Londres
Londres

Que faire à Londres

Rien de plus facile qu’un week-end à Londres avec l’Eurostar. Le départ s’effectue de Paris, gare du Nord. Trois heures plus tard, vous débarquez de l’autre côté de la Manche, en plein coeur de la très respectable capitale britannique.

Que faire à Londres
Que faire à Londres

Londres, la capitale des paradoxes

Gare de Waterloo à Londres, rien de vraiment très dépaysant. Les gares, comme les aéroports, c’est toujours un peu pareil. Ce n’est qu’une fois que l’on pointe le nez dehors que le décor change même si cela reste encore un peu familier « avec un goût de déjà vu dans quelques vieilles séries ou quelques films ». Les voilà donc les taxis noirs et bus rouges ! Ils s’offrent à vous, prêts à vous transporter à travers la ville. A moins que vous ne préfériez prendre l’underground (métro). Alors, laissez vous conduire car vous êtes arrivé à Londres, la capitale de tous les paradoxes.

Profitez de la matinée du samedi pour visiter le quartier de Westminster et admirer le magnifique palais du parlement abritant les chambres des Lords et des Communes. L’édifice de style néo-gothique, chef-d’oeuvres de l’art victorien, intègre la célèbre Tour de l’Horloge, surnommée communément Big Ben, avec ses quatre cadrans toujours parfaitement réglés à l’heure pile. Dans le secteur, l’Abbaye de Westminster est quant à elle, l’un des hauts lieux de la monarchie britannique.

Depuis le XIème siècle, tous les souverains y sont couronnés de Guillaume le Conquérant à Elisabeth II. C’est là aussi que les membres de la famille royale se marient et que sont enterrés les plus illustres personnages du royaume. Il faut prévoir un peu de temps pour visiter l’Abbaye tant l’intérieur regorge de richesses : chapelles, tombeaux, stèles, monuments commémoratifs, trône du couronnement

Le long des docks.

L’après-midi pourra être consacrée à une promenade le long des  » docks  » dans les quartiers de la City et du Tower Bridge, pont symbole de la ville qui enjambe la Tamise. Ces dernières années, les berges ont été complètement réaménagées. Autrefois, quartier pauvre et mal famé, l’endroit est aujourd’hui surtout fréquenté par des hommes d’affaire et des touristes. Les contrastes sont parfois déconcertants : des immeubles en verre et en acier ultramodernes jouxtent des bâtiments en briques rouges du siècle dernier, des églises médiévales côtoient des cafés branchés, des ruelles étroites aux pavés tortueux débouchent sur des larges berges parfaitement propices aux joggings matinaux .

Commencez par visiter la Tour de Londres. Construite par Guillaume le Conquérant en 1067 pour défendre la citée des envahisseurs venus de la mer, le monument servit ensuite de palais mais surtout de prison. La  » Tour ensanglantée  » abrite actuellement les Joyaux de la Couronne, l’une des plus belles collections de bijoux au monde. Poursuivez la promenade, de l’autre côté de la rive, jusqu’à Bankside pour voir le théâtre de Shakespeare (le Globe Theater) et la New Tate Galery, ancienne usine électrique transformée en musée. L’entrée est gratuite mais il faut vraiment être un aficionado de l’art moderne pour apprécier les collections ou alors avoir l’esprit très ouvert et curieux. Enfin, l’endroit vaut tout de même un petit détour surtout pour l’originalité et le gigantisme du bâtiment, particulièrement impressionnant une fois à l’intérieur.

Après-midi shopping

Mais peut-être préférerez-vous consacrer le reste de l’après-midi au shopping ? Alors, dans ce cas, rendez-vous directement à Piccadilly Circus. A Londres, la plupart des magasins ferment plutôt qu’en France, en général vers 18h00. Emprunter donc Regent Street et poursuivez jusqu’à la célèbre Oxford Street, en n’oubliant pas de passer par la très chic Bond Street. Dans ce secteur, vous y trouverez sans nul doute votre bonheur car il y en a pour tous les goûts et tous les budgets. Et puis, les boutiques les plus mythiques y sont concentrées : Liberty’s pour ses excellents tissus, Fortnum & Mason pour l’épicerie fine…

Soirée détente à Londres

Le soir, rejoignez les quartiers de Covent Garden et de Zoo qui sont parmi ceux les plus animés de Londres. Complètement cosmopolites, ils regorgent de marchés, de restaurants, de pubs, de cinémas et de théâtres. Ce qui en fait surtout le charme, c’est les nombreux spectacles de rues qui s’y déroulent à toute heure. Musiciens, acrobates, jongleurs, marionnettistes contribuent à créer une atmosphère toute particulière et à donner une âme au lieu.Vers 19h00, c’est l’heure idéale pour aller déguster une pinte de bière dans un pub. L’ambiance y est bon enfant et propice aux discussions.

