la préservation de la nature et des espèces menacées. Ici on trouve quelques un des oiseaux les plus rares au monde, dont la crécerelle.

Pointe du Diable

Sous l’occupation française, 27 batteries de défense contrôlaient l’accès de l’île. La batterie de la Pointe du Diable, d’une redoutable efficacité, a longtemps empêché les anglais de s’approcher de Grand Port.

Aujourd’hui, les vestiges de ces batteries sont classés monuments historiques. Ce site est également un point de vue idéal sur l’océan et les îlots alentours.

La Vanille, Réserve des Mascareignes

Au cœur des bambous, des palmiers et des bananiers, vous aurez la joie de découvrir une faune exubérante en toute sécurité. L’élevage de crocodiles, les tortues géantes en liberté et les collections de papillons raviront petits et grands.

En vacances sur l’île Maurice, vous ne manquerez pas la visite des Ruines hollandaises !  A Vieux Grand Port, la plus ancienne implantation de l’île Maurice, on trouve encore les ruines des premières fortifications hollandaises. D’importantes fouilles récentes ont mis à jour un pan de l’histoire de l’île Maurice. Vous pouvez également visiter le Musée Frédéric Hendrik, près de l’église, qui présente une maquette du site, des objets retrouvés lors des fouilles et des panneaux sur la période d’occupation hollandaise.

Village de Flacq
Village de Flacq

Les villages d’Ile Maurice à visiter

Sur Maurice, il existe un petit village portant le doux nom de Poudre d’Or. Ce paisible petit village de pécheurs du Nord Est de l’île a été rendu célèbre par le naufrage du Saint Géran au large de ses côtes dans la nuit du 17 au 18 août 1744. Personne ne sait d’ où vient ce précieux nom car aucune trace de ce minerai tant convoité n’a jamais été retrouvée dans le village.

Poudre d’Or recèle tout de même quelques trésors. Son église au haut clocher de pierre noire est protégée par une longue allée de palmiers. Au fond du village, le monument érigé en hommage aux victimes du naufrage rappelle aux visiteurs le drame d’Août 1744. Enfin, ne manquez pas la visite des ateliers de maquette de bateaux Historic Marine à Goodlands.

Mahébourg

Construite dans la baie de Grand Port en 1804, Mahébourg doit son nom au gouverneur français Mahé de La Bourdonnais. Haut lieu historique anciennement réputé pour son marché aux esclaves, elle fut également le témoin de la seule victoire navale napoléonienne sur les Anglais en 1810. Ainsi, la ville est aujourd’hui classée monument historique. Reconnue comme l’un des plus grands centres de pêche de l’île, elle a cependant su conserver le charme d’un village typique. Pour vous rendre compte de l’ambiance chaleureuse qui y règne, ne manquez pas le « petit marché » et la Foire aux Tissus qui a lieu tous les lundis à la Pointe Canon.

Pour une incursion dans le temps, visitez le Muséum d’Histoire Naturelle qui réunit notamment des pièces de la bataille navale de 1810, ou encore la biscuiterie Rault où l’on fabrique toujours des biscuits de manioc (cassava) selon de vieilles recettes familiales.

Souillac et Flacq

Souillac est un village perché sur la rude côte de la Savanne battue furieusement par les vagues.
Le charme de Souillac réside dans son paysage sauvage : les falaises abruptes, que balaie toute l’année le souffle puissant de l’océan, contrastent avec les plages tranquilles du nord.
s Le jardin sur la mer, qui porte le nom du Dr Charles Telfair, offre ombre et verdure.
Autre attraction : à l’extrémité sud de Souillac, visitez les célèbres falaises de Gris-Gris, sculptées par l’érosion.

Flacq est un des villages les plus importants de Maurice. Ce véritable carrefour de la vie dans l’Est est aussi le site d’un des plus grands marchés à ciel ouvert du pays tous les mercredis et les dimanches. Très couru, ce marché haut en couleurs se tient à quelques mètres de la Magistrature, un bâtiment historique.

