atacama - désert
atacama - désert

Atacama

Le désert d’Atacama fait partie de la diagonale aride de l’Amérique du Sud. C’est un désert côtier qui s’étend sur 2 700 km environ du nord au sud, partagé entre le Pérou et le Chili.

Découverte du désert d’Atacama

Le désert d’Atacama est dû à la présence d’un anticyclone à l’air sec et chaud couvrant une atmosphère plus fraîche et surtout brumeuse en contact avec les eaux océaniques refroidies par le courant froid de Humboldt. Cette inversion thermique a pour effet de bloquer l’ascendance de l’air vers 800 m d’altitude et de créer une véritable bande hyperaride où les maigres précipitations (de 10 à 30 mm) se doublent d’une forte irrégularité interannuelle. Seule la descente, une ou deux fois par décennie, vers le sud, en décembre, du courant chaud d’El Niño, permet de fortes averses au Pérou.

Les températures de l’air sont fraîches (15 à 18 °C) et l’amplitude annuelle est de l’ordre de 5 à 7 °C seulement. Le ciel bas et brumeux est à l’origine d’une bruine salissante, la «garua» péruvienne ou la «chamanchaca» chilienne, qui donne naissance aux oasis de brouillard (les «lomas»).

Dans ces oasis, la végétation se limite à des plantes rubanées sans racine, vivant de la rosée, les célèbres tillandsia et à des plantes annuelles exploitées par les éleveurs des Andes. Un peu plus haut, au-dessus du brouillard et jusqu’à 1 000 m (limite des «Tierras calientes», Terres chaudes), la végétation est steppique et buissonnante. Au-delà, une brousse à cactées s’épanouit à l’étage des «Tierras templadas» (Terres tempérées).

Les formes de ce désert sont comme estompées; l’action éolienne redistribue de fines particules arrachées à la roche par l’action du sel qui exerce des pressions dans les pores de la roche (haloclastie). Les versants sont donc ennoyés sous des tabliers d’éboulis résultant de l’accumulation des débris rocheux favorisée par une activité sismique importante.

Derrière les premières chaînes et en position d’abri, au nord du Chili, entre 1 000 et 4 000 m d’altitude s’étend une vaste «gouttière» où les conditions désertiques sont extrêmes.

Image - Cartes - Photos : desert dacama en fleurs 2017 -
Promo FRAM Voyages'