photo - urbain affiche dechiree
esclavage
esclavage

Esclavage

La définition de l’esclavage est la suivant : exploitation des êtres humains (esclaves) par d’autres êtres humains (esclavagistes).

L’esclavage à travers l’histoire

L’esclavage s’est manifesté dans le monde entier et à diverses époques. On distingue parfois les sociétés dites « d’esclavage commercial« , qui utilisent leurs esclaves comme une force de production (Empire romain, vieux Sud des Etats-Unis), des sociétés dites « d’esclavage personnel », qui utilisent leurs esclaves à des fins principalement domestiques, comme serviteurs ou concubines, par exemple (Moyen-Orient, Afrique et Chine).

On trouve des traces de l’esclavage dès le IVe millénaire av. J.-C., dans l’écriture sumérienne. Il s’agissait alors probablement de prisonniers de guerre. La société de l’Egypte antique dépendait étroitement du travail des esclaves (les Hébreux sont asservis pendant le seconde moitié du IIe millénaire av. J.-C.), à qui on rasait le crâne.

L’esclavage des Noirs d’Afrique commence au milieu du XVe siècle, dans les mines ou plantations africaines aussi bien qu’en Europe. La conquête des Amériques par les Portugais et les Espagnols intensifie la traite des Noirs. Les conquistadors tentent d’abord d’asservir les populations indiennes, mais celles-ci s’avèrent vulnérables aux maladies européennes et leur connaissance du pays facilitait les révoltes et les fuites.

Jusqu’au XVIIIe siècle, aucune objection sérieuse au principe de l’esclavage n’est formulée. Selon les époques et les sociétés, les esclaves jouissent ou non de certains droits, mais sont généralement considérés comme une race inférieure. Certaines voix s’élèvent contre l’humiliation physique et morale de l’être humain, mais le principe en lui-même n’est pas remis en cause.

Afrique - Esclavage
Afrique – Esclavage

Abolition de l’esclavage

Ce sont d’abord les quakers qui s’opposent à l’esclavage en se prononçant contre l’asservissement en 1724. En 1815, le congrès de Vienne déclare la traite des esclaves illégale. Mais il faudra encore trois quarts de siècle avant que le trafic ne cesse réellement. Dans les milieux abolitionnistes américains, des combats sont menés, comme celui dirigé par John Brown. Ces mouvements débouchent, quelques années plus tard, sur la guerre de Sécession (1861-1865), provoquée par le refus des Etats du Sud d’abolir l’esclavage, comme l’on fait les Etats du Nord. En 1863, la proclamation d’émancipation du président Lincoln est suivie en 1865 par le 13e amendement à la Constitution qui abolit l’esclavage sur tout le territoire des Etats-Unis.

carte-esclavage
carte-esclavage – les routes de la traite des noirs

Abolition de l’esclavage en France

L’esclavage en France est initialement aboli par la Convention en 1794, mais Napoléon le rétablit en 1802. L’abolition est à nouveau proclamée par la loi du 27 avril 1848, dont l’artisan principal est Victor Schoelcher. Peu après le renversement de la monarchie de Juillet, Victor Schoelcher demande à François Arago l’abolition de l’esclavage. Nommé sous-secrétaire d’Etat aux Colonies de la toute jeune IIe République, Victor Schoelcher se met tout de suite au travail.

L’abolition de l’esclavage est alors vigoureusement combattue par les lobbies des grands planteurs des colonies françaises.

La promulgation de la nouvelle loi n’entraîne pourtant pas les débordements prédits : au contraire, la production et le développement des colonies connaissent rapidement un rythme plus rapide.

L’esclavage aujourd’hui

Si l’esclavage en tant qu’institution n’existe plus officiellement (interdite par la Déclaration universelle des droits de l’homme en 1948), de nouvelles formes de servitudes l’ont remplacé au XXe siècle : métayage, servitude financière, servage sous couvert de contrat de travail, fausse adoption, asservissement des femmes mariées, prostitution forcée, travail intensif des enfants, etc. La société internationale antiesclavagiste de Londres estime que plusieurs millions d’êtres humains sont ainsi asservis. On parle ainsi de 30 000 cas au Brésil depuis 1996, notamment dans l’agriculture.

Image - Cartes - Photos : esclavage des noirs - image esclavage noirs - images d'esclaves noirs -

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.