Région Centre
Région Centre

La région Centre

Région administrative française, la région Centre est constituée des départements du Cher [18], de l’Eure-et-Loir [28], de l’Indre [36], de l’Indre-et-Loire [37], du Loir-et-Cher [41] et du Loiret [45]. Superficie : 39 151 km² (soit 7,20 % du territoire national). Capitale : Orléans (également chef-lieu du Loiret). Chefs-lieux de départements : Blois (Loir-et-Cher), Bourges (Cher), Chartres (Eure-et-Loir), Châteauroux (Indre) et Tour (Indre-et-Loire).

Géographie de la Région Centre

Seule région française dont l’appellation ne fait référence ni à l’histoire ni à une réalité géographique précise, le Centre est souvent mal identifié, et son poids sous-estimé. On le perçoit comme essentiellement rural et agricole, alors que l’industrie et les villes – avec notamment Tour, et surtout Orléans – y ont connu une des croissances les plus fortes de la France des «Trente Glorieuses». La région Centre accumule ainsi un certain nombre de «records»: c’est la première Région de l’Union européenne pour les céréales et la première de France pour les oléagineux, mais aussi pour la décentralisation industrielle.

De plus, le Centre se situe au deuxième rang pour l’électronucléaire, l’industrie pharmaceutique et le tourisme culturel.

Agriculture

Les productions animales ne représentent que 30 % de la production agricole globale, contre la moitié pour l’ensemble de la France. Beauce et Campagne berrichonne, pays de grandes exploitations très mécanisées dominées par le fermage, interviennent pour une large part dans le succès de la Région: premier rang français pour le blé tendre, le blé dur, l’orge, les oléagineux; deuxième rang pour le maïs (irrigué à partir de la nappe souterraine de Beauce); cinquième rang pour la betterave à sucre. Les céréales occupent 54 % de la surface agricole utile.

Parmi les autres «pays», les Gâtines (plateaux tourangeaux, Gâtinais, etc.) s’orientent de plus en plus vers les productions végétales, au détriment de l’élevage. Même le Val de Loire n’est pas le «jardin de la France» qu’on imagine. Les productions spécialisées (légumes, cultures maraîchères, vergers, pépinières) y sont minoritaires en surface malgré l’importance des vignobles de Chinon, de Bourgueil ou encore de Vouvray. Seules les périphéries berrichonnes restent dominées par l’élevage, bovin et caprin en Pays Fort, bovin en Boischaut et en vallée de Germigny.

Si l’on excepte la création du parc naturel régional de la Brenne (Berry) et les ambitions d’Orléans pour sa technopole à partir du pôle scientifique, universitaire et industriel de La Source, l’aménagement est dominé par la modernisation des infrastructures de communications. Elle se justifie aisément par l’importance des flux de passage, le Centre jouant un rôle d’interface entre la capitale et la moitié méridionale de la France.

Image - Cartes - Photos : region centre - département centre - bourges cartes france - carte touristique du berry - dzpaetements centee - region centre departement carte -
Promo FRAM Voyages'