Grenoble
Grenoble

Grenoble

Chef-lieu du département de l’Isère, Grenoble, dans la plaine du Grésivaudan, en région Rhône-Alpes. Située sur l’Isère, cette ville universitaire rassemble 150 800 Grenoblois dans une agglomération de près de 400 000 habitants.

Grenoble vue de la bastille
Grenoble vue de la bastille

Visiter la ville de Grenoble

Les principales activités économiques de la ville de Grenoble sont : les constructions mécaniques, électriques et électroniques, l’informatique, le textile, l’industrie alimentaire, l’industrie chimique et la métallurgie. Grenoble abrite un centre de recherches nucléaires, quatre universités, neuf écoles d’ingénieurs une école supérieure de commerce, un Institut national polytechnique, etc. Avec près de 3000 enseignants-chercheurs, la ville est devenue un lieu de réunion privilégié pour congrès et colloques. Les activités pionnières ont notamment trouvé refuge dans un des premiers technopôles français : le Zirst de Meylan. Le nouveau Centre Europole poursuit cet objectif de modernité.

Grenoble, capitale des Alpes françaises

En matière de tourisme, parmi les monuments les plus remarquables de Grenoble, on peut noter la cathédrale Notre-Dame (XIIe et XIIIe siècles), l’église Saint-André (XIIIe siècle), l’église saint-Laurent (XIe-XIIe siècle), le palais de justice (XVIe-XVIIe siècle), la Bastille (XVIe-XVIIe siècles) ou encore la porte Saint-Laurent (XVIIe s.). L’hôtel de ville, le conservatoire de musique et les Trois Tours sont des bâtiments plus récents.

Créé en 1976 mais renové en 1994, le musée de Peinture et de Sculpture a acquis une excellente réputation pour sa collection d’oeuvres d’art contemporain. Grenoble acceuille d’autres musées : musées de l’Automobile, des Troupes de montagne, de la Résistance et de la déportation, d’Histoire naturelle, musée Stendhal et musée dauphinois.

Ville de Grenoble
Ville de Grenoble

Histoire de Grenoble

Territoire de Ligures puis de Celtes, la ville de Cularo est rebaptisée Gratianopolis par les Romains, en hommage à leur empereur Gratien. Après les grandes invasions, la ville passe successivement entre plusieurs mains avant d’échouer dans celles du roi de Bourgogne-Provence. Grenoble devient la capitale des princes du Dauphiné au XIIIe siècle. Une université y est créée en 1339. Mais privé de descendant et endetté, Humbert II doit vendre le Dauphiné et Grenoble à Philippe VI en 1349. Grenoble reste néanmoins le siège des Etats du Dauphiné jusqu’à leur suspension en 1628.

Le pouvoir se méfie alors de cette ville agitée tout au long des XVIe et XVIIe siècle par la sédition religieuse, qu’elle vienne des protestants ou des vaudois. Grenoble demeure néanmoins un centre commercial important. Elle devient au XIXe siècle un grand centre industriel.

Située à proximité de nombreuses stations de sports d’hiver, Grenoble organise les Jeux olympiques d’hiver de 1968 qui contribuent à une profonde rénovation de la ville.

Image - Cartes - Photos : grenoble carte france - carte de grenoble - carte de france grenoble et ses environs - photos de ville grenoble - photo ville grenoble - ou se trouve grenoble sur la carte de france - ou se situe grenoble sur la carte de france - grenoble dans la carte de france -
Promo FRAM Voyages'