photo - urbain affiche dechiree
alicante
alicante

Alicante

alicantealicantealicantealicantealicantealicante

Photos de Alicante

Port espagnol de la côte méditerranéenne, Alicante est le chef-lieu de province de la région de Valence et compte environ 275 000 habitants. Cette ville d’Espagne possède des industries en plein essor (chimie, textile, métallurgie, raffinerie de pétrole) et représente un centre touristique réputé.

La ville d alicante

En matière de tourisme, Alicante offre une grande variété de visites : Église San Nicolas de Bari (1613-1662), œuvre de l’architecte Agustin Bernardino, Chapelle de la Communion, avec décoration baroque, œuvre de Juan Bautista Borja (1738), Église gothique Santa Maria, reprise au XVIIIe siècle (portail baroque de Manuel Violat) et son Musée d’Art du XXe siècle. Musée archéologique (antiquités préhistoriques, ibères, puniques et romaines).

Alicante peut sans doutre être identifiée avec le comptoir grec de Leukè (Acracleukè) que le général carthaginois Hamilcar occupa vers 237 ou 236 av. J.-C. Prise par les Romains au terme de la deuxième guerre punique, elle devint le siège d’une colonie romaine connue sous le nom de Lucentum. Ce fut dans la baie d’Alicante que le roi des Vandales, Genséric, aurait réussi à s’emparer de la flotte de Majorien, empereur romain d’Occident (457-461). Son nom actuel date de la période de la domination musulmane (VIIIe-XIIIe s.).

Partie du royaume musulman de Murcie, elle passa sous la domination castillane en 1248. Après une révolte, elle fut reconquise par Jacques Ier pour le compte de la Castille, mais elle fut peuplée par des immigrants catalans. Reconquise par Jacques II (1296), elle fut définitivement intégrée au royaume d’Aragon.

Au XVe siècle, sous la menace des Turcs et des Barbaresques, elle dut fortifier ses côtes. Le port d’Alicante se développa et l’activité économique fut florissante jusqu’à l’expulsion des Morisques (1609). La décadence économique fut accélérée par une épidémie de peste (1647) et par un bombardement par la flotte française (1691). Occupée par les troupes de l’archiduc Charles, en 1706, elle revint à Philippe V en 1708.

Ce fut un des bastions républicains pendant la guerre civile. José Antonio Primo de Rivera, le fondateur de la Phalange espagnole, y fut fusillé, le 20 novembre 1936.

Images de la ville Alicante

Photo panoramique de Alicante

Alicante - Château
Alicante – Château
Inter Hotel pas cher

Carte Alicante – Situation géographique sur la carte d’Espagne

carte-alicante
carte-alicante
Image - Cartes - Photos : image ville alicante -