Tenochtitlan
Tenochtitlan

Tenochtitlán

Ancienne capitale des Aztèques, Tenochtitlán se trouve sur le site de l’actuelle Mexico.

Histoire de Tenochtitlán

Tenochtitlán (de Tenochca, nom des Aztèques en nahuatl) fut fondée vers 1325 (ou 1337, voire 1370, selon les sources) sur un groupe d’îlots inhospitaliers et marécageux de la partie ouest de l’ancien lac Texcoco, dans l’actuel État de Mexico. D’abord dépendante des Tépanèques, elle s’allia ensuite aux cités voisines de Texcoco et Tlacopan. L’empereur Moctezuma (ou Montezuma) Ier (1440-1469) en fit une cité-État souveraine, qui compta rapidement plusieurs milliers d’habitants. Entourée de «jardins flottants» – îles artificielles cultivées –, elle était reliée à la terre ferme par trois digues-chaussées.

Un aqueduc amenait de l’eau potable depuis Chapultepec. La grand-place Tecpan, bordée de nombreux édifices et de magasins, comptait aussi les deux principaux temples, construits au sommet d’énormes pyramides à gradins, qui dominaient des quartiers d’habitation aux vastes maisons simples et confortables, crépies de blanc, au sol cimenté de rouge. Si les maisons étaient peu ornées, la somptuosité de la décoration était réservée aux édifices religieux, qui regorgeaient de statues recouvertes d’or, de pierres précieuses, de turquoises et de perles. Des fouilles récentes ont mis au jour quelques vestiges du Templo Mayor.

Le célèbre Grand Calendrier de pierre des Aztèques, ou Pierre solaire (un disque de plus de 3,5 mètres de diamètre, sculpté de motifs hiéroglyphiques) se trouvait aussi dans cette cité.

Grâce aux Codex Borbonicus, Codex Borgia, Codex Mendoza, Codex Aubin, etc., conservés dans les plus grandes bibliothèques du monde, on connaît bien la culture aztèque. Ces longs manuscrits précolombiens qui peuvent dépasser 10 mètres, pliés en accordéon ou roulés, couverts de dessins et d’écritures, constituent une véritable «littérature» nahuatl (la langue des Aztèques). Ce sont des témoignages exceptionnels sur l’architecture, l’art et la vie quotidienne, les cultes rendus aux nombreux dieux (Quetzalcóalt, le serpent à plumes; Tlaloc, le dieu de la pluie; Tezcatlipoca, celui du plaisir; Xipe Tocec, le dieu du printemps et de la fertilité…), les rites et les sacrifices humains – pratiqués par milliers dans le grand temple pour satisfaire Huitzilopochtli, le dieu du soleil et de la guerre –, les connaissances mathématiques et astronomiques, les jeux de balle et autres activités pratiquées à Tenochtitlán, et aussi sur l’arrivée des Espagnols…

Pyramides de Tenochtitlan
Pyramides de Tenochtitlan

La ville de Tenochtitlan offrit à ceux-ci, qui y débarquèrent le 8 novembre 1519, menés par Hernán Cortés, le visage d’une véritable capitale culturelle, hautement représentative de l’art et du mode de vie aztèques. Les conquérants, chassés le 30 juin 1520 (la Noche triste), prirent la ville en août 1521 après un siège meurtrier de plus de deux mois, au cours duquel Moctezuma II fut tué. Ils rasèrent alors la cité; l’actuelle ville de Mexico est construite sur son emplacement.

Image - Cartes - Photos : tenochtitlan - lac texcoco -
Promo FRAM Voyages'