Tourisme en Provence

paysage-de-provence

Il y a différentes façons de se souvenir d’un séjour en Provence, le goût en fait bien évidemment partie . La région regorge de gourmandises et transmet de génération en génération, leurs tendres secrets de fabrication…une fête sucrée pour le palais ! Maintenez vos papilles en éveil car nous vous proposons ici un petit voyage au pays des sucreries.

Mais commençons tout d’abord par la Truffe appelée « le diamant noir » !

Le culte de la « rabasse » en provençal ne date pas d’hier ! 500 ans avant J-C, Pythagore, qui s’accordait volontiers des libertés culinaires entre deux théorèmes, vantait déjà les vertus de la truffe de Lesbos et les romains en consommaient en grandes quantités. Le philosophe grec Théophraste (372-287 avant J.C.) le qualifiait de « végétal sans racines, engendré par les pluies orageuses d’automne ». Plus tard, au Moyen Age, la truffe disparut des étals de l’Inquisition qui la prétendit « aussi noire que l’âme d’un damné ». Il faudra attendre la Renaissance pour voir François Ier la remettre à la mode à la cour de France.

Aujourd’hui, l’essentiel de la récolte ( soit 80% ) se fait dans le sud-est de la France où le département du Vaucluse fournit à lui seul 70% de la production. On récolte la truffe au pied du Mont-Ventoux, dans l’Enclave des Papes et autour de Carpentras, à la base d’un chêne vert ou d’un olivier. Arrivée à maturité, elle dégage une odeur que les chiens, cochons et mouches flairent à la première encablure!

La « rabasse » se récolte de préférence de novembre à mi-mars. Sa qualité se reconnaît à sa couleur brun-foncée à chocolat, sa fermeté, son parfum capiteux et sa chair suffisamment marbrée.

Si sa rareté en fait un objet de spéculation très convoité, d’aucuns diront que sa fragrance inimitable et raffinée a le pouvoir de transformer une omelette ou une simple salade verte en met divin. Mais la truffe se fait de plus en plus rare. Cette année, c’est « l’arlésienne des grandes tables. Elle est rare, chère, inégalement parfumée, parfois gelée ». Fait relativement récent, une nouvelle variété répondant au nom savant de Tuber indicum gagne nos assiettes. Cette truffe originaire de Chine est « en tout point semblable à celle de nos sou-sols, mais dépourvue de son parfum insaisissable (…) ».

Pour ce qui est des grourmandises :

Le Calisson d’Aix-en-Provence : Un trésor de gourmandise !

Le Chichi Frégi : C’est la fierté locale d’une génération de pâtissiers Estaquéens ! ( du quartier de l’Estaque à Marseille ). Ne leur demandez pas la recette, ils la gardent jalousement !

Les nougats d’Allauch : Si l’origine de cette délicieuse confiserie est sans nul doute provençale, il se pourrait bien qu’elle soit issue de la ville d’Allauch.

Les Navettes :Éternellement associées aux fêtes de la Chandeleur célébrées en l’Abbaye Saint Victor de Marseille.

Les treize desserts de Noël : Traditionnellement, en Provence, le réveillon de Noël comprend la messe et le “gros souper”.

Pour agrémenter vos repas vous ne manquerez pas le vin de Cassis dont Frédéric Mistral disait :

Il brille comme un diamant limpide et sent le romarin, la bruyère et le myrte qui recouvrent nos collines.

Originaire du Moyen-Orient, la vigne fit son entrée dans la région de Marseille lorsque les navigateurs phocéens fondèrent Massalia. Les Bouches-du-Rhône ne comptent pas moins de quatre appellations d’origine contrôlée. Les vins sont nombreux et d’excellente qualité. A Cassis, les vendanges sont faites à la main. Le Cépage est blanc et vigoureux :

La Marsanne est moyennement productive, ses grappes pyramidales ailées, aux baies sphériques.

La Clairette possède des grappes, belles, assez grosses, lâches portent des baies ellipsoïdes de bonne taille.

L’Ugni Blanc – La grappe est cylindrique allongée elle porte des baies bien rondes relativement petites.

Le sauvignon blanc – De petites grappes tronconiques compactes parfois ailées. Ses baies sont petites ovoïdes et d’un beau jaune d’or.

