Villes du Canada
Villes du Canada

Villes principales Canada

Explorer un des territoire les plus diversifié avec les villes du Canada, les plus touristiques, les plus grandes et les plus connues. Les villes canadiennes représentent 33 régions urbaines avec 23,1 millions de personnes qui vivaient dans ces centres métropolitains en 2011, sur 34,5 millions d’habitants du pays.

Montréal
Montréal

Montréal

Ville du Canada (Québec), dans l’île de Montréal, entre le Saint-Laurent et la rivière des Prairies, dominée par le mont Royal qui lui a donné son nom. 1,1 million de personnes y habitent, dont 60% de francophones. L’agglomération totalise plus de 3 millions d’habitants : c’est la plus importante du Canada.

C’est la métropole commerciale et industrielle du pays, le premier port céréalier de l’Amérique du Nord, bien qu’il soit pris dans les glaces quatre mois par an. Ses autres activités sont le raffinage, la sidérurgie, la brasserie, les industries chimiques, textiles, aéronautiques (Canadair).
Montréal abrite l’Organisation de l’aviation civile internationale (organe qui relève de l’ONU) et est desservie par les aéroports internationaux de Mirabel et Dorval. La ville est dotée de trois universités dont l’université de Montréal, fondée en 1876, et l’université anglophone McGill, fondée en 1821.

Visite de Montréal

Montréal est également une grande ville touristique, notamment grâce à sa vieille ville : château Ramezay, séminaire Saint-Sulpice, Notre-Dame-de-Bonsecours. D’autres monuments complètent la richesse de son patrimoine comme la basilique Notre-Dame, la cathédrale Marie-Reine-du-Monde et l’hôtel de ville où le général de Gaulle prononça son fameux « Vive le Québec libre ! ».

Le charme de la ville de Montréal naît également du contraste entre les maisons anciennes qui bordent les anciennes rues (rue Saint-Denis) et les zones de constructions modernes qui rappellent que Montréal est bien une métropole d’Amérique du Nord (place Bonaventure, Place Ville-Marie, complexe Desjardins). Cette évidence est soulignée par le plan en damier de la ville, interrompu par des espaces verts (parcs Lafontaine, Maisonneuve, parc du Mont-Royal).
On peut également se rendre au Parc olympique des Jeux de 1976 ou au Forum, immense stade couvert accueillant notamment des matchs de hockey. Au coeur de la ville, on peut encore visiter le fascinant Biodôme.

Montréal abrite de nombreux musées (Beaux-Arts, Art contemporain, McCord, etc.).

Histoire de Montréal

Jacques Cartier débarque sur l‘île de Montréal le 2 octobre 1535. Samuel de Champlain fait édifier un comptoir sur le site en 1603, mais la ville n’est fondée qu’en 1642 par des colons français, dont Paul Chomedey de Maisonneuve, sous le nom de « Ville-Marie ». Les conflits permanents entre les habitants (dominés par les négociants en fourrure) et les Iroquois s’achèvent par la grâce du traité de Montréal en 1701.

Montréal devient anglaise à l’issue de la guerre de Sept Ans (1765-1763) avant d’être occupée par les Américains en 1775-1776. Les tensions entre communautés anglophone et francophone s’achèvent avec l’Acte d’union, promulgué en 1840, trois ans après la « rébellion des patriotes ». La ville connaît alors un développement extraordinaire grâce au creusement du canal Lachine (en 1822), à l’aménagement du Saint-Laurent, à l’installation du chemin de fer et à l’arrivée massive d’immigrants. Les activités du port sont encore stimulées par la voie maritime du Saint-Laurent (1959).

Pourtant, plus proche des Grands Lacs, de la culture et des capitaux américains, Toronto devient bientôt la principale métropole canadienne.

Toronto sous la neige
Toronto sous la neige

Toronto

Ville du Canada, Toronto est la capitale de la province de l’Ontario, qui compte plus de 3,5 millions d’habitants avec son agglomération. La ville a été considérablement mise en valeur par plusieurs constructions modernes : le nouvel hôtel de ville (city hall) construit par Viljo Revel, l’immense Centre Eaton (achevé en 1979) ou encore le Roy Thompson Music Hall.

