Venise
Venise

Venise

Où peut-on s’étonner devant un feu rouge et admirer un postier qui distribue le courrier ? A Venise sans aucun doute ! C’est le seul endroit au monde où les touristes s’arrêtent pour regarder le ramassage des ordures. Et pour cause : 160 canaux et 446 ponts font de la Cité des doges une ville unique d’Italie où le quotidien est transfiguré.

Venise: l’art de vivre au quotidien

En voyage à Venise éloignez-vous un peu des parcours fléchés, où s’engouffre le torrent des vacanciers. Bien sûr, vous ne manquerez pas les grands classiques que sont San Marco, l’Accademia et le pont du Rialto. Mais c’est au hasard de vos déambulations dans les quartiers plus périphériques (Castello, Cannaregio, San Paolo, Santa Croce) que la ville la plus photographiée de la planète saura vous surprendre. Les petites trattoria prennent le pas sur les terrasses destinées aux visiteurs de passage.

Le linge traverse les canaux suspendu dans les airs, les maisons sont moins lustrées, les palais un peu décrépis, mais le charme plus grand. Le matin, c’est sur les marchés qu’il faut battre le pavé. Dans le quartier du campo San Barnaba, quelques embarcations à voile vendent fruits et légumes au fil de l’eau.

Dans l’après-midi, mieux vaut rechercher un peu de fraîcheur. Passez le pont de bois qui mène à la petite île de San Pietro, que seuls les riverains semblent connaître. Les herbes folles ont même envahi le cloître de l’église. Ou faîtes un tour du côté de San Marta, l’un des quartiers les plus pauvres de Venise, mais aussi l’un des plus authentiques.

basilique - saint-marc
basilique – saint-marc

Vers 18 h, au moment de la passeggiata, la promenade du soir, il est de bon ton de boire un verre de Campari sur l’un des nombreux campii, les grandes places de Venise. Dans Santa Polo ou Santa Croce de préférence, lieu de prédilection des étudiants des Beaux-Arts et des familles vénitiennes : c’est là que l’animation bat son plein. A moins que vous ne préfériez déguster une glace chez Nico, aux Zattere, ces longs quais qui font face à l’île de la Giudecca, l’une des promenades favorites des vénitiens et des joggeurs.

Le bon endroit également pour rejoindre l’église de la Salute au coucher du soleil, quand la perspective sur la place San Marco est éclairée par les derniers rayons du jour. Enfin, la nuit tombée, le spectacle prend une toute autre ampleur. De simples lanternes éclairent les canaux et les touristes d’un jour ont quitté la lagune. La Sérénissime vous tend les bras. Et la magie opère toujours…

A savoir sur Venise
1- Les hôtels de Venise sont parmi les plus chers d’Italie. Il est difficile de trouver une chambre double pour moins à un bon prix, même dans les établissements les plus modestes. Si vous restez plus de quelques jours, la location d’un appartement peut être une bonne solution. Il est également possible de loger à Mestre à moindre coût. La ville est à 10 minutes de Venise en train.

2- La lagune possède de nombreuses îles, autant d’excursions pour respirer l’air de la mer et échapper à la moiteur durant l’été :

  • Murano, la plus visitée, célèbre pour ses souffleurs de verre que l’on peut voir à l’œuvre encore aujourd’hui ;
  • Burano, petit village aux maisons multicolores, où l’on fabrique de la dentelle ;
  • Torcello, peu connue, pourtant pleine de charme ;
  • Le Lido, dont le seul intérêt est de pouvoir s’y baigner en été.
Carte de Venise
Carte de Venise
Image - Cartes - Photos : venise - venise carte italie - plan de venise - gondole image - photo gondoles à venise -

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *