voyage-a-gagner

Les jardins

Jardin

Lieux de promenade et de découverte, les jardins permet à l’homme de recréer une sorte de nature idéale qu’il façonne à son goût. Il donne au jardin un style, un plan, des couleurs ou des thèmes particuliers. Il dessine des allées qui guident les pas des visiteurs, d’une découverte à l’autre.

Visiter un jardin

Les jardins sont des créations qui changent en permanence. Visiter un même jardin à différents moments de l’année offre des leçons précieuses sur la nature : on y apprend à reconnaître des espèces variées de plantes, on y observe au fil des saisons les phases de floraison, l’évolution des couleurs et des parfums, on y rencontre toutes sortes d’insectes et d’oiseaux.

Les jardins les plus courants abritent des cultures de fruits et de légumes (les vergers et les potagers) destinés à la consommation ou à l’ornementation. La culture de plantes aromatiques et médicinales, très développée dans les jardins du Moyen Âge, se rencontre aussi fréquemment.

Qu’est ce qu’un jardin d’ornement ?

Depuis de nombreux siècles, les hommes créent des jardins d’ornement. Ils cherchent à obtenir, grâce à l’assemblage et à la taille d’espèces végétales variées, un résultat beau et harmonieux. Ces jardins sont généralement créés pour mettre en valeur des édifices prestigieux, comme des châteaux par exemple.

Les jardins d’ornement ont des styles différents selon les époques et les lieux. Beaucoup d’entre eux répondent à des règles très précises. Le jardin à la française par exemple, qui connaît à partir du xviie siècle un grand succès en Europe, se définit par sa structure géométrique, ses effets de perspective et son aspect discipliné. Sa forme s’oppose au jardin à l’anglaise, qui cherche à être plus proche de la réalité de la nature. On trouve souvent dans ces jardins des arbres à feuilles persistantes, comme le buis, taillés de manière élaborée afin de souligner le caractère de l’endroit. L’harmonie des jardins d’ornement est souvent amplifiée par la mise en place de bassins et de jeux d’eau, ainsi que par des statues, telle la statue du dieu romain Neptune qui décore l’un des bassins du parc du château de Versailles.

L’eau occupe une grande place dans les jardins d’ornement. On la retrouve sous forme de fontaines, de bassins, de lacs. Les sculptures et toutes sortes de petites réalisations architecturales décorent aussi souvent ces jardins. Enfin, la visite des jardins d’ornement s’accompagne souvent de celle de l’édifice auquel ils sont reliés, car leur histoire est commune.

En créant des jardins d’ornement, les hommes cherchent à obtenir un résultat beau et harmonieux. Par exemple, dans le jardin de Blickling Hall, situé en Angleterre, des sculptures et des fontaines ornent une nature idéale de fleurs multicolores, de pelouse verdoyante et d’arbustes élégamment taillés.

Le jardin botanique

Les jardins botaniques ont une destination scientifique. Ce sont des lieux de conservation, d’étude et de découverte des plantes et des arbres, que l’on peut comparer à des sortes de musées ; par exemple, les arboretums recensent des collections d’arbres. Les jardins botaniques abritent couramment des serres qui renferment des variétés de végétaux exotiques. Ils regroupent des collections de plantes pouvant provenir de toutes les parties du monde, proposent des collections rassemblant toutes les variétés d’une même espèce ou encore des espèces très rares.

En Angleterre, le jardin botanique de Kew, fondé au xviiie siècle, possède l’une des plus vastes collections de plantes existant dans le monde. Il abrite près de 40 000 espèces différentes de plantes, beaucoup étant cultivées dans de grandes serres.

Les jardins du monde

En Angleterre, le parc du Blenheim Palace offre un modèle de jardin à l’anglaise : les bassins d’eau imitent la réalité naturelle et les arbustes sont taillés de façon à former des courbes. Alors que le jardin à la française se définit par une structure géométrique, un aspect très discipliné et des effets de perspective. En Indre-et-Loire, les jardins du château de Villandry sont un exemple de ce type de jardins. Construits sur trois niveaux, ils sont répartis en un jardin d’eau (en hauteur), un jardin d’ornement (au milieu) et un potager raffiné (en contrebas).

En voyage à Paris vous ne manquerez pas de visiter les célèbres Jardins de Versailles !

Créateur du jardin à la française, André Le Nôtre a aménagé les jardins du château de Versailles à partir de 1662. Il s’est appuyé sur une symétrie des espaces pour créer le parc, doté de parterres, de haies savamment taillées et de bosquets.

Le jardin japonais est doté de lacs, d’allées en courbes, de pierres et de buttes plantées d’arbres soigneusement taillés. Apparemment simple, il est cependant très complexe parce qu’il cherche à représenter un paysage miniature. Le jardin japonais dégage ainsi une certaine poésie.