La Belgique
La Belgique

La Belgique touristique

Un pays, trois régions, trois communautés linguistiques, la Belgique se situe au-delà du périmètre d’arrosage du Manneken-Pis, bien plus loin que les ors de la Grand-Place.

La Belgique touristique
La Belgique touristique

Week end en Belgique

C’est une vraie balade exotique que la Belgique nous offre : au cœur du quartier des Marolles à Bruxelles où l’on chante dans les cafés le dimanche matin après les puces, dans le dernier théâtre de marionnettes à tringles… pour continuer à rêver. « Vlaanderen », les Flandres, que l’on découvre à vélo en suivant les méandres alanguis de ses cours d’eau, puis Bruges et Gand qui ont su conserver leurs merveilles ciselées dans la pierre

Sur le plan du tourisme belge, les contrastes rencontrés sur des distances très courtes ont favorisé le développement du secteur, notamment grâce à une multiplicité de sites remarquables et bien équipés, des centres de loisirs, une infrastructure d’accueil et une information efficace.
Le littoral est de loin la région la plus fréquentée, même si sa part relative dans les nuitées du pays régresse.

L’Ardenne est également une grande région touristique grâce à ses forêts, ses vallées escarpées, ses rivières sinueuses; de plus, elle est proche de nombreuses grottes, c’est-à-dire des points forts en matière de tourisme. Par ailleurs, la Campine exerce chaque jour plus d’attrait sur les touristes; on y apprécie ses paysages naturels et ses centres d’attraction et d’hébergement. D’autre part, la Belgique dispose d’un patrimoine remarquable dans des domaines comme la peinture, la sculpture et l’architecture.

Forêt des Ardennes belges
Forêt des Ardennes belges

Sur le plan régional, les contrastes Flandre-Wallonie-Bruxelles sont moins marqués pour le tertiaire que pour le secondaire. Ainsi, la Flandre totalise 51 % du tertiaire, la Wallonie 27 % et Bruxelles 22 %, mais, si la progression de la Flandre est réelle, elle est cependant beaucoup moins nette que pour l’industrie. A ce propos, en matière de tourisme, la Flandre se prête à merveille à la pratique du vélo (c’est tout plat).

En revanche, c’est sur les immenses plages, près de La Panne, que les voyageurs peuvent s’adonner au char à voile, et plusieurs ports de plaisance bordent la côte alors qu’en Campine, l’ équitation est à l’honneur.

Les plans d’eau des lacs permettent toutes les activités nautiques et les rivières des Ardennes accueillent à la belle saison les fanas du kayak et les pêcheurs. Les spéléos peuvent prendre leur pied dans les nombreuses grottes. Des sentiers de grande randonnée sont balisés pour les adeptes de la marche, et on peut même pratiquer l’alpinisme sur les rochers qui bordent la Meuse.

Pour un voyage culturel en Belgique, vous ne manquerez pas de découvrir les célèbres tapisseries belges. Qu’elles soient de Tournai, de Bruxelles ou d’Audenarde, les tapisseries belges sont connues et présentes dans le monde entier. Les plus majestueuses, celles de Bruxelles, doivent beaucoup, à l’époque de leur apogée, le XVIe siècle, à la qualité des cartons du peintre Bernard Van Orley; celles d’Audenarde, plus modestes, triomphent au XVIIIe siècle sous la forme de paysages appelés «verdures».

En Belgique, l’architecture est aussi à l’honneur que les tapisseries ou le folklore belge.
Tantôt mosan (la collégiale de Nivelles), tantôt scaldéen (la cathédrale de Tournai), l’art roman a fleuri sur tout le territoire de la Belgique, parfois jusque dans les campagnes les plus reculées (l’église de Xhignesse, près de Hamoir, dans la province de Liège).

L’art gothique s’est épanoui à la fois dans l’architecture religieuse et dans l’architecture civile, principalement dans le nord du pays (beffrois, halles, hôtels de ville). L’influence de la Renaissance se fait sentir tardivement: si elle est déjà visible dans le palais des princes-évêques de Liège, elle reste inexistante dans le superbe hôtel de ville d’Audenarde, strictement contemporain.

Catholiques et encadrés par les jésuites, les Pays-Bas espagnols ont constitué un des terrains privilégiés de l’art baroque, comme en témoignent notamment les églises Saint-Charles-Borromée à Anvers, Saint-Loup à Namur, Saint-Michel à Louvain, ainsi que l’église de Foy-Notre-Dame, près de Dinant. Mais le XVIIe siècle a également produit quelques remarquables bâtiments civils, en particulier l’admirable Grand-Place de Bruxelles.

À partir de la fin du XIXe siècle, la Belgique devient une des patries de l’Art nouveau

Avec des architectes comme Paul Hankar, Henry Van de Velde et, surtout, Victor Horta, dont la maison, à Bruxelles, a été transformée en musée. Dans les années 1920, la Belgique a également vu l’éclosion des cités-jardins, comme la cité Floréal, à Watermael-Boisfort, près de Bruxelles, due à l’urbaniste Louis Van der Swaelmen.

Carnaval de belgique
Carnaval de belgique

Culture belge, Folklore et traditions

Dans le Nord comme dans le Sud, dans ses villages et dans ses villes, qu’elles soient à beffroi ou à perron (symboles des libertés communales), la Belgique possède un folklore particulièrement vivace. Comme la Flandre française, qui ne saurait cacher qu’elle a longtemps fait partie du même ensemble politique, c’est d’abord un pays de grands-places, de kermesses et de ducasses, ces fêtes organisées en l’honneur du saint patron local.