Toutes les styles, du plus classique au plus exubérant, et toutes les classes sociales se mélangent, abolissant ainsi pour un soir les carcans d’une société britannique encore parfois bien rigide.
Les pubs, bondés le samedi soir, débordent et rejettent souvent une partie de leur client sur le pavé qui envahit alors joyeusement la rue un verre à la main. A 23h00, le patron sonnera la cloche, c’est le moment pour vous d’offrir votre dernière tournée.

Tour de Londres
Tour de Londres

Week-end à Londres

Buckingham Palace et les parcs.

Le dimanche, pour bien démarrer votre journée, commencez par un pantagruélique petit-déjeuner à l’anglaise : oeuf, bacon et saucisses sont, entre autres, au menu. Un repas léger suffira alors largement le midi.

Ensuite, vous pourrez vous rendre à Buckingham Palace, résidence du couple royal et assister à la relève de la garde à 11h07 précise. Le mieux c’est d’arriver sur place au moins une demi-heure à l’avance pour être aux premières loges ou bien un peu avant midi pour n’assister qu’à la sortie des gardes, le moment le plus intéressant. Dimanche après-midi, si le temps s’y prête, pourquoi ne pas en profitez pour flâner dans un des nombreux parcs londoniens ?

L’un des plus typiques est sans nul doute Hyde Park qui offre un magique havre de paix au coeur de la ville avec son grand bassin, ses canotiers et ses grandes étendues de pelouse non interdite. En revanche, si le temps est maussade, les musées de Trafalgar Square offrent une belle alternative. Vous pourrez ainsi en profiter pour visiter la National Galery (entrée gratuite le dimanche) qui abrite l’une des plus importantes et des plus belles collections de peintures au monde.

Londres, la capitale de l’Angleterre, mérite à elle seule un voyage d’une semaine tant la ville est riche en monuments, lieux et parcs à visiter, quartiers à découvrir et musées extraordinaires. Sans oublier la vie culturelle où concerts, spectacles, théâtres, expositions se bousculent dans les pages du Time Out, la bible en la matière.

Parmi les incontournables, citons la relève de la garde à Buckingham palace, la cathédrale et l’abbaye de Westminster, le Parlement, Big Ben et les quais de la Tamise, Trafalgar square, Covent Garden, Picadilly Circus, la cathédrale Saint-Paul et le quartier de la City, la Tour de Londres, son trésor et le Tower Bridge, tout proche.

Question musée, la Tate Gallery, les Victoria and Albert Museums, le British Museum et la National Gallery sont incontournables. Si vous aimez marcher, Hyde Park, Regent’s Park et les quartiers de Kensington, the Docks, Dog Island, les puces de Camden Town compléteront votre découverte de la ville.

Le sud du pays est connu pour ses stations balnéaires telles que Brighton, Torquay, Swanage et l’île de Wight ainsi que pour ses villes d’histoire (Canterbury, Rye, Salisbury et Windsor). A la pointe sud-ouest, les Cornouailles cachent des paysages sauvages de toute beauté (parc national d’Exmoor) .

Dans les environs immédiats de la capitale, les villes universitaires d’Oxford et Cambridge restent les deux piliers de l’éducation à l’anglaise. Au sud-est, les comtés du Kent, Sussex et Surrey ont conservé leur charme campagnards et leurs petits villages traditionnels (Ashford, Hastings). En remontant vers le Nord, les amoureux des belles lettres feront escale à Stratford-upon-Avon, patrie de Shakespeare.

Ceux qui préfèrent le rock feront un pèlerinage à Liverpool sur la traces des Beatles (convention annuelle en juillet-août).

Les villes de Chester et York de même que le parc national des grands lacs, à la frontière écossaise jadis fermée par le fameux mur d’Hadrien, achèveront agréablement cette visite.

Deux possibilités pour partir en week-end à Londres :

Prendre juste un billet d’avion ou de train et choisir un hôtel sur place. Dès votre arrivée vous trouverez des kiosques pour vous aider à choisir un hôtel dans la ville.

Prendre un séjour Week-end à Londres : Vérifier que le pass pour le métro est compris dans le séjour car il est assez cher.

Attention la ville est très chère : prévoir un budget restauration et sorties assez important.

Image - Cartes - Photos : style homme 2017 - style hommes 2017 - des images des grandes villes de londre - styl 2017 homme - photo des hommes - Londre images - new style 2017 homme - big ben carte -
Promo FRAM Voyages'