photo - urbain affiche dechiree
martin-luther-king
martin-luther-king

Martin Luther King

Le 4 Avril 1968, Martin Luther King est assassiné. Il y a 48 ans précisément, l’histoire était en marche avec l’assassinat du pasteur noir américain, à Memphis (Tennessee).

Défenseur des droits civils, lauréat du prix Nobel de la paix, Martin Luther king (1929-1968) est l’un des principaux dirigeants du mouvement noir américain pour l’égalité des droits et de la résistance non-violente à l’oppression raciale.

Martin Luther King Jeune
Martin Luther King Jeune

Ephéméride du 4 Mars 2016 : Martin Luther King

Fils d’un pasteur baptiste, Martin Luther King naquit à Atlanta, en Géorgie, le 15 janvier 1929. Il fut ordonné ministre baptiste à dix-sept ans, sortit diplômé du Séminaire de Crozer, en 1951, et poursuivit des études de troisième cycle à l’université de Boston. C’est alors qu’il fut amené à s’intéresser à l’œuvre de Gandhi, dont les idées devinrent le cœur de sa propre philosophie, fondée sur la non-violence. Il se maria en juin 1953 et, l’année suivante, accepta un poste de pasteur à l’église baptiste de Dexter Avenue à Montgomery, dans l’Alabama.

La même année, la Cour suprême des États-Unis proscrivit toute ségrégation dans l’enseignement public. À la suite de cette décision, le Sud, où les mesures discriminatoires étaient toujours appliquées, fut la cible d’un mouvement d’opposition sans précédent.

Après des études à Atlanta et à Chester, King devient docteur en philosophie en 1955. A la même époque, il s’engage pour les droits civiques des Noirs américains et fondent diverses associations pour l’intégration raciale : la NAACP (National Association for the Advancement of Color People) et la Montgomery Improvement Association, dont il est président.

En 1955, King fut invité à prendre la tête d’un mouvement de boycottage des autobus de Montgomery en protestation contre l’application de la ségrégation raciale dans les transports publics. Rosa Parks, une ouvrière noire, qui avait refusé de donner sa place à un passager blanc, venait d’être arrêtée. À cette époque en effet, les Noirs ne disposent pas des mêmes droits que les Blancs aux États-Unis, en particulier dans les État du Sud qui pratiquent la discrimination raciale. Afin de manifester son opposition, Martin Luther King prend la défense de l’ouvrières et organise le boycott des bus municipaux pendant plus d’un an.

Martin Luther King fut arrêté, emprisonné quelques moi set reçut de nombreuses menaces de mort. Le boycottage prit fin en 1956 grâce à une décision de la Cour suprême interdisant toute ségrégation dans les transports publics de la ville. Ce fut la première victoire manifeste de l’action non-violente. Il participa ensuite alors à la fondation de la Conférence des leaders chrétiens du Sud (SCLC), dont il reçut la présidence.

A l’instar de Gandhi, King prône une désobéissance pacifique et un non-respect des lois de ségrégation raciale dans le sud des Etats-Unis. Symbole de la résistance non violente, il organise de nombreuses marches pacifiques, dont certaines sont réprimées très violemment, et il est emprisonné à plusieurs reprises (Lettre de la prison de Birmingham). Il luttera toute sa vie pour l’égalité entre les races.

En 1960, King abandonna son pastorat à Montgomery pour partager avec son père la charge de pasteur de l’église baptiste d’Ebenezer à Atlanta, initiative qui lui permit de prendre une part plus active dans la direction nationale du mouvement pour l’égalité des droits. À cette époque, le leadership noir subissait une transformation radicale. Après avoir mis jadis l’accent sur la réconciliation, il réclamait maintenant le changement « par tous les moyens existants ». De nouveaux dirigeants plus radicaux et des mouvements plus extrémistes émergeaient, comme les Black Muslims de Malcolm X et le Black Power. Des différends opposant, sur les plans idéologique et juridictionnel, le SCLC aux autres groupes devinrent inévitables, mais le prestige de son dirigeant permit d’assurer que la non-violence demeure le mode officiel de résistance.

En 1963, Martin Luther King JR dirigea une importante campagne, en faveur des droits civils et de l’amélioration des conditions de vie des Noirs dans le Sud. Il fut à la tête de la marche historique sur Washington le 28 août 1963, pendant laquelle il prononça son célèbre discours en faveur d’une seule nation respectueuse des droits de tous, « I have a dream … » (« Je fais un rêve … »). Discours prononcé par le Pasteur King lors de la marche sur Washington, le 28 août 1963 :

Je fais ce rêve qu’un jour mes quatre enfants vivront dans un pays où ils ne seront plus jugés sur la couleur de leur peau, mais sur leurs capacités. (I have a dream that my four little children will one day live in a nation where they will not be judged by the colour of their skin, but by the content of their character. I have a dream today.)

Martin Luther King  reçoit le prix Nobel de la Paix en 1964.

Son rêve de voir tous les hommes vivre égaux et en paix s’exprime notamment dans son discours resté célèbre : « I had a dream… » Il contribue à faire voter la loi de 1965, qui protège le droit de vote des Noirs. Son action en faveur des droits des citoyens noirs influencera notamment Malcolm X.

Martin Luther King est assassiné à Memphis le 4 avril 1968 par un fanatique blanc (qui avait déjà été condamné). Près de 100 000 personnes assistèrent à ses funérailles, à Atlanta.

Pasteur martin luther king
Pasteur martin luther king

Luther King : repères chronologiques

  • 1929 Naît le 15 janvier à Atlanta, en Géorgie. Fils d’un pasteur baptiste.
  • 1947 Consacré pasteur de l’Église baptiste, il commence à prêcher la non-violence et la fraternité raciale.
  • 1953 Mariage avec Coretta Scott.
  • 1954 La Cour suprême proclame l’inconstitutionnalité de la ségrégation dans le système éducatif. La politique ségrégationniste du Sud sera bientôt remise en question dans tous les services publics.
  • 1955-1956 Prend la tête du boycott des autobus de Montgomery, en Alabama. Au terme de 381 jours de lutte, il obtient l’abolition de la ségrégation dans les transports en commun de la ville.
  • 1957 Fonde la Southern Christian Leadership Conference (SCLC), dont il devient le président.
  • 1963 Donne l’impulsion à une grande campagne de lutte pour les droits civiques à Birmingham, en Alabama.
  • 1963 Conduit une marche sur Washington pour obtenir une loi en faveur d’une égalité des droits civiques entre Blancs et Noirs. Dans le discours qu’il prononce à cette occasion, resté célèbre, King évoque son « rêve »(I have a dream…) d’une société empreinte de justice et d’égalité.
  • 1964 Récompensé du prix Nobel de la paix.
  • 1967 Apporte son soutien au mouvement contre la guerre du Viêt Nam.
  • 1968 Assassiné à Memphis, dans le Tennessee, le 4 avril. James Earl Ray sera par la suite accusé du meurtre et condamné à 99 ans de prison.

Martin Luther King : sur la non-violence

Le célèbre pasteur américain se prononce en faveur de la non-violence dans la lutte contre la ségrégation raciale.

[…] et par votre souffrance et votre volonté d´accepter les coups sans y répondre, vous vous mettez alors en situation d´influencer le comportement de votre adversaire, vous mettez à nu ses valeurs morales et le rendez vulnérable…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.