Toronto est le centre économique et boursier du Canada.

Toronto est un port important sur le lac Ontario. Ses industries sont diversifiées : constructions mécaniques, électriques et aéronautiques, raffinage de pétrole, industrie alimentaire, textile, chimie sont les principaux secteurs d’activité.

Mais comme partout dans sa région les environs compte de nombreux fleuves et lacs ; la région est vallonnée, avec des plaines au nord et au sud.

Histoire de Toronto

Fort français en 1750-1751, le site est envahi par les Anglais en 1793, qui y fondent la ville de York, capitale du Haut-Canada. En 1834, la cité est rebaptisée « Toronto« , d’après un mot indien signifiant « lieu de rencontre ». Devenue capitale de l’Ontario en 1867, la ville ne connaît un véritable développement économique que dans la seconde moitié du XIXe siècle.

L’Ontario (« belles eaux » en iroquois) est une province au centre du Canada. D’une superficie de 1 068 464 km² elle compte 11,5 millions d’habitants. Sa capitale est Toronto, elle abrite en outre la capitale fédérale, Ottawa.

Historiquement, l’Ontario est une région dont l’économie repose principalement sur la culture (avoine, blé, fruits, légumes), sur l’ élevage, la production de fer, de nickel, d’uranium, de platine, d’or et d’argent. Au nord des grands lacs se trouve une grande exploitation forestière. La région possède également des mines et des industries (bois, papier, machines agricoles, automobile, chimie).

Ottawa
Ottawa

Ottawa

Capitale fédérale du Canada (province de l’Ontario), Ottawa se situe au confluent des rivières Rideau, Gatineau et Outaouais. Elle compte 350 000 habitants (agglomération de plus de 900 000 habitants).

Archevêché catholique, c’est aussi un centre administratif, politique et universitaire important. Ses principales activités industrielles sont celles du bois, de la papeterie, de l’imprimerie, mais aussi de l’agroalimentaire et de la haute technologie. Mais l’essentiel de la population active est employée par l’administration.

La ville d’Ottawa est un important carrefour de communication : la Trans-Canada Highway y croise une dizaine de voies ferrées et cinq ponts sur la rivière Ottawa relient la ville au quartier administratif. Sur l’une de ses rares collines se trouve le Parlement, dont l’architecture néoclassique rappelle celle du House of Parliament de Londres. Quelques autres édifices se distinguent : la tour de la Paix (abritant la bibliothèque du Parlement), le Parlement, la cathédrale basilique Notre-Dame. Le gouvernement réside à Rideau Hall, dans le quartier de Rockliffe. Ottawa abrite également quelques attractions culturelles : musées (musée des Beaux-Arts, musée canadien des Civilisations), Centre national des Arts (théâtre, cinéma).

Histoire d’Ottawa

La région d’Ottawa est découverte par Samuel de Champlain en 1613. Le colonel John By donne son nom à Bytown (ancien nom d’Ottawa), née en 1827 de la réunion de deux villages apparus près de Paliament Hill. La ville ne prend son nom actuel qu’en 1854. Après son rattachement au réseau ferroviaire, elle se développe grâce à l’exploitation des ressources forestières et hydrauliques de la région. En 1858, refusant de donner raison à Toronto ou Montréal, la reine Victoria Ire fait d’Ottawa la capitale du Canada. Sous l’impulsion de l’effort de guerre canadien (après 1941), la ville se développe et se modernise.

La conférence d’Ottawa (1932) organise le protectionnisme colonial de la Grande-Bretagne dans la « zone livre » en accordant la préférence impériale aux produits venant des pays du Commonwealth.

Carte des provinces et grandes villes du Canada
Carte des provinces et grandes villes du Canada
Image - Cartes - Photos : canada ville - fruits - usa ville - québec - carte canada est - ville canada - carte canada quebec - ville du canada -