photo - urbain affiche dechiree
turin
turin

Turin

Ville d’Italie, Turin est la capitale du Piémont et chef-lieu de province, située dans le nord-ouest du pays, à moins de 50 kilomètres de la frontière avec la France, au confluent du Pô et de la Doire Ripaire.

Visiter Turin

Turin est un grand centre universitaire ainsi qu’un important foyer industriel au débouché des principaux tunnels transalpins (Mont-Blanc, Mont-Cenis, Grand-Saint-Bernard, Mont-Genèvre). Ses principales industries sont la métallurgie, la sidérurgie, les industries chimique, textile, pharmaceutique, etc. Elles sont symbolisées par la firme Fiat fondée et dirigée par la famille Agnelli.

La ville de Turin possède de nombreux monuments que l’on peut parcourir depuis 1997 grâce au métro Val dont la ville s’est dotée. La majeure partie des monuments est concentrée dans le centre-ville, comme le palais Madama (abritant un musée d’Art ancien), le palais Carignano (abritant un musée du Cinéma) et le palais royal.

En matière touristique, Turin jouit de magnifiques édifices religieux : dôme San Giovanni (abritant la chapelle de Santa Sindone et son mystérieux saint suaire), la cathédrale de Turin (XVe siècle), l’église San Carlo, l’église San Lorenzo, et plus loin la Mole Antonelliana et la basilique de Superga (contenant les tombeaux des rois italiens).

La galerie Sabauda et le Musée égyptien sont installés dans le palais de l’Académie des sciences tandis que le musée d’Art contemporain est installé dans le château baroque de Rivoli. Moins académique, le musée Biscaretti di Ruffia est consacré à l’histoire de l’automobile italienne. La gloire de Turin doit beaucoup aux travaux menés par Guarino Guarini et Filippo Juvara. Les résidences des ducs de Savoie figurent, depuis 1997, sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco.

Derrière ces bâtiments riches d’histoire se détache une cathédrale païenne : le Stadio Communale, siège de la Juventus de TurinZinedine Zidane a remplacé Michel Platini dans le coeur des tifosi (supporters).

Piazza-San-Carlo-Turin
Piazza-San-Carlo-Turin

Histoire de « Torino »

Fondée par des Celtes puis investie par la tribu ligure des Taurini, la ville est baptisée Taurinorum après la conquête romaine. Elle devient bientôt une place stratégique importante, à l’entrée des cols du Mont-Cenis et du Mont-Genèvre. Le conflit opposant Othon et Vitellius Aulus provoque l’incendie de la ville en l’an 69. Devenue duché lombard, Turin est confiée à la maison de Savoie en 1281. L’université est fondée en 1404 et quatorze ans plus tard, Turin devient la capitale du duché de Savoie.

Sa position et son statut l’exposent aux convoitises : elle est occupée par les troupes du roi de France de 1536 à 1562 puis en 1640. De nouveau menacée en 1706 par le duc d’Orléans, elle est sauvée par les troupes d’Eugène de Savoie. Mais Napoléon s’en saisit en 1800 et en fait deux ans plus tard le chef-lieu du département du Pô.

Revenue à la maison de Savoie en 1815, Turin devient le centre du Risorgimento italien puis la capitale du royaume unifié en 1861. Elle perd rapidement ce statut au profit de Florence mais entame néanmoins une brillante industrialisation : Giovanni Agnelli y installe sa première usine Fiat en 1899.

Alfa Romeo et Ferrari : deux grandes conquêtes de la famille Agnelli

C’est à Turin que furent signés les traités de Turin.

Plan de Turin
Plan de Turin – Carte

Combien y-a-t-il de villes à Turin ?

Beaucoup et toutes à découvrir. Un fil rouge qui relie élégance, modernité et passion pour la beauté. Une ville qui rassemble différent types de tourisme : de la culture à la gastronomie, du tourisme de congrès au sport.