C’est un pays de processions (du Saint-Sang à Bruges, des Pénitents à Furnes, du Car d’Or à Mons), de marches militaires (dans l’Entre-Sambre-et-Meuse), de défilés (celui des Géants d’Ath remonte au XVe siècle et l’Ommegang de Bruxelles date de Charles Quint). C’est un pays de sorcières, mais aussi de béguinages (le mouvement est né à Liège).

La Belgique est le pays du carnaval !

Le carnaval fait partie du patrimoine culturel. Durant le Mardi gras, en Wallonie, il se célèbre dans pas moins de 17 endroits différents. Organisés selon des traditions séculaires, où chaque costume, chaque accessoire est arboré selon une codification rigoureuse, ils sont suivis par une foule innombrable qui accompagne avec ferveur les évolutions des participants.

Carte touristique Belgique
Carte touristique Belgique

On distingue trois types de carnavals :
– ceux de la tradition rhénane dans les cantons de l’est (Eupen) ;
– ceux de la tradition wallonne (Binche, Malmedy) ;
– ceux du Laetare à la mi-carême (Fosses-la-Ville, Stavelot).

Mais la Belgique est aussi le pays de la bière et, souvent, de l’esprit frondeur, en particulier celui de ses marionnettes bruxelloises (théâtre de Toone) ou liégeoises (Tchantchès). C’est enfin, sans doute pour une majorité de Belges encore, « le pays qui est le mien » de Jacques Brel.

Bruxelles
Bruxelles

Incontournables lieux touristiques en Belgique

Los de vos vacances en Belgique et selon la durée de votre séjour vous découvrirez un pays étonnant. Voici quelque unes des visites que nous conseillons.

BRUXELLES – LIEUX A VISITER

  • La Grand-Place : avec ses magnifiques façades appartenant chacune aux anciennes corporations, l’Hôtel de Ville, la maison du Roi (musée de la Ville).

 

  • L’îlot sacré : quartier dont la tradition commerciale est symbolisée par le nom des rues, avec la place d’Espagne où se tient un marché artisanal tous les week-ends, les galeries Saint-Hubert dans lesquelles Neuhaus mit au point sa toute première praline.

 

  • Promenade en direction du quartier du Sablon et du Palais-Royal : avec un crochet par le Manneken-pis qui malgré ses 55 cm est un grand monument, la fondation Jacques Brel, l’église de la Chapelle, la rue de Rollebeek, la place du Grand-Sablon (où est installé le célèbre pâtissier Wittamer), la place du Petit-Sablon, le palais des Beaux-Arts et ses collections de peinture ancienne et d’Art contemporain, la place Royale avec en son centre une statue équestre de Godefroy de Bouillon, le nouveau Musée des Instruments de Musique installé dans le superbe ancien magasin Old England

 

  • Vers l’ancien port et le béguinage : en passant par le Théâtre royal de la Monnaie, la place des Martyrs, Le musée de la Bande dessinée, la place de Brouckère, l’église Saint-Jean-Baptiste-du-Béguinage, les anciens quais et la place Ste Catherine, la Maison de la Bellonne, la rue Antoine-Dansaert et des boutiques de fringues stylées, la rue des Chartreux et le petit Musée Album, pour finir par un verre aux terrasses des cafés de la place St Géry à proximité de la Bourse.

 

  • Le domaine royal de Laeken : vaste parc aménagé avec au milieu le château royal et le quartier du Heysel : vaste espace culturello-sportivo-commercialo-industriel comprenant un stade, un grand parc des expositions, Mini-Europe et le fameux Atomium (molécule de fer grossie 165 milliards de fois ), la Tour japonaise

 

  • Le quartier des Marolles : où l’on retrouve le plus l’esprit populaire de Bruxelles; avec la place du Jeu-de- Balle où se tient tous les matins le marché aux puces, La rue Haute et la rue Blaes avec leurs brocanteurs, le Palais de Justice.

 

A VOIR A TOURNAY 

  • La cathédrale notre-Dame, le beffroi, la Grand-Place, le musée des Beaux-Arts et le pont des Trous

 

A DECOUVRIR A BRUGES ET SES ENVIRONS 

  • Voir l’hôtel de ville, la basilique du Saint-Sang, le musée de l’Ancien Palais du  » Franc  » de Bruges et les musées Groeninge, Gruuthuse, Brangwyn et Memling (ticket combiné pour les quatre), l’église de Jérusalem, les moulins à vent et la maison Van den Beurs, sans oublier une balade sur les canaux vers le Béguinage de la Vigne. Le musée du Folklore et les ateliers de dentellières

 

  • Damme et les polders
    Voir l’hôtel de ville, la statue de Jacob Van Maerlant, père de la poésie néerlandaise et l’hôpital Saint-Jean. Promenade à vélo le long du canal Damme-Sluis pour terminer par une visite de la réserve ornithologique du Zwin à Knokke-le-Zoute

 

  • Ostende
    Voir le musée d’Art moderne, le navire Mercator et la maison et l’atelier de James Ensor
Belgique - Bruxelles - Thalys

A VISITER A NAMUR

  • L’église Saint-Jean-Baptiste, la place du Marché-aux-Légumes, l’hôtel Groesbeeck-de Croix, le musée Felicien Rops, le trésor d’orfèvrerie d’Hugo d’Oignies et la citadelle

Image - Cartes - Photos : belgique - bergique tourisme - paysage belgique -

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *