le Jura
le Jura

Massif du Jura

La formation du massif du Jura est contemporaine de l’orogenèse alpine. À l’origine, la région du Jura était constituée d’un socle hercynien recouvert de couches sédimentaires (calcaires et marnes) d’âges jurassique et crétacé.

Massif du Jura
Massif du Jura

Découvrir le Massif du Jura

À l’oligocène (ère tertiaire), la région subit un basculement d’ouest en est qui s’accompagna d’une reprise de l’érosion. Les couches redressées du rebord occidental du massif du Jura furent recoupées en biseau, tandis qu’à l’est les couches plus récentes et moins élevées subsistèrent. Réduit à l’état de pénéplaine, l’ensemble jurassien fut recouvert, au miocène, par des dépôts de molasse avant d’être de nouveau soulevé et plissé au pliocène.

À l’est, les niveaux sédimentaires, plus épais, se plissèrent plus facilement, tandis que la mince couverture occidentale, restée solidaire du socle, forma une série de plateaux séparés par des failles. Cette formation explique l’opposition entre le Jura tabulaire du Nord-Ouest, faillé, et le Jura plissé du Sud-Est.

Le Jura tabulaire est formé de grands plateaux calcaires qui s’étagent entre 400 et 950 m, et dominent la plaine de la Saône par une corniche accidentée (Vignoble, Revermont); il est partagé en de vastes unités soit par des plis isolés (le Lomont), soit par des failles nord-sud. Le Jura plissé est composé de hauts chaînons dont l’altitude croît du nord au sud (pic de l’Aigle: 993 m; crêt de la Neige: 1 723 m) et qui surplombent la plaine suisse du pays de Gex.

Paysage du Jura
Paysage du Jura

La géomorphologie du Jura

Par ses formes assez simples et bien dessinées, le Jura méridional est souvent pris, en géomorphologie, comme type de relief plissé. La succession régulière des monts anticlinaux et des vaux synclinaux a été modifiée par l’érosion des eaux courantes, qui a entaillé le flanc des monts par des ruz, les a sciés de cluses, et par l’érosion différentielle, qui a creusé des combes dans les roches tendres, mettant en relief des crêts de roches dures.

À l’action des eaux s’est ajoutée celle des glaciers, qui ont élargi les vaux et les cluses, et laissé après leur retrait des moraines frontales derrière lesquelles reposent des lacs. Enfin, le Jura, composé en majeure partie de calcaires, présente de nombreux phénomènes karstiques: dolines (que l’on appelle dans le Jura des «emposieux»), gouffres, grottes, rivières souterraines, reculées (sur la bordure occidentale).

Massif du Jura - Carte
Massif du Jura – Carte

Géographie humaine du Jura

Le Jura est une montagne dont la population est dense et d’implantation ancienne (50 h./km2). Les habitants, dispersés dans les combes herbagères élevées ou rassemblés dans les vallées étroites, tiraient traditionnellement leurs ressources de la polyculture (vigne, pomme de terre, céréales), de l’élevage, de l’exploitation des forêts et d’un petit artisanat dispersé, actif pendant l’hiver.

Aujourd’hui, les cultures ne sont plus guère pratiquées que dans les régions méridionales, et la production viticole est strictement limitée à la bordure occidentale (vins mousseux à Château-Chalon, vins pelure d’oignon autour d’Arbois). Par contre, le lait et la forêt sont devenus les deux pôles de la vie rurale.

Hérité du Moyen Âge, le système de la fruitière (coopérative agricole) s’est modernisé. Née dans le Jura suisse, cette organisation se chargeait de fabriquer et de commercialiser des fromages de longue conservation (gruyère, comté). Aujourd’hui, des fromageries coopératives ont pris la relève, assurant elles-mêmes l’affinage et encourageant la sélection des races bovines. La forêt, en cours de reconstitution, appartient pour plus de 55 % aux communes, pour qui elle représente une source considérable de revenus; ses débouchés sont multiples: emballages, meubles, pâte à papier, agglomérés, etc.

L’industrie jurassienne a conservé son caractère artisanal, et demeure disséminée et spécialisée: industrie horlogère autour de Besançon et en Suisse, tourneurs sur bois et fabrication de jouets en bois dans le centre (Morteau), fabricants de pipes à Saint-Claude, moulage de matières plastiques à Oyonnax. D’autre part, l’essor du tourisme contribue, hiver comme été, au développement économique du Jura.

Paysage du Jura Souabe
Paysage du Jura Souabe

Le Jura souabe

En allemand Schwabische Alb , ou Frankische Alb, le Jura souabe est un ensemble de reliefs de côtes du bassin sédimentaire de l’Allemagne du Sud, situé au N. du Danube, au Wurtemberg (Jura souabe) et en Bavière (Jura franconien).

Il est formé de plateaux calcaires soulevés au Tertiaire, au modelé karstique imparfait, souvent recouvert de couches argilo-sableuses. À l’O., le Jura souabe, orienté du S.-O. au N.-E. (1 015 m au Lemberg), surplombe la vallée du Neckar et correspond à la ligne de partage des eaux entre les bassins du Rhin et du Danube. Au-delà du Hahnenkamm, le Jura franconien qui s’oriente brusquement vers le N., parallèlement à la Regnitz, et qui dépasse rarement 600 m, est entaillé par l’Altmühl, la Regen et la Naab. Plus au N., la Suisse franconienne, entre Bamberg et Bayreuth, apparaît comme un chaos de bastions escarpés.

Image - Cartes - Photos : massif du Jura - carte du jura - carte jura - jura carte - carte sur les couche jurassique de la marne -

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.