voyage-a-gagner
ville-de-seville
ville-de-seville

Ville de Séville

Située en Espagne, la ville de Seville est un évêché et chef-lieu de la communauté autonome d’Andalousie, sur le Guadalquivir. Elle est la quatrième ville et le plus grand port fluvial du pays.

Seville

Séville (en espagnol « Sevilla »)  compte près de 685 000 habitants.   Elle est bâtie sur les rives du Guadalquivir. Ancienne cité maure, elle abrite de nombreux témoignage de l’architecture de l’islam, comme la Tour de l’Or (Torre del Oro en espagnol), construite vers 1220, que l’on voit au premier plan, lorsqu’on se trouve au bord du fleuve. Mais, conquise au xiiie siècle par les souverains d’Espagne, elle abrite également de nombreuses églises et une immense cathédrale.

Le port et les activités industrielles sont concentrés dans le quartier de Triana : constructions mécaniques, textile, agroalimentaire, industrie chimique, céramique, fabrication de meubles. Autre source de revenus importante pour la ville : le tourisme.

Visite de la ville de Séville

Située au centre d’une région riche en attraits, Séville abrite de nombreux monuments de l’époque almohade : l’alcazar, la Giralda, le quartier de Santa Cruz semblable à une médina arabe. Les autres monuments les plus remarquables sont : la maison de Pilate (XVe siècle), le parc Marie-Louise (XIXe siècle), l’université (1502), la Casa Lonja (regroupant les archives les plus riches concernant l’histoire des grandes découvertes et des Conquistadores), la cathédrale Santa Maria de la Sede (1403-1519) d’architecture gothique (tombeau de Christophe Colomb), construite sur l’emplacement de l’ancienne mosquée almohade dont subsiste le minaret.
On pourra visiter Séville durant la procession de la Semaine sainte ou durant la féria.

Histoire

Ancienne cité carthaginoise, Hispalis la romaine devient au IVe siècle la capitale de la province de la Bétique. Elle subit l’invasion des Wisigoths au Ve siècle, puis des Arabes après 712. Elle devient d’ailleurs la capitale des Abbadides de 1031 à 1092. Elle est reprise par Ferdinand III de Castille en 1248.

Elle connaît son apogée au XVIe siècle en devenant le principal point de départ des expéditions vers le Nouveau Monde. Par sa « Casa de Contratacion » transitent la plupart des échanges entre l’Europe, les Indes et l’Amérique. Dans le même temps, Séville devient la capitale de l’Inquisition anti-juive puis de la Contre-Réforme catholique : le premier tribunal d’Inquisition y est installé en 1480 et des autodafés sont organisés à la fin du XVIe siècle contre les ouvrages protestants. Mais la perte des territoires sud-américains et le départ de la Casa de Contratacion vers Cadix annoncent son déclin à la fin du XVIIIe siècle.

Aux XIXe et XXe siècles, cette ville appauvrie devient le foyer de l’anarchisme andalou. Les troupes nationalistes investissent la ville en juin 1936. Séville a accueilli l’Exposition universelle en 1992, à l’occasion du 500e anniversaire de la découverte de l’Amérique.

ville-de-seville
ville-de-seville

Que voir à Seville

Séville est un centre commercial, industriel et culturel. C’est aussi une ville très touristique, car elle possède de très beaux monuments anciens. L’Alcazar est une forteresse mauresque construite au ixe siècle et transformée par la suite par les souverains catholiques (le palais a été, par exemple, la résidence d’Isabelle la Catholique et de Charles Quint). La cathédrale est la troisième plus grande cathédrale du monde et la plus grande cathédrale de style gothique ; elle a été construite entre 1402 et 1519 sur le site d’une mosquée du xiie siècle.

Les origines de Séville remontent à l’Antiquité. Elle s’appelle alors Hispalis. En 45 avant J.-C., elle est conquise par les Romains. Puis, au cours de son histoire, elle est successivement prise par les Vandales, les Wisigoths et les Maures. Elle devient alors un brillant centre culturel. En 1248, Séville est prise par le roi Ferdinand III de Castille et de León, qui chasse les Maures de la ville et y installe des chrétiens. Puis, après la découverte de l’Amérique, en 1492, Séville devient un important port de commerce avec le Nouveau Monde. Cinq siècles plus tard, en 1992, la ville accueille l’exposition universelle Expo 92, qui célèbre « l’ère des découvertes ».

La tour de la Giralda s’élève à côté de la cathédrale de Séville. Il s’agit à l’origine du minaret (la tour pour l’appel à la prière des musulmans) de la mosquée sur laquelle a été bâtie la cathédrale. La Giralda a été construite à la fin du xiie siècle. Après la construction de la cathédrale, le sommet du minaret a été transformé, au xvie siècle, en clocher. La Giralda mesure 98 mètres de haut. Elle doit son nom, qui veut dire « girouette », à l’énorme statue de bronze, ajoutée en 1564, dressée sur son sommet, qui tourne sur elle-même sous l’action du vent, telle une girouette.

Les arènes de Séville, construites en 1761, peuvent accueillir jusqu’à 12 500 spectateurs.  Les Arènes de Maestranza sont célèbres pour leurs corridas et sont parmi les plus belles du monde.

Alcázar de Séville – Ancienne forteresse maure, construite en 1181, transformée en palais royal en 1362, par le roi Pierre le Cruel (1350-1369), l’alcázar de Séville est un magnifique exemple de l’architecture arabo-andalouse. C’est aujourd’hui la résidence des rois d’Espagne lorsqu’ils séjournent dans la ville de Séville. Ses jardins ombragés, en arrière-plan, sont ouverts au public.

Chambre de commerce des Indes (Séville, Espagne)

La Casa de Contratación de Indias, qui abrite désormais les Archives générales des Indes, est à l’origine la Chambre de commerce créée par les rois catholiques à Séville. Cet organisme avait pour fonction de contrôler le commerce espagnol avec ses colonies américaines du xvie au xviiie siècle.

Calatrava, pont Alamillo (Séville, Espagne)

En 1987, l’architecte espagnol Santiago Calatrava reçoit commande du pont Alamillo de Séville, qu’il achève pour l’Exposition universelle de 1992. Pour cet édifice de 200 m de long, il propose une construction sobre, supportée par un unique pylône incliné à 58 degrés qui est maintenu à la structure par un réseau de câbles. Cet exploit architectural attire l’attention internationale sur Calatrava, qui est désormais perçu comme un spécialiste du pont.

Pont de la Barqueta

Conçu pour l’exposition universelle de Séville de 1992, le pont de la Barqueta est une structure en acier de 214 m de long qui enjambe le Guadalquivir.

Pavillon de l’Andalousie (Séville 1992)

Le pavillon de l’Andalousie fut l’une des curiosités de l’Exposition universelle (Expo 92) de Séville en avril 1992. Le tourisme occupe une place importante dans l’économie sévillane, comme d’ailleurs dans le reste du pays. L’Espagne demeure l’une des destinations touristiques les plus recherchées du monde avec 43,4 millions de visiteurs annuels.
Image - Cartes - Photos : carte séville -

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *