La Basilique Saint Sernin

basilique-saint-sernin

Représentative du style roman de la région toulousaine, La basilique Saint-Sernin (collégiale avant 1117, abbatiale jusqu’en 1790, insigne basilique depuis 1878) est consacrée au premier évêque de Toulouse, saint Saturnion (progressivement déformé en Sernin), placée sur la route de pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle, et édifiée par les Bénédictins.

Architecture de la basilique Saint Sernin

Saint-Sernin présente toutes les caractéristiques du plan dit clunisien: son ample chevet et ses chapelles rayonnantes, adaptés à la liturgie bénédictine.

Le clocher octogonal de 65 m à cinq étages est rythmé par des baies. Comme l’indique l’inscription latine Bernardus Gelduinus me fecit, c’est au sculpteur Gilduin qu’est confié l’autel (consacré par le pape Urbain II en 1096), et probablement les sept plaques remployées dans le tour du chœur. Le Christ en majesté entouré des quatre symboles des évangélistes, avec un souffle nouveau, transcrit les modèles d’ivoire dans le marbre.

La basilique a été restaurée, surtout extérieurement, par Eugène Viollet-le-Duc de 1860 à 1879, puis par Anatole de Baudot.

Promo Look Voyage'