La cité baroque

Turin est la capitale du Baroque grâce au style du Règne de la Maison de Savoie et au génie de grands architectes qui, entre le XVIIème et le XVIIIème siècle ont dessiné l’image de la ville en donnant vie à de véritables chefs d’œuvre d’art. Cette période a offert à la ville de splendides édifices : des Résidences Royales aux palais nobiliaires et aux églises, grâce à l’inspiration des grands maîtres Guarino Guarini, Filippo Juvarra et Ascanio Vitozzi.

Les villes d’art et les routes des vins et des saveurs

Outre l’itinéraire autour de l’art contemporain avec la Galerie d’art Moderne et contemporain municipal (GAM) et le musée d’art contemporain du château de Rivoli, Turin offre à ses visiteurs un véritable musée en plein air.

La ville des Jeux Olympiques d’Hiver

Les Jeux Olympiques d’Hiver en 2006 sont le plus grand et le plus passionnant rendez-vous sportif à l’échelle mondiale et une opportunité de promotion et d’investissements pour la ville qui les accueille. 5 milliard d’euros investis pour réaliser un ambitieux projet de renouvellement urbain grâce à de grands architectes tels que Renzo Piano, Massimiliano Fuksas, Jean Nouvel, Arata Isozaki, Gae Aulenti, Norman Foster.

Goût et gastronomie : une révélation parfaitement turinoise

La cuisine de Turin, l’une des plus variées et raffinées d’Italie, est une cuisine authentique car elle a su préserver les saveurs d’antan. Nombreux sont les restaurants qui proposent les goûts et les saveurs de la culture piémontaise, accompagnés des grands vins de la région: Barolo, Barbaresco, Barbera… .

Cafés et apéritifs

Découvrez le plaisir d’un café, d’un cappuccino, d’un marocchino et surtout d’un bicerin, boisson symbole de la ville ! Sans oublier le moment rituel de l’apéritif avec le Vermouth, inventé ici, connu et apprécié dans le monde entier.

Emotions « grand écran » : Hollywood made in Italy

Turin est le berceau italien du cinéma. Le Musée du Cinéma installé dans la Mole Antonelliana témoigne de cet héritage : 3.200 m2 répartis sur cinq niveaux vous fontt vivre un voyage palpitant et découvrir des mises en scènes, des effets spéciaux, des projections et autres témoignages de stars…

Visitez Turin avec la Torino Card

La Torino Card permet d’entrer gratuitement dans plus de 120 musées de Turin et du Piémont. Elle offre également l’accès gratuit au réseau des transports urbains de Turin, ainsi que l’accès gratuit aux services touristiques tels que le TurismoBus Torino, l’Ascenseur panoramique à l’intérieur de la Mole Antonelliana, le Tramway Sassi-Superga et la Navigation sur le fleuve Pô. Avec la Torino Card vous pouvez bénéficier également de tarifs réduits pour le théâtre, les concerts, les visites guidées, les transports régionaux, les locations de voiture, de vélos ou de chevaux.

Découvrez Turin avec le TurismoBusTorino

Rythme régulier des passages (toutes les heures), possibilité de descendre et de monter à n’importe quel arrêt (14 au total), service d’accueil à bord, ce sont là les aspects fondamentaux du nouveau TurismoBusTorino, un autobus touristique conçu pour permettre aux voyageurs de découvrir en toute liberté tout ce que la ville peut offrir.

Séjournez à Turin avec les hôtels du Club Week-end

Vous pouvez séjourner à Turin grâce à l’offre du Week-end à Turin 2004 qui propose des tarifs vraiment exceptionnels. Trente hôtels de trois et quatre étoiles proposent des séjours à des tarifs préférentiels jusqu’au 31 décembre 2004. L’offre proposée par les hôteliers comprend deux nuitées par personne en chambre double, avec le petit déjeuner inclus (gratuité pour les enfants de moins de 12 ans en chambre avec les parents) et la spéciale Torino Card 48heures.

Image - Cartes - Photos : turin - turin centre ville -