service-national
service-national

Service National

Période appelée, en France, Service National, qu’un citoyen masculin devait passer sous les drapeaux pour apprendre les techniques de base de combat et le maniement des armes. Ce service, fondé sur les obligations militaires, avait en 1996 une durée de dix mois. Le service national français devait être effectué entre l’âge de 18 et 25 ans. En 1983, un service national long (seize ou vingt-quatre mois) et un service pour objecteur de conscience (vingt-quatre mois) avaient été instaurés.

Ancien service national en France

Il existait plusieurs formes de service :

  • Service militaire classique : d’une durée de dix mois, il s’effectuait généralement en caserne ;
  • Scientifique du contingent : d’une durée de douze mois, il consistait en un travail scientifique mené dans un groupe de recherche appartenant à l’armée ;
  • Coopération et aide technique : d’une durée de quinze ou vingt mois, elle consistait à mener une mission auprès d’une entreprise ou d’une administration française à l’étranger, dans le cadre d’un accord de coopération ou d’aide technique ;
  • Service civil : d’une durée de dix mois, il s’effectuait dans des instances civiles de l’Etat telles que l’Education nationale, la police, etc. ;
  • Objecteur de conscience : d’une durée de vingt mois, il était accessible aux personnes que leurs convictions religieuses ou personnelles empêchaient d’effectuer le service militaire.
service-militaire
service-militaire

Nouveau service national

En 1996, le président de la République Jacques Chirac a annoncé l’élaboration d’une profonde réforme du service national visant à concilier modernisation de l’armée et efficacité des moyens, pour en faire une armée de métier au format rétréci, plus souple et plus rapide. Cette réforme signe la fin de la conscription militaire telle que nous l’a léguée la Révolution française.

Une nouvelle réforme, proposée par le gouvernement de Lionel Jospin, est votée le 28 octobre 1997.
Le service national universel est constitué de trois obligations, qui concernent les Français nés après le 1er janvier 1979, et les Françaises nées après le 1er janvier 1983 :

Le recensement s’adresse à tous les jeunes de 16 ans. Il est obligatoire et se déroule dans les mairies. Il sera ouvert aux jeunes filles à partir de 1999 ;

L’APD (appel de préparation à la défense), obligatoire également, durera une journée. Il aura lieu entre le recensement et le dix-huitième anniversaire. Lors de cette journée, les autorités militaires effectueront des tests destinés à évaluer le niveau de la langue française et à détecter l’illettrisme ;

La préparation militaire est une formation, dont la durée dépend des besoins de chaque discipline militaire de l’armée. Elle s’adresse à des volontaires.

Par ailleurs, un volontariat est ouvert aux jeunes gens âgés de 18 à 26 ans, pour une période d’un an renouvelable 4 fois (ouvert d’abord aux Françaises de 18 ans nées à partir du 1er janvier 1983, ce volontariat est proposé depuis avril 1999 aux filles nées avant cette date).

Le service militaire (l’appel sous les drapeaux) est suspendu : il pourrait être rétabli si les circonstances l’exigent.
D’autres dispositions complémentaires ont été prises :

L’enseignement des principes et de l’organisation de la défense (obligatoire), dans les établissements de l’enseignement secondaire, dès la rentrée 1998 ;

La possibilité pour les salariés et certains chefs de famille, nés avant le 1er janvier 1979, de demander un report d’incorporation si leur situation personnelle se trouve menacée par une incorporation immédiate.

En juin 2001, un décret gouvernemental met fin de manière anticipée au service militaire. 200 000 jeunes Français nés avant le 31 décembre 1978 échappent ainsi au service national. Les derniers appelés quittent les armes le 30 novembre 2001.

Image - Cartes - Photos : photo de la france -
Promo FRAM Voyages'

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *