photo - urbain affiche dechiree
Philippines
Philippines

Les Philippines

Pays d’Asie du Sud-Est, les Philippines se trouvent sur l’océan Pacifique et sur la mer de Chine méridionale. Le territoire philippin est un archipel composé de plus de 7 000 îles. Deux d’entre elles couvrent près de 70 % du territoire : Luçon (dans le nord) et Mindanao (dans le sud).

riziculture aux philippines
riziculture aux philippines

Les îles et l’archipel des Philippines

Aux Philippines, les îles sont d’origine volcanique. Les tremblements de terre y sont fréquents, de même que les typhons (des cyclones tropicaux). Les plus petites îles sont essentiellement montagneuses, tandis que les plus grandes ont une structure plus diversifiée et comportent de vastes plaines et des vallées fertiles. Près de 40 % du territoire est couvert de forêts.

La population des Philippines est essentiellement chrétienne. Elle est très jeune : près de 40 % des habitants ont moins de 15 ans. L’économie du pays repose essentiellement sur l’agriculture : le riz est notamment cultivé depuis 3 000 ans dans les rizières en terrasse.

En filipino « Pilipinas » et en anglais (autre langue officielle), les Philippines représente un pays et archipel d’Asie du Sud-Est, situé dans le nord-est de l’Insulinde. Sa capitale est Manille. Situées à 1 210 km à l’est des côtes du Viêt Nam, les Philippines sont séparées de Taïwan, au nord, par le détroit de Luçon. La République est limitée à l’est par la mer des Philippines, au sud par la mer de Célèbes et à l’ouest par la mer de Chine méridionale. Le pays constitue un ensemble de plus de 7 100 îles, dont les plus importantes sont Luçon au nord et Mindanao au sud. Entre les deux est situé le groupe des Visayas dont les principales îles sont Samar, Negros, Palawan, Panay, Mindoro, Leyte, Cebu, Bohol et Masbate.

L’île de Palawan est isolée à l’ouest de l’archipel.

Les Philippines couvrent une superficie globale de 300 000 km². Elles constituent l’archipel le plus septentrional de l’Insulinde ; elles s’étendent du nord au sud sur 1 850 km, et d’est en ouest sur plus de 1 100 km. Les îles sont d’origine volcanique comme l’attestent les tremblements de terre fréquents et la vingtaine de volcans en activité.

Les îles philippines les plus petites sont essentiellement montagneuses. Celles de plus grandes dimensions ont une structure plus diversifiée et comportent de vastes plaines et des vallées fertiles, comme la plaine centrale (ou plaine de Manille) et la vallée du Cagayan à Luçon, et la vallée du Mindanao dans l’île du même nom. Le Taal, le Mayon (entré en éruption en 1993) et le Pinatubo (éruptions en 1991 et 1992) sont les volcans les plus importants de l’île de Luçon. Le volcan Apo (2 954 m), le sommet le plus élevé des Philippines, se dresse sur l’île de Mindanao.

Les principales îles des Philippines sont traversées par de grands cours d’eau, dont certains sont navigables. Le fleuve le plus long de Luçon est le Cagayan. Parmi les autres grands fleuves de l’île figurent le Chico, l’Abra, le Pampanga et le Bicol. Le Río Grande de Mindanao (appelé Pulangi dans sa partie supérieure) et l’Agusan sont les deux plus grands fleuves de Mindanao.

Près de 37% des Philippines sont recouverts de forêts. Parmi les principaux arbres du pays figurent le banian, de nombreuses espèces d’arbres à palme et des essences à bois dur. Le bambou, la cannelle, le clou de girofle, des plantes à épices et de nombreuses espèces d’orchidées poussent en abondance. L’une des plantes locales les plus précieuses est l’abaca ou chanvre de Manille, dont la fibre est utilisée pour fabriquer des cordages et des textiles. La mangrove occupe de vastes zones marécageuses côtières.

