Tibet
Tibet

Partir au Tibet

Composé de trois régions, le Tibet c’est :  le Ü-Tsang (une grande partie du territoire se situe dans la Région indépendante du Tibet), l’Amdo (qui correspond aux provinces chinoises du Quinghai et du Gansu) et le Kham.

La capitale historique du Tibet est Lhassa. 

Photo d'un temple au TIbet
Photo d’un temple au TIbet

Partir au Tibet

Avant que le pays ne soit envahi par les chinois, Lhassa représentait l’autorité politique et religieuse du pays.Depuis son invasion en 1950 le Tibet est appelé officiellement Xizang, il fait partie de la République populaire de Chine.Suite à cela beaucoup de Tibétains ont migré dans les pays limitrophes, quant à ceux qui sont restés, ils ont dû se soumettre à l’autorité chinoise.

Près d’un million de tibétains ont été massacrés suite à l’invasion chinoise.

Malgré cela, le Tibet est resté une contrée sauvage aux paysages exceptionnels. La vue sur les chaînes de montagnes est saisissante, le peuple est toujours aussi accueillant et les rituels ont réussi à perdurer dans certaines régions reculées. On y fait toujours du thé au beurre, on prie… Les tibétains tentent de sauvegarder leur culture à tout prix.

Depuis le 25 juin 2008 le Tibet est à nouveau ouvert aux touristes. La Chine avait bloqué les frontières suite aux émeutes qui se sont déroulées à Lhassa en mars 2008.

Astuce Voyage pour le Tibet : Le meilleur plat culinaire tibétain est incontestablement les momo, raviolis fourrés à la viande ou aux légumes, ils sont soient cuits à la vapeur soient frits. Faites-y honneur : La bière artisanale à base d’orge est elle aussi très appréciée des touristes.

Formalités administratives :

Obligation de visa. Les consulats chinois délivrent généralement des visas pour une durée de 30 jours sur le territoire tibétain. Par contre, il est très difficile d’obtenir un visa pour un séjour au tibet  de plus de 30 jours. Il est cependant plus facile de l’obtenir à Hong Kong.

Vaccinations :

  • Traitement préventif : Paludisme
  • Vaccinations obligatoires :  Fièvre jaune (pour le voyageurs en provenance de zones à risque)
  • Vaccinations conseillés : Encéphalite japonaise, Encéphalite à tiques, Hépatite A et Hépatite B. La vaccination est conseillée en cas de séjour prolongé ou répété.
  • Rage : Si vous envisagez un circuit « aventureux » de plusieurs semaines, loin des grandes villes.
  • Typhoïde, Tétanos-Poliomyélite-Diphtérie : N’oubliez pas de mettre à jour ces vaccinations. Tétanos

La monnaie:
Au Tibet vous payerez en Yuan.

Les adresses utiles pour préparer son séjour :

Bureau du Tibet à Paris : 84, Boulevard Adolphe-Pinard 75014 Paris

Tibet - Everest
Tibet – Everest

Organiser son voyage – Quand partir au Tibet ?

Le climat est continental, il y fait froid et sec. Aux alentours de Lhassa il existe 3 zones fortement ensoleillées :

  • Le haut Tibet
  • le Tibet oriental
  • le Tibet méridional

La meilleure période pour partir au Tibet sont les mois de mai, juin, septembre et octobre. Vous éviterez ainsi la période des moussons de juillet et août.

Au centre des plus grandes agglomérations se trouvent toutes les infrastructures nécessaires au bon accueil des touristes : hôtel, restaurants, office du tourisme…

Lhassa qui signifie en tibétain le « haut lieu » a une longue histoire de plus de 1300 ans. Les lieux sacrés, l’ambiance religieuse sont les témoins du passé bouddhiste du pays. La ville est ensoleillée, les reflets du soleil illuminent les toits des monastères. C’est absolument magnifique. Le Potala est le palais le plus élevé du monde. Symbole de sagesse, il abritait originellement le chef spirituel des tibétains, le dalaï-lama. Aujourd’hui, seuls quelques moines bouddhistes habitent l’endroit.

Dans la rue Barkhor à Lhassa se déroule un marché traditionnel, vous y trouverez des produits artisanaux comme  des tapis, des couteaux, des bijoux, des bols… C’est l’endroit parfait pour ramener des souvenirs.

Tibet Paysage
Tibet Paysage

En parcourant la région qui s’étend de Lhassa vers le sud-est jusqu’au fleuve Yarlungzangbo vous partirez sur les traces des origines du peuple tibétain. De nombreux vestiges sont disséminés dans la région. De nos jours les habitants, Menba, Luoba et Naxis, bien qu’ils aient conservé leurs coutumes et leurs mœurs, commencent à exploiter les ressources naturelles de la région. Heureusement, la réserve naturelle située à proximité au milieu de laquelle coule la rivière Yalong, est une zone protégée. La flore y est abondante, c’est un endroit magnifique pour venir faire un trek.

A l’est de Lhassa, la région de Nyingchi est connue grâce à la vallée du Yalungzangbo et son mont Namjagbarwa. C’est un lieu incontournable quand on part faire du trek. Les forêts sont restées intactes, elles appartiennent à la réserve naturelle de Medog. Beaucoup de plantes et d’animaux rares s’y trouvent. A Zayu le climat est plutôt subtropical, énormément de touristes et de scientifiques s’y rendent.

Le mont Qomolangma est le troisième sommet le plus haut au monde. Il se trouve à la frontière avec le Népal. Les alpinistes du monde entier viennent grimper aux sommets de ces chaînes de montagnes. L’endroit est désertique. Au Tibet il existe 44 points culminants de hautes montagnes.

Lhassa - Potala
Lhassa – Potala

La ville de Lhassa, capitale du Tibet

Après Lhassa, Xigaze est la deuxième ville du Tibet, c’est un haut lieu du bouddhisme, le monastère Zhaxihunby date de 1447, de nombreux pèlerins aiment y aller. Chaque année se déroule l’Exposition du Bouddha, c’est l’occasion de découvrir les danses de Dieu et l’opéra tibétain. A plus d’une centaine de kilomètres de Xigaze, on trouve le monastère Sakya, c’est l’un des plus importants musée bouddhique du Tibet. Il possède plus de 40 000 soutras, un nombre incroyable de fresques et de tankas. Les amateurs de philosophie bouddhiste, seront ravis de visiter ces lieux sacrés.

Au nord du Tibet s’étend des prairies à l’infini, l’élevage est important, on y rencontre aussi de nombreux animaux sauvages. Nagqu est la prairie qui rassemble les courses de chevaux, c’est une tradition ancienne du pays. Les gens s’installent autour de la prairie avec des tentes, c’est un moment très chaleureux où chacun partage avec l’autre sa nourriture, du thé au beurre…
Encore bien d’autres fêtes traditionnelles ont lieu au Tibet, notamment celle du Nouvel An, il y a aussi la Fête de la baignade, la Fête des lanternes… Chacune marque l’histoire du pays.

Bien que le Tibet ait été envahi par la Chine en 1950, la population reste très attachée à ses coutumes, en vous éloignant des villes principales, vous traverserez les petits villages, vous verrez alors à quel point les tibétains respectent leurs traditions. Le Tibet est idéal pour pratiquer le trek, l’alpinisme et la randonnée.

Carte du Tibet
Carte du Tibet

 

Image - Cartes - Photos : tibet carte -

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *