voyage-a-gagner
Ville de Milan
Ville de Milan

Ville de Milan

Ville du nord de l’Italie, Milan est la capitale de la Lombardie et chef-lieu de province. Seconde agglomération du pays, derrière Rome, elle compte près de 1,5 million d’habitants.

Partir à Milan

La ville de Milan constitue un des plus importants centres culturels, commerciaux et industriels du pays (constructions mécaniques, textile, sidérurgie, automobiles). Elle est aussi un lieu de foires et d’expositions particulièrement fréquenté ainsi qu’un des plus grands centres financiers européens.

Située au carrefour des grands axes de communication transalpins (Simplon, Saint-Gothard), Milan est le siège historique de grandes sociétés italiennes comme Pirelli, Montedison, Alfa Romeo. La ville milanaise est également une grande capitale de la mode (Giorgio Armani) et du design (Cassina, Alessi).

Un quart du revenu national italien provient de l’activité de Milan.

Afin d’asseoir son rôle de capitale économique, la ville a ouvert un nouvel aéroport international (Milan-Malpensa), dont la capacité est de 24 millions de passagers par an.

Milan abrite de nombreux monuments architecturaux, dont le fleuron est la cathédrale gothique commencée en 1386 et achevée en 1813. Elle est communément appelée « il Duomo« .

Entre autres monuments religieux remarquables, on distinguera la basilique Saint-Ambroise, l’église Saint-Maurice, ou l’église Sant’Eustorgio. Le patrimoine architectural de la ville de milan s’est enrichi au XXe siècle de Metanapoli et de la tour Pirelli réalisée par Giovanni Ponti.

Milan est célèbre pour ses fabuleux musées : pinacothèque de Brera (oeuvres de Bramante, Véronèse, Tintoret, des Bellini, de Mantegna Raphaël, Cranach), musée d’Art ancien (au Castello Sforzesco), bibliothèque Ambrosienne, musée Poldi-Pozzoli, etc.

Le réfectoire du couvent de Sainte-Marie-des-Grâces, édifié à partir de 1463 et remanié à la fin du XVe siècle par Donato Bramante, conserve sur sa paroi nord un chef-d’oeuvre incontesté, la Cène, peint de 1495 à 1497 par Léonard de Vinci.

Il figure à ce titre, depuis 1980, sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco.

Milan est également connue pour son opéra (la Scala), ses équipes de football (l’Inter de Milan et le Milan AC au stade San Siro) et le Grand Prix de Formule 1 organisé sur le circuit voisin de Monza.

Ville de Milan - Photo de nuit
Ville de Milan – Photo de nuit

Histoire de la ville de Milan

Fondée par les Celtes au IVe siècle av. J.-C., Mediolanum (nom latin de Milan) passe en 222 av. J.-C. sous l’emprise de Rome. En 313, sous l’impulsion de Constantin, l’édit de Milan reconnaît la liberté de culte aux chrétiens et restitue les biens spoliés aux églises. Lors des grandes invasions, les Huns puis les Ostrogoths pillent la ville avant que les Lombards ne s’y installent. A partir d’Otton Ier (962), les empereurs germaniques viennent s’y faire couronner rois lombards.

Pacifiée, la ville de Milan peut commencer son essor et commence à exprimer des velléités d’indépendance, sous l’égide de la Ligue lombarde (à partir de 1162). Celle-ci parvient à vaincre Frédéric Barberousse à Legnano en 1176, quatorze ans après la destruction de Milan par l’empereur. Au XIVe siècle, les gibelins menés par les Visconti l’emportent sur les guelfes. L’autorité du Milanais s’étend à la fin du XIVe siècle jusqu’aux cités d’Alexandrie, Bergame, Novare, Padoue, Plaisance, Vicence et Vérone.

Sous la conduite des Sforza, Milan connaît après 1450 une ère de prospérité grâce au textile et aux armes, malgré la tentative d’annexion du Milanais par Louis XII en 1499. Les droits français sur le Milanais sont encore le prétexte des expéditions italiennes de François Ier qui fait occuper le territoire après la victoire de Marignan. Mais le territoire passe à Charles Quint en 1526, puis à son fils Philippe II d’Espagne en 1540. Le futur saint Charles Borromée y mène une active Contre-Réforme, même si le prestige de Milan décline sous l’effet de l’exode de la population et de la pression fiscale espagnole.

En 1714, le traité de Rastatt confie le Milanais aux Habsbourg. Occupée par la France entre 1796 et 1814 (capitale de la République cisalpine puis du royaume d’Italie après 1805), Milan repasse aux Habsbourg en 1815 et devient capitale du royaume lombardo-vénitien. Après avoir manqué sa première tentative d’indépendance face aux troupes de Radetzky von Radetz, Milan s’intègre finalement à la nouvelle Italie du Risorgimento en 1859, grâce à l’aide apportée par Napoléon III aux troupes de Victor-Emmanuel II lors des batailles de Magenta et Solferino.

Le Duomo - Cathédrale de Milan
Le Duomo – Cathédrale de Milan

La ville touristique de Milan

Milan est une métropole bouillonnantes, qui sous le vernis d’une ville touristique cache un sérieux sens de l’histoire, de l’art et de l’architecture, en témoigne la cathédrale gothique qui se trouve au cœur de cette unique capitale impériale romaine, et exprime l’amour de la beauté et de puissance qui anime encore la ville aujourd’hui.

En voyage touristique à Milan vous noterez une collections d’art anciens et nouveaux, des boutiques hors pair, une vie nocturne pétillante, le prestige de l’ opéra à la Scala, la marque du génie de Leonardo da Vinci, une dépendance religieuse au calcio (football), et des occasions sans fin de manger le meilleur de la Gastronomie italienne de Lombardie.

L’attrait touristique et esthétique de Milan se trouve également dans le centre historique. Le joli quartier Navigli dans le sud est devenu populaire pour ses nombreux bars et restaurants, tout comme le quartier chic de Brera et le quartier animé de l’université.

Malgré son style moderne, Milan offre de nombreuses visites historiques à commencer par les innombrables églises et les impressionnants palais. Vous ne manquerez pas la colossale cathédrale du centre ville de Milan dont l’architecture est à couper le souffle, le « Duomo » est l’une des plus grandes dans le monde. Ensuite, il y a l’église Santa Maria delle Grazie, qui abrite une peinture restaurée du Dernière Cène de Léonard de Vinci, qui a survécu à des raids de bombardement durant la Seconde Guerre mondiale.

Carte de Milan
Carte de Milan

Il y a beaucoup à voir près du Duomo également, y compris la légendaire opéra de la ville, La Scala et le château de Sforza, une grande forteresse médiévale. A proximité se trouve Galleria Vittorio Emanuele, une galerie commerçante ancienne et glamour.

Image - Cartes - Photos : carte est france - footbal - valence espagne carte - turin carte italie -

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.