photo - urbain affiche dechiree
Le Loiret
Le Loiret

Le Loiret

le loiretle loiretle loiretle loiretle loiretle loiret

Photos de Le Loiret

Capitale régionale, Orléans est le chef-lieu de département du Loiret, dont les deux chefs-lieux d’arrondissement sont Montargis et Pithiviers. La cour d’assises, la cour d’appel, les sièges de l’Académie (partagé avec Tours) et de l’évêché sont concentrés à Orléans.

Le Loiret et ses châteaux

Lors de votre voyage dans le Loiret vous ne manquerez pas de visiter la Cathédrale d’Orléans, détruite par l’incendie de 1567, lors des guerres de Religion. La cathédrale Sainte-Croix, située au centre d’Orléans sur les bords de la Loire, fut reconstruite entre le XVIIe et le XIXe siècle.

Ou encore, le château de Sully-sur-Loire, une forteresse édifiée aux XIIIe et XIVe siècles à laquelle un pavillon d’habitation a été ajouté au XVIIe siècle par Sully. Mai le plus célèbre des châteaux de la Loire dans le département 45 est Le château de Sully-sur-Loire, une forteresse édifiée aux XIIIe et XIVe siècles à laquelle un pavillon d’habitation a été ajouté au XVIIe siècle par Sully.

Louis XI (roi de France de 1461 à 1483) reçoit en héritage le château de Gien de Charles IV du Maine, décédé sans postérité. Quelques mois après, en 1481, le roi fait don du comté de Gien à sa fille, Anne de Beaujeu, qui entreprend la reconstruction du château. L’ensemble est composé de deux ailes disposées en équerre : l’aile sud, parallèle à la Loire, renferme un corps de galeries et un corps de logis ; l’aile est, en retour d’angle, contient un autre corps d’habitation réservé aux appartements privés. Les corps de bâtiment sont desservis du côté de la cour par trois escaliers à vis, logés dans des tours hors-d’œuvre.

Le château de Gien relève d’une période de transition architecturale, où le château fortifié et défensif fait place au château lieu de résidence. Cette notion, déjà présente au château de Plessis-lès-Tours (Indre-et-Loire) édifié pour Louis XI quelques années auparavant, caractérise l’architecture de la pré-Renaissance française. À Gien, le parti décoratif ne repose pas sur l’emploi d’un abondant décor sculpté gothique, mais sur l’utilisation de briques rouges et noires qui ornent les façades. La réelle originalité réside ici dans leur agencement polychrome. Les briques noires dessinent des motifs géométriques, comme les losanges que l’on retrouve au château de Blois (Loir-et-Cher) édifié pour Louis XII au début du XVIe siècle. D’autres assemblages forment des figures symboliques, comme une étoile à cinq branches — appelée sceau de Salomon — ou encore une marelle constituée de carrés emboîtés, réunis par une croix.

les forêts abondamment giboyeuses du Loiret, abrite le Musée international de la Chasse depuis 1952. Fondé par Messieurs Duchartre et De Linarès, il rassemble une très belle collection consacrée à l’art cynégétique, de la préhistoire à nos jours. Plus de deux mille pièces y sont exposées : des œuvres d’art relatives à la chasse, une vaste collection de boutons d’équipage de vénerie, des armes tel un fusil de dame du XVIIIe siècle en argent signé Chasteau, ou de précieux documents, comme le livret des chasses de Charles X. Les murs du château sont ornés de tapisseries des Flandres et présentent des tableaux animaliers d’Alexandre François Desportes (1661-1743), peintre des chasses du roi Louis XIV.

Département du Loiret sur la carte de France

Loiret - Carte de France
Loiret – Carte de France

Le château de Gien, situé aux limites des anciennes provinces de l’Orléanais, de la Sologne et du Berry,

Loiret - Château de Gien
Loiret – Château de Gien
Image - Cartes - Photos : le loiret -