Vallée des couleurs
Vallée des couleurs

Le Grand Sud de l’île Maurice à découvrir

Découvrez une île Maurice traditionnelle en visitant l’usine et le Musée du Thé à Bois Chéri.
Cette visite est suivie d’une dégustation au Chalet. En randonnée sur la route du thé, savourez ensuite un repas créole dans la maison coloniale bâtie en 1819, le St Aubin.
Vous pourrez visiter les serres d’anthuriums et de vanilliers ainsi que le jardin exotique.

La vallée des couleurs

Situé à Mare Anguilles à Chamouny, ce parc naturel en aménagement vous surprendra par sa nature exubérante, ses ruisseaux, ses cascades, sa flore, ses forêts et surtout, sa terre aux myriades de couleurs.

Rivière Noire

Le parc national des gorges de la Rivière Noire protège ce qui reste des forêts indigènes de Maurice sur plus de 6 500 hectares. Il offre aux visiteurs la chance d’admirer des passages magnifiques et de voir quelques plantes et des espèces d’oiseaux endémiques. Il est accessible de Vacoas en passant par la Marie et la Mare aux Vacoas.

Vous aurez l’occasion de voir une végétation typique : bruyère et forêt naine.
Plusieurs sentiers vous rapprocheront de la nature avec, sur la route de Plaine Champagne vers Chamarel, deux accès faciles vers les chutes Alexandra Falls.

Casela

Situé dans le cadre magnifique de la Rivière Noire, le jardin d’oiseaux de Casela, d’une superficie de 25 hectares, abrite plus de 2 500 oiseaux de 140 espèces. On y trouve des oiseaux venant des cinq continents mais l’attraction principale est le pigeon des mares (pigeon rose), un des oiseaux les plus rares au monde.

Les bassins de poissons, les tortues, les singes, les lémuriens, les faisans, les léopards, les tigresses du Bengal et les autruches sont les autres attractions de cet endroit merveilleux. Les orchidées (en saison) agrémentent ce havre de paix créé par des arbres, les ruisseaux et les petites chutes d’eau.

Mais Casela ne se résume pas seulement à un parc naturel. Désormais des activités diverses et parfois uniques sont venues renforcer les loisirs existants. La réserve de Yémen est également un incontournable à voir sur Maurice. Cette réserve naturelle privée a ouvert récemment ses 4500 hectares aux éco-touristes. Une faune multiple et une flore bigarrée parent une savane herbeuse bordée de montagnes aux noms pittoresques dont la visite procurera un dépaysement certain aux visiteurs.

Rochester falls

Les chutes de Rochester se situent à Souillac et méritent une visite. La route qui y conduit, traverse la sucrerie de Terracine. Au cours des âges, les eaux ont façonné la lave peu résistante, y faisant de curieux découpages.

Tamarin

La vaste baie de Tamarim, avec en toile de fond les montagnes du Rempart et Trois Mamelles, a conservé un aspect sauvage. En juillet et août, mauriciens et touristes avertis y pratiquent le surf. Autre caractéristique de Tamarin : les salines que l’on voit à l’entrée du village. Le climat sec et chaud de cette région permet de produire du sel à partir d’eau de mer pompée et filtrée puis déshydratée au soleil.

La baie est très appréciée des dauphins que l’on peut admirer en banc.

Le matin les femmes aux larges chapeaux récoltent le sel dans de grands paniers à l’aide de leurs râteaux.

La Preneuse

Ce site est l’une des cinq tours Martello construites par les anglais dans les principales baies de l’île pour prévenir toute attaque extérieure venant de la mer. Aujourd’hui, cette tour Martello a été restaurée et les visiteurs peuvent admirer son ingénieux agencement.

On peut y voir l’imposant canon et son système de fonctionnement ainsi qu’une multitude d’objets retrouvés près de la tour lors de fouilles archéologiques.

Le-Jardin-de-Pamplemousse
Le-Jardin-de-Pamplemousse

Le littoral Nord de Maurice

Le Jardin des Pamplemousses est connu des botanistes du monde entier pour l’importante collection de plantes indigènes et exotiques qui y poussent, y compris les nénuphars géants Victoria Amazonica et les nombreuses espèces de palmiers. le jardin est source de curiosité et de découverte pour les amoureux de la nature.

