Installation Cai Guo-Qiang
Installation Cai Guo-Qiang

Cai Guo-Qiang

Artiste chinois le plus coté du moment, Cai Guo-Qiang est le concepteur des feux d’artifice de la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques. L’artiste s’est fait connaître pour avoir inventé une technique spécifique consistant à utiliser de la poudre à canon pour dessiner sur papier.

Cai Guo-Qiang
Cai Guo-Qiang

Les Oeuvres de Cai Guo-Qiang

Mais ce créateur a surtout fait parler de lui en réalisant des grandes installations in situ, des mises en scène qui questionnent la violence du monde contemporain : Une meute de 99 loups s’écrasant sur une vitre, pour le mur de Berlin; des voitures volant avec des gerbes de néon, pour les attentats-suicides.

“Head On” : Une meute de 99 loups (construit à partir d’une armature en fer et de peaux de moutons) s’écrasent sur une vitre . Une grande détermination dans cette confrontation inévitable, tous ces loups se suivant religieusement. Un fatalisme tout à fait bouleversant.

les voitures de Installation de  Cai Guo-Qiang
les voitures de Installation de Cai Guo-Qiang

“Inopportun : Stade un” : Une myriade éblouissante de lumières colorées émettent des impulsions depuis des centaines de baguettes transparentes. Ces dernières jaillissent de neuf voitures blanches identiques qui s’élèvent et basculent pour former une arche aérienne, comme une prise de vue image par image. Les véhicules créent l’illusion d’une explosion se déroulant en neuf tableaux distincts. À la fin de la séquence, la voiture atterrit sans heurt, intacte, suggérant l’idée d’un cycle qui peut se répéter sans cesse.

Il appelle parfois à l’imaginaire extraterrestre : Son exposition “I want to believe” (”Je veux croire”), est emprunté à X-Files. “Je veux croire qu’il existe dans l’univers de nombreuses possibilités dont nous ne sommes pas conscients”, dit Cai Guo-Qiang.

“Ses installations (…) se réfèrent à son expérience personnelle de la Chine, à l’histoire et à la culture chinoise. Mais elles ont aussi une autorité universelle remarquable”, a estimé le directeur du Guggenheim.

-cai-guo-qiang-firewrok
-cai-guo-qiang-firewrok

One comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.