Sites touristiques en Provence

Balades dans les Alpilles

Les Alpilles sont les mères aériennes dans la lumière provençale ( Maurice Pezet ). Il existe plusieurs sentiers balisés. Le parcours de grande randonnée GR6 fait partie des 4 chemins de grande randonnée qui sillonnent les sentiers.Il existe également une variante du GR6 c’est le GR653 qui ouvre la voie de l’un des chemins de Saint-Jacques-de- Compostelle.

Qu’il est bon de découvrir la vallée des Baux à bord du Train des Alpilles. 10 km d’Arles à Fontvieille parcourus à faible allure (20 km/h). Dans un « tac tac » que l’on croyait définitivement relégué au passé, le petit train poursuit son périple. Le Train des Alpilles pratique: Cet autorail propose des balades et voyages à thèmes comme celui de « l’olivier à l’huile d’olive ».

Cassis et ses environs

A ne pas manquer lors de vos vacances en Provence.

  • Les promenades et excursions dans les calanques de Cassis, massif classé site naturel des Bouches-du-Rhône.
  • La pierre de Cassis, très beau calcaire de la région.
  • Etroite et sinueuse, la route des Crêtes relie Cassis à La Ciotat ou la route de la Gineste ( D 559 ) offre une merveilleuse alternative pour découvrir la beauté d paysage.
  • Promenade des Lombards : 30 mn à pieds de la plage du grand-large à l’anse de Courton en passant

Environ un million de personnes par an visitent les Calanques, que ce soit par mer ou par terre.
Parmi ces visiteurs, il y a un grand nombre de grimpeurs. Les Calanques sont un terrain de jeu extraordinaire pour les grimpeurs ; tous les styles trouvent leur place sur ce calcaire d’une adhérence exceptionnelle. Grimper dans les Calanques c’est un rêve, un rêve qu’il faut préserver au jour le jour, car elles sont fragiles. Les incendies sont le problème principal de la région de la Provence.

A voir également à Cassis :

  • L’Oratoire de Notre-dame-de-Bon-Voyage
  • Le Château Médiéval : un monument qui domine la ville et fut édifié au XIIIè siècle
  • La Chapelle de Sainte-Croix
  • Hotel Garnier du XVIIe s
  • La statue Calendal : On peut découvrir cette sculpture qui rend hommage au Calendal

Ville de Marseille

« Je reviendrai m’échhouer dans le coeur des navires » Louis Brauquier, (Eaux douces pour navires).

26 siècles d’histoire tournée vers la mer et une vocation à donner rendez-vous à tous les peuples de Méditerranée ! Préfecture des Bouches-du-Rhône, la doyenne des villes françaises est située sur la côte méditerranéenne à l’Est du delta du Rhône et plonge son regard vers la mer.

Grande citée industrielle mais aussi ville de toutes les cultures, Marseille possède un centre ancien ( le quartier du Panier ) composée d’un dédale de rues étroites et de passages sinueux. Au delà, on découvre de larges avenues ( Le 1er et le 2e Prado – la célèbre Canebière – le boulevard Michelet ) et des immeubles modernes ( la « Cité radieuse » 1952, le « Brasilia » 1960, le « Grand Pavois » 1973, le « Méditerranée » 1970 ). Depuis peu, la ville a pris conscience de la richesse de son patrimoine. Ainsi, d’importants vestiges gréco-romains ont été mis au jour en plein coeur de la cité ( à deux pas du Vieux Port ), présent au Musée d’histoire de Marseille et au Jardin des Vestiges.

Surmontée de la populaire statue de la « Bonne-Mère », la Basilique Notre-Dame-de-la-Garde veille sur le Vieux-Port . Un conseil, ne manquez pas de « monter » jusqu’à son parvis afin d’admirer la vue panoramique sur Marseille et les ports, Le regard vaut le détour ! On y accèdee en voiture par une jolie rue sinueuse.

En vacances à Marseille commencez votre visite par une promenade sur la Corniche (On atteint la Corniche Kennedy après avoir quitté la rive) pour vous rendre tout au bout de la ville, bien plus loin que les Goudes vous découvrirez un petit port de pêche pittoresque : Callelongue et la beauté de sa calanque..

  • L’église Sainte-Eusébie se trouve sur le chemin des Goudes et de Callelongue, entre Pointe Rouge et la Madrague.
  • La Vieille Charité – L’un des plus beaux monuments de la ville surplombant le quartier du Panier.
  • Le Vieux-Port de Marseille : C’est l’âme de la cité !

Saviez-vous que ce sont les Marseillais qui ont inventé la résidence secondaire?

