Le climat océanique

Carte des climats dans le monde

Le climat océanique, qui règne sur les îles et les façades occidentales des continents de la zone tempérée, est dû essentiellement à l’influence des océans. Plusieurs zones du globe sont sous l’influence de ce climat: dans l’hémisphère Nord, la côte atlantique de l’Europe, de la Norvège au Portugal, la côte pacifique des États-Unis, du Canada et de l’Alaska; dans l’hémisphère Sud, le versant pacifique du Chili méridional, la Tasmanie et la Nouvelle-Zélande.

Régularité et douceur du climat océanique

Dans la zone tempérée, les régions énumérées ci-dessus appartiennent à la grande zone de circulation d’ouest et sont directement soumises aux dépressions océaniques. Lié au rôle pondérateur des mers, le climat océanique se caractérise surtout par la faiblesse des amplitudes thermiques et par sa douceur générale. À Brest, par exemple, la différence entre la température de janvier et celle de juillet n’est que de 8 °C. Les grands froids y sont rares et la température moyenne de janvier est de 7,1 °C. Les palmiers peuvent même pousser à Ouessant, qui connaît moins de jours de gelée que Nice.

Les pluies sont réparties sur toute l’année (204 jours de pluies à Brest) avec une légère prédominance des pluies de saison froide, quand les dépressions d’ouest sont les plus fréquentes. Le nombre de jours de pluie est élevé pour des quantités annuelles relativement modestes (1 030 mm à Brest). Cette faiblesse s’explique par la nature des précipitations, qui tombent souvent sous la forme d’un crachin fin et tenace. L’humidité de l’air est constamment forte, la nébulosité élevée et les vents souvent violents.

Variétés climatiques

On distingue trois grands types de climat qui se rapprochent du climat océanique pur:

Type semi-continental (Strasbourg)

Le climat océanique pur n’occupe généralement qu’une mince lisière en bordure du littoral. Vers l’intérieur, il prend une nuance continentale, caractérisée par des précipitations moins abondantes et une amplitude thermique annuelle plus accusée.

Type aquitain (Bordeaux)

Vers les basses latitudes, le climat océanique se dégrade pour prendre une nuance générale plus chaude et plus sèche, qui annonce le climat méditerranéen.

Type norvégien (Trondheim, en Norvège)

En revanche, aux environs de 60° de latitude, on passe à une variété océanique froide, aux pluies plus abondantes et aux étés frais.

Végétation et hydrologie

La forêt à feuilles caduques (bouleaux, chênes, charmes, frênes, hêtres) est la végétation typique du climat tempéré océanique. Lorsque la forêt a disparu, lui succèdent des prairies sur les sols riches et des landes d’ajoncs, de fougères et de bruyères sur les sols arides ou situés en altitude (landes bretonne et écossaise). Cependant, grâce aux travaux de reboisement, il a été possible de constituer de belles forêts de résineux (pins maritimes).

Le régime des rivières, alimentées essentiellement par les pluies, présente un minimum d’été (août et septembre) et un maximum d’hiver (janvier et février), dû surtout à la diminution de l’évaporation.

Image - Cartes - Photos : zones climatiques - climat oceanique - Ocean pacifique Coree du nord carte - ocean pacifique et atlantique -
Promo FRAM Voyages'