voyage-a-gagner
nouvelle orleans
nouvelle orleans

La Nouvelle-Orléans

Complexe et déroutante, la Nouvelle-Orléans ensorcelle le visiteur en versant des potions vaudoues dans des cocktails sucrés et conquiert les cœurs sans défense avec la sensualité d’un méandre du Mississippi.

La Nouvelle-Orléans, la Louisiane créole

Grande prestidigitatrice, la Nouvelle Orléans ou « Crescent City » semble s’amuser à battre sans cesse les cartes. Tandis que les balustrades de fer ouvragé du Vieux Carré font revivre avec grâce ses années espagnoles, les musiciens de Jackson Square rappellent à grands coups de cornet que la ville vit naître la plus célèbre des musiques noire-américaines, le jazz.

Créole jusque dans les riches saveurs de sa goûteuse cuisine, la ville de Nouvelle-Orléans dévoile ses influences caribéennes au moindre souffle tiède en provenance du golfe du Mexique et s’enorgueillit autant de la splendeur de son carnaval que du souvenir des lupanars de l’ancienne Storyville…

Les plantations, entre Scarlett O’Hara et l’Oncle Tom.

A quelques dizaines de kilomètres vers l’ouest, la région des plantations lève un pan de voile sur une autre Louisiane. Enrichies par la culture de l’indigo puis du coton, du riz et de la canne à sucre, plus de 350 plantations prospéraient jadis sur les rives du Mississippi, entre Bâton-Rouge et la Nouvelle-Orléans. Leur visite, où le faste de l’architecture côtoie l’ignominie de l’esclavage, fait revivre une Louisiane écartelée entre La Case de l’Oncle Tom et Autant en emporte le vent…

Pays cajun, une chaleur du Nord.

L’histoire des Cajuns de Lousiane débute au XVIIIe siècle, lorsque les Britanniques chassent d’Acadie, province maritime de l’est de l’actuel Canada, ces francophones catholiques. Au son de l’accordéon et sur un air de two-steps, ces nouveaux venus ne tardèrent pas à faire des terres marécageuses du delta du Mississippi l’un des lieux les plus chaleureux de Louisiane. Les Cajuns forment aujourd’hui la communauté la plus active de Louisiane dans le domaine culturel.

Une maison en Lousiane
Une maison en Lousiane

Informations pratiques sur la Nouvelle-Orléans

La Nouvelle-Orléans est reliée à l’Europe par de nombreuses compagnies. Les vols directs étant rarissimes, la majorité des passagers aériens doivent transiter par un autre aéroport américain. Les meilleures saisons pour visiter la Louisiane sont le printemps et l’automne. Mardi Gras (47 jours avant Pâques) et le Jazz Fest (deuxième week-end d’Avril) sont les points d’orgue du calendrier de la Nouvelle-Orléans. Le Français est parlé au pays cajun, au sud de la Nouvelle-Orléans.

On aime – Le Lake Fausse Pointe State Park : un parc national d’exception pour découvrir les bayous du pays cajun en profitant d’excellentes infrastructures.

 

carte-nouvelle-orleans
carte-nouvelle-orleans

On aime moins – Pour passionnante qu’elle soit, la Nouvelle-Orléans est également l’une des villes les plus touristiques des Etats-Unis. Le Mississipi est par ailleurs bordé d’installations industrielles et d’usines. Ceux qui gardent en tête une image romantique de la Louisiane risquent fort d’être déçus.