Le talipot ou coryphe parasol est d’un intérêt particulier : la légende veut qu’il ne fleurisse qu’une fois tous les soixante ans avant de mourir.

Grand Baie

Première région de l’île à vivre pleinement le décollage touristique, Grand Baie est devenue, au fil du temps, naturellement incontournable. Paradis du shopping et des loisirs (Kapu kaï en est la nouvelle attraction), c’est aussi le lieu trépidant des nuits mauriciennes (nombreux restautants, bars, discothèques).

Côté plage, le site de La Cuvette, qui vient d’être agréablement aménagé vaut le détour : à visiter absolument !

Domaine de Labourdonnais

Que ce soit à vélo ou à pied, ne manquez pas de venir visiter ce splendide domaine qui existe depuis 1858. Sa magnifique maison coloniale rappelle les demeures établies en Louisiane au siècle dernier

Ce domaine, au milieu d’un verger unique en son genre, regroupe pratiquement tous les fruits tropicaux de l’île Maurice. On y trouve des mangues, ananas, pommes cannelles et bien d’autres, ainsi que de nombreuses variétés de fleurs telles que les andrêanums, hibiscus, roses de porcelaine ou oiseaux de Paradis.

Ile Maurice tourisme
Ile Maurice tourisme

Ruines de Balaclava

A quelques mètres de la Baie aux Tortues, ainsi baptisée par les marins au 17 ème siècle en raison de la présence de nombreuses tortues, on peut trouver les ruines de l’ancienne propriété de Balaclava

On peut aussi voir les digues dont les bases furent jetées par Mahé de Labourdonnais. Un lieu chargé d’histoire.

Le Shivala de Triolet

Triolet n’est pas uniquement le plus long village de l’île, c’est aussi là que l’on peut visiter le plus grand temple hindou, le Temple Maheswarnath.

Le Shivala, dont la première construction date de 1819 a été construit en l’honneur des dieux Shiva, Krishna, Vishnu, Muruga, Brahma et Ganesha, entre autres.

Pereybere

Sa merveilleuse plage publique est très appréciée des Mauriciens.

route-du-sucre-maurice
route-du-sucre-maurice

L’aventure du Sucre mauricien

Plus qu’une simple visite, un voyage au cœur de l’histoire mauricienne ; un souvenir inoubliable.

Découvrez « l’Aventure du sucre » à l’île Maurice, une visite inoubliable. Situé dans une ancienne usine sucrière à Beau plan (à 300 m du Jardin des Pamplemousses), ce site est une merveille pour les gourmands et gourmets, mais aussi pour les amateurs de découvertes et d’histoire.

L’Aventure du sucre, c’est un véritable plongeon dans l’univers mauricien !

Cet écomusée retrace l’histoire des différents périodes de colonisation et s’attache aux influences diverses aujourd’hui rassemblées en une véritable mosaïque culturelle.

De la formation volcanique de l’île puis des époques coloniales et ses exploitations sucrières, vous terminerez par l’indépendance de l’île en 1968 et la proclamation de la république en 1992. Tant de trésors de découverts offerts par l’Aventure du sucre.

Vous découvrirez, ensuite, les étapes de la fabrication du sucre au cœur de l’usine sucrière, les moulins de broyage, les appareils de cuisson et les malaxeurs. Par la suite, vous revivrez la vie et la route du sucre à Maurice, des champs de cannes à sucre, en passant par les usines sucrières, pour finir au port, près a voyager pour l’Europe et le reste du monde.

Carte île Maurice
Carte île Maurice

Après la visite, vous pourrez déguster les sucres spéciaux mauriciens connus et utilisés par les grands cuisiniers en Europe ou savourer le rhum.

 

Image - Cartes - Photos : le tourisme à maurice - lhistoire du tourisme a maurice -

2 comments

  1. Merci pour cet article, qui donne un aperçu très intéressant de tout ce qu’il faut voir et faire à l’île Maurice

  2. Excellent résumé des principaux sites à voir sur l’île Maurice. Et très belles photos aussi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.