Port de Marseille
Port de Marseille

Le port de Marseille

le port de marseillele port de marseillele port de marseillele port de marseillele port de marseillele port de marseille

Photos de Le port de Marseille

Premier port méditerranéen, le port de Marseille représente un volume de son trafic cinq fois supérieur à celui de Barcelone et deux fois supérieur à celui de Gênes.

Economie du Port de Marseille

Le port phocéen a été supplanté par Anvers (premier port européen derrière Rotterdam). La réduction des échanges d’hydrocarbures a entraîné une chute du trafic: 109 millions de tonnes en 1979; 93,4 millions en 1998. Parallèlement, la structure du trafic s’est équilibrée: la part des produits pétroliers est passée de 82 à 68 %, celle des vracs solides de 12 à 20,5 % et celle des marchandises diverses, grâce au développement des conteneurs, de 6 à 11,5 %.

Les bassins proches de la ville de Marseille (300 ha) ne suffisant plus, les installations ont progressé vers le Rhône: étang de Berre (1919), Lavéra (1948), Fos-sur-Mer (1970). À Fos-sur-Mer, où la superficie des bassins dépasse 800 ha, un terre-plein de 42 ha est réservé au trafic des conteneurs.

Marseille (Bouches-du-Rhône) : le VieuxPort et Notre-Dame-de-la-Garde

Les principaux courants de trafic du Port de Marseille sont, aux sorties, la Corse (17 %), l’Amérique du Nord (14 %), la Méditerranée orientale et la mer Noire (14 %), le Maghreb et la Libye (13 %). Aux entrées l’emportent le Maghreb et la Libye (17 %), la Corse (15 %), l’Extrême-Orient (14 %), la Méditerranée orientale et la mer Noire (13 %). Si Nice et Toulon assurent moins de 1 % des échanges maritimes régionaux, le trafic passager est pour sa part plus équitablement réparti. Nice (397 741 voyageurs) doit à la proximité de la Corse une rotation rapide des navires, ce qui permet une meilleure exploitation pendant la période estivale (68 % des passagers). Toulon (252 990 voyageurs), où au trafic vers le Maghreb s’ajoutent les liaisons corses, soulage Marseille (1 332 784 voyageurs [1998]).

Le trafic du port de Marseille est de 1,3 million de tonnes sur le canal allant de Barcarin à Fos-sur-Mer.

Dès 1966, le port de Marseille assurait une unité de gestion sur 70 km de côtes, du Vieux-Port à Port-Saint-Louis-du-Rhône.

Le vieux port de Marseille
Le vieux port de Marseille

Le port est desservi par deux oléoducs (Sud-Européen et Méditerranée-Rhône), ainsi que par des gazoducs. La voie d’eau, malgré les efforts accomplis pour dompter le Rhône et le relier par un canal à grand gabarit aux darses de Fos-sur-Mer, joue un rôle restreint

Port maritime de Marseille
Port maritime de Marseille