Islande
Islande

Islande

La République d’Islande se situe au milieu de l’Atlantique entre l’Ecosse, le Groenland et la Norvège. Elle est située sur la dorsale médio-océanique.

Islande - Paysage
Islande – Paysage

Voyage en Islande

Volcans, glaciers, geysers, fjords, désert de cendres et soleil de minuit sont autant d’images que l’on associe à l’Islande. Cette petite île de 300km sur 500 offre des paysages uniques, et fait rêver. A juste titre. Pas étonnant que le peuple islandais soit si poète et artiste. Un voyage en Islande vous laissera une impression aussi magique qu’un film d’Harry Potter !

La situation géographique de l’île d’Islande est à l’origine d’un nombre important d’éruptions volcaniques et de tremblements de terre, et crée des phénomènes géothermiques rares comme des sources thermales chaudes ou des geysers qui voient l’eau jaillir du sol. L’eau fournie naturellement est chaude et l’électricité hydraulique utilisée à 90%, grâce aux nombreuses rivières et chutes d’eau. Chauffage et électricité sont donc bon marché.

320 000 habitants vivent en Islande, seulement sur les côtes, ou se trouvent les principales agglomérations : Reykjavik, la capitale, Keflavik, et Akureyri. Les côtes sont constellées de fjords, ces splendides vallées glacières étroites et profondes remplies d’eau salée.

Le centre de l’ile, appelé les Terres intérieures ou Hautes terres d’Islande est formé de déserts et toundras marécageuses, et est totalement inhabitable… à l’exception des oiseaux migrateurs en été. Dans les campagnes, les habitants vivent dans des fermes traditionnelles en bois aux toits recouverts de tourbe.

Islande - Photo panoramique
Islande – Photo panoramique

Quand partir en Islande ?

L’ile est soumise à une alternance jour/nuit très étonnante à cause de sa situation géographique, située près du cercle arctique. En hiver le temps de clarté est très court et en été la nuit est très courte. Il est préférable de partir en Islande entre juin et septembre, pour profiter d’un temps de clarté maximum. Le 21 juin, le soleil se couche à minuit et se lève à 3 heures du matin!

Contrairement à ce que l’on imagine, il ne fait pas très froid. Le climat est océanique et tempéré, soumis à l’influence des vents froids polaires et du Gulf Stream. Les températures descendent rarement sous 0 C°, la température moyenne annuelle à Reykjavik, est de 5 C°, et en été de 12 C°. Mais quelque soit votre mode de voyage, randonneur ou plus organisé, prévoyez un pull chaud… ou achetez un des fameux pulls en laine islandaise sur place !

Vous partirez en vacances en Islande pour la beauté des paysages. Pas pour l’architecture urbaine ni la gastronomie. Et tant mieux ! Ce pays est l’un des pays les plus chers d’Europe, même s’il n’en fait pas partie. Sa monnaie est la couronne islandaise mais les euros sont acceptés et l’usage de la carte bleue omniprésente. L’économie du pays provient essentiellement des revenus de la pêche, qui exporte les trois quarts de sa production et génère la majorité de ses emplois. Une stabilité économique limitait le taux de chômage à moins de 2% jusqu’à la crise de 2008.

Le tourisme est devenu une seconde source de revenus pour l’Islande… chère pour le touriste !

L’hébergement est assez onéreux mais vous trouverez partout des fermes ou guest house, l’une des meilleures manières de rencontrer des Islandais sur cette terre si peu peuplée. Pour les plus baroudeurs, campings, auberges et huttes sont partout.

Coté gastronomie islandaise, hormis les poissons variés, la pâte d’œufs de poisson à tartiner, l’agneau, et le skyr, fromage blanc épais très répandu, vous ferez comme les Islandais et mangerez de la cuisine internationale… chère. Mais quels paysages ! Vous en oublierez vos papilles françaises rapidement.

Volcan islandais Eyjafjallajokull
Volcan islandais Eyjafjallajokull

Lieux d’intérêts en Islande

Lors de votre voyage en Islande, vous vous déplacerez par la route, sur la n°1 qui fait le tour de l’île et relie toutes les zones d’habitation. Le réseau de bus est bien développé, ainsi que le stop. Reykjavik est une ville bouillonnante, au sens propre comme au figuré ! Plus de la moitié de la population y vit. Maisons traditionnelles côtoient champs de lave et bâtiments futuristes. Montagnes et rivières vivent en harmonie. Vous découvrirez l’une des activités préférées des Islandais: se baigner dans une piscine naturelle chauffée, à l’air libre, puis entrer dans un sauna brulant. Convivialité garantie !

A l’ouest de la capitale, débute une vaste région érodée depuis des milliers d’années. Rivières et glaciers ont creusés leurs sillages du centre à la côte. Le parc national du Snæfellsnes où le volcan Snæfellsjökull surplombe la pointe de la péninsule est splendide. La baie du Breiðafjörður est le paradis des observateurs d’oiseaux. La réserve naturelle de Hornstrandir est à découvrir en randonnée, tout comme son éco-musée qui nous renseigne sur l’exploitation de la pêche de cette région.

Partir en Islande
Partir en Islande

Plus au nord encore, les fjords de l’ouest forment la région la plus sauvage du pays. Certaines falaises de plusieurs centaines de mètres sont à couper le souffle, comme le Finistère de l’Europe, de 444 mètres. Vous pourrez débuter vos randonnées à partir de la charmante ville d’Ísafjörður, nichée dans son fjord.

A visiter aussi, la délicieuse île de Vigur, atemporelle, ou bien les rivages des Hornstrandir envahis par une végétation luxuriante. Dans différents villages, des musées rappellent que la sorcellerie était pratiquée dans cette région désertée.

Le nord de L’Islande est marqué par des chaines de montagnes qui découpent les vallées de chaque coté du Fjord Eyjafjörðu, et de douces rivières riches en saumon. Là-bas, le soleil de minuit attire de nombreux randonneurs. Le tourisme s’est développé également autour de l’observation des baleines dans la baie de Skjálfandi, cadre enchanteur des fameuses sagas qui nourrissent tant de romans islandais. On découvre cette splendide région à cheval, on y pratique aussi le rafting.

Geysir
Geysir

Le plus grand glacier d’Europe, le Vatnajokull de 8400 km, qui culmine à 2119 mètres, recouvre une large partie de l’est et du sud-est de l’ile. Paysages grandioses, herbe verte, glacier blanc, sable noir, ces contrastes ont enchanté de nombreux artistes du 6ème art.

Non loin, se trouve le Parc National de Skaftafell, devenu très populaire. On y croise des rennes régulièrement. Fjords désertés côtoient iles verdoyantes accessibles en bateau.

Au sud, se trouve le geyser le plus connu au monde, la zone thermale de Geysir, qui a donné son nom à ce phénomène de source chaude jaillissante. Tout près, se trouvent les deux volcans les plus actifs et célèbres du pays : Hekla et Katla, sous le glacier Mýrdalsjökull. Cette nature incroyable est la source d’activités diverses, comme randonnées équestres, descentes de rapides et excursions sur le glacier.

Islande - Carte
Islande – Carte

Enfin, l’été seulement, vous découvrirez l’intérieur de l’île d’Islande à cheval, à pied, ou en 4×4, et vous plongerez dans la nature la plus étonnante loin de toute habitation. Si vous en avez l’occasion (et la passion !) testez une randonnée à cheval de 10 jours autour du volcan Hella et vers Landmannalaugur. Fantastique !

 

Image - Cartes - Photos : Islande - image islande paysage - islande tourisme - photo cheval -
Promo FRAM Voyages'

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *