mer-adriatique
mer-adriatique

La mer Adriatique

Grand bras de la Méditerranée, la mer Adriatique est située entre la côte orientale de l’Italie et les côtes dalmates, elle est unie à la mer Ionienne par le canal d’Otrante. Elle occupe le centre d’un bassin affaissé entre les Apennins, à l’ouest, et les plissements alpins et dinariques, au nord et à l’est. Elle s’allonge sur 835 km de Trieste à Otrante pour une largeur moyenne de 180 km.

Géophysique et Géographie de la mer Adriatique

Les côtes de la mer Adriatique présentent une opposition est-ouest marquée. À l’exception du mont Gargano, les côtes italiennes sont rectilignes et régularisées par l’alluvionnement, particulièrement dans la région de Venise où des flèches littorales isolent des lagunes appelées lidos. Les côtes yougoslaves, résultant de la submersion d’un relief plissé, présentent de nombreuses îles rocheuses disposées parallèlement au rivage (îles Dugi).

Le bassin adriatique s’organise, du nord au sud, en quatre régions principales. La partie septentrionale est un vaste plateau en voie de subsidence dont la profondeur ne dépasse pas 100 m. Au centre, entre Pescara (Abruzzes) et Sibenik (Dalmatie), se situe une première dépression transversale d’une profondeur de 200 m environ. Ensuite, un seuil élevé, correspondant au promontoire du mont Gargano, isole le bassin Adriatique proprement dit au sud, profond de 1 251 m.

Hydrologie

La température de l’eau, du fait de la faible profondeur, est sensible aux variations climatiques et passe ainsi de 28 o C en été à 5 o C en hiver. La salinité de la mer Adriatique décroît du bassin méridional, où elle atteint 36 ‰, au golfe de Venise, où les apports en eau douce du Pô et des sources sous-marines l’abaissent à 18 ‰. Les marées, nulles au large d’Ancône et faibles dans le bassin méridional (0,3 m) atteignent 1,90 m dans le golfe de Trieste. En gros, les courants longent les côtes dalmates puis les côtes italiennes, mais ce schéma est perturbé par les vents locaux (le sirocco et la bora).

Carte - mer adriatique
Carte – mer adriatique

Histoire et économie

Adria, ancien port étrusque ayant donné son nom à la mer, est une ville de 24 500 h. qui se situe aujourd’hui à 20 km de la mer. Les vestiges qu’elle conserve témoignent de son rôle commercial dans l’Empire romain. En effet, l’Adriatique est un axe économique utilisé depuis l’Antiquité. Elle constituait l’accès à la Méditerranée pour les peuples d’Europe centrale, et la route vers l’Orient pour les ports établis sur ses côtes. Elle contribua tant à la fortune de la «cité des doges» que les cartographes du XVIe siècle l’appelèrent golfe de Venise. Les nouvelles routes commerciales et son ensablement l’ont réduite à un rôle régional. De grandes villes industrielles italiennes (Ravenne, Trieste) et des ports croates (Dubrovnik, Rijeka) sont encore installés sur ses côtes. Des réserves appréciables de gaz naturel sont exploitées par la plate-forme off-shore Garibaldi, située au large de Ravenne.

La pêche est active en Adriatique, notamment sur la côte dalmate (sardines, mulets, anchois). Le tourisme, favorisé par la beauté des sites et l’immensité des plages, y a connu un essor spectaculaire. Mais le conflit dans l’ex-Yougoslavie, depuis les années 1990, a constitué un frein inexorable au tourisme sur les côtes non italiennes.

Image - Cartes - Photos : italie adriatique - photo de mer - mer adriatique - largeur de la mer adriatique - meradriatique -