À l’exception des rongeurs, l’archipel compte relativement peu d’espèces animales. Les plus importantes sont les buffles domestiqués, appelés carabao, différentes espèces de cerfs, les porcs sauvages ou domestiqués, les mangoustes ainsi qu’un large éventail d’animaux à bosse. Les reptiles sont nombreux et l’île compte quelque 760 espèces d’oiseaux, et notamment toute une variété de perroquets. Les eaux côtières sont extrêmement riches et les huîtres perlières abondent à proximité de l’archipel de Sulu, dans l’extrême Sud.

Histoire des Philippines

Conquête espagnole 1521-1762 et déclin 1762-1898

Au départ, le pays philippin connait une islamisation dès le XVI°. L’archipel Sulu et Mindanao vers 1500, Manille vers 1565. Les Philippines connaissent ensuite une organisation en sultanats couvrant les Datu (chefs traditionnels de communauté).

Arrivée de Magellan en 1521. Premier établissement espagnol (Manille) en 1565, puis, contrôle des îles avec peu de résistance. La conversion est organisée par de nombreux Ordres. L’absence d’épices et de métaux précieux force au développement du commerce de la soie avec la Chine. Cependant, la dépendance économique est totale et les approvisionnements se font par galions à partir du Mexique.

Manille est prise par les anglais en 1762, puis, est rendue aux espagnols en 1864. L’indépendance des colonies espagnoles en Amérique latine et, en particulier, du Mexique en 1821, force les Philippines à devenir autonome sur le plan économique. Ouverture du commerce avec l’Europe et les Etats-Unis.

Guerre hispano-américaine 1898

Extension de la guerre de Cuba (1897), Manille est prise par la Navy en 1898. L’alliance des mouvements indépendantistes et des Américains tourne court. Cession par l’Espagne aux Etats-Unis des Philippines, de Guam, de Porto-Rico et de Cuba (Traité de Paris – 1898).

République philippine de 1898

Déclaration d’indépendance avec formation d’un gouvernement et nomination d’un Président (Aguinaldo). De 1899 à 1903, la résistance fait rage contre les américains (assassinat d’Aguinaldo).

Domination américaine de 1898 à 1935

Philippinisation de l’Administration dès 1916 jusqu’en 1921. Le Congrés américain vote en 1916 le Jones Act qui prévoit le passage à l’indépendance dès la mise en place d’un gouvernement stable. Cependant, ces mesures avantagent la communauté chrétienne au détriment des musulmans (Moros). Nombreuses révoltes rurales de la secte Colorum et le mouvement Sakdalistas en 1933-1935.

Une plage aux Philippines
Une plage aux Philippines

Commonwealth de 1935 à 1941

Le Tydings-Mc Duffie Act prévoit une période de transition de 10 ans avant l’indépendance, mise à profit pour instaurer un Commonwealth avec sa constitution.

WW II 1941-1945

Invasion des japonais en 1941 et reddition des américains en 1942. Les îles sont reprises de 1944 à 1945. L’Indépendance intervient en 1946.

Philippines – Repères

  • République des Philippines (capitale: Manille)
  • Archipel de 7.100 îles dont trois importantes: Luzon, Mindanao et Palawan.
  • Mousson, typhons et volcanisme – Relief très accidenté (max. 2954 m.).
  • Environ 70 millions d’habitants: 91,5% chrétiens, 5% musulmans, 1% chinois et 3% tribus.
  • Musulmans Philippins (Moros)

Environ 5% de la population établie dans le sud de l’archipel (Sud et est de Mindanao, sud de Palawan et l’archipel Sulu) en une dizaine de groupes dont les trois principaux sont les Maguindanaos, les Maranaos et les Tausugs.

Carte des Philippines
Carte des Philippines

Leurs langages et leurs structures politiques sont différentes. Leurs sultans ont une autorité temporelle et religieuse couvrant les Datu (chefs traditionnels des communautés). Ils sont toujours restés à l’écart de la vie politique nationale. En réaction à la loi martiale de 1970 à 1972, ils s’identifient au monde islamique. En 1990, création de la Région autonome du Mindanao musulman.

Image - Cartes - Photos : les philippines -

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.