Quelques 150 ans plus tard, la tradition du cabanon perdure ! A l’origine maisons de pêcheurs, ces anciens abris à bateaux, souvent agrippés aux roches blanches des collines, ont franchi allègrement lire la suite

Un cabanon, c’est sentimental ! Il faut dire que la villégiature est souvent familiale et se transmet de génération en génération. Si certains propriétaires n’hésitent pas entreprendre de sérieux travaux de rénovation , la plupart des occupants vivent ici en toute illégalité.

 

Saint Remy de provence

Au pied des Alpilles, entre pays d’Arles et Provence des Papes, Saint-Rémy-De-Provence doit son nom au saint évêque de Reims. Mais la cité natale de Nostradamus possède bien d’autres attraits, notamment une physionomie caractéristique des villages provençaux.

Si Saint-Rémy a su préserver quelques-uns de ses charmes d’antan, on ne peut que regretter le temps où la voiture était l’apanage d’une poignée de personnes.

Lourmarin

Dominé par un château Renaissance (dont une partie date du XVème siècle), doté d’une église catholique et d’un temple protestant remarquable de sobriété. Situé sur l’axe stratégique Marseille-Aix-Apt, Lourmarin fut dès le XIème siècle une importante étape commerciale. Mais lors de votre passage dans cette petite commune de la Provence vous ne manquerez pas de visiter en priorité : le château et la maison d’Albert Camus, les fontaines,les belles maisons bourgeoises, les galeries d’art …

L’Isle sur Sorgues

A mi-distance de Cavaillon et de Carpentras ( 25 Km au Sud-est d’Avignon ) sillonnée par les eaux vertes de la Sorgue, l’Isle jouit d’une position géographique exceptionnelle.Il y a fort longtemps, le site de l’Isle-sur la-Sorgue était fréquenté par des pêcheurs. Le village historique est soigneusement préservé. Ses ruelles étroites, ses canaux, ses belles demeures invitent tout naturellement à la déambulation.

Les Saintes Marie de la Mer

L’appellation du village est tardive puisqu’il ne prendra son nom actuel qu’en 1838.
Capitale de la Camargue, le village des Saintes–Marie renferme une légende : dans l’Antiquité , la Camargue était une île consacrée au dieu égyptien Râ, père du soleil. Le culte rendu à sainte Sara et aux deux Maries les 24, 25 mai et 22 octobre fait des Saintes-Maries-de-la-Mer un lieu de pèlerinage haut en couleurs.

Port-Cros – La petite protégée

Au départ du port d’Hyères, à environ 7 milles de la côte varoise, face au Lavandou, s’élève Port-Cros ; la plus petite et la plus montagneuse des îles d’Or. Petite et montagneuse, Port-Cros culmine au Mont Vinaigre ( 194 m ). Son territoire s’étend sur 690 hectares. Au fond d’une anse naturelle protégée à l’ouest par l’île de Bagaud se niche le hameau de Port-Cros ( port creux ) qui compte une trentaine d’habitants et , les effets de la prévention commencent à se faire sentir pour l’ensemble des écosystèmes de l’île !

De la plage de la Palud à l’îlot du Rascas, un sentier sous-marin permet d’observer les différentes espèces dans leur milieu naturel. L’herbier de Posidonie ( du dieu grec de la mer Poséidon ) constitue l’unique plante à fleurs et fruits de Méditerranée.

Découverte de la Camargue – (Dentelle de terre entre Petit et Grand Rhône)

Coordonnées

Terre d’élevage unique, la Camargue est plate ; son altitude variant de 4,50 m au point le plus haut à 1,60 m au dessous du niveau de la mer. Au centre, une immense plaine alluvionnaire dessine un paysage extraordinaire vierge de toute urbanisation. A la fois préservé et extrêmement fragile, ce territoire mêle intimement l’eau et les alluvions, les marais et les terres dépouillées.

La faune : Le cheval camarguais est le moyen de déplacement idéal dans les marais. Sa race est d’une grande robustesse. Les origines du taureau de Camargue remontent à la plus haute antiquité. Il serait la dernière ramification vers l’ouest d’une race. Mais, la Camargue est sans nul doute le site avifaunistique le plus remarquable de France avec plus de 360 espèces!

Image - Cartes - Photos : tourisme sud ouest france - carte touristique du sud ouest de la france - carte touristique france sud - sud ouest de la france tourisme - tourisme? - ville a proximite de nimes -
Promo FRAM Voyages'