SENEGAL
SENEGAL

Tourisme au Sénégal

A 80 km au sud de Dakar, s’étendent les plages infinies de la Petite Côte : c’est là que commence le tourisme au Sénégal. C’est le domaine de Saly, la nouvelle station soleil du Sénégal.

Carte du Sénégal
Carte du Sénégal

Lieux touristiques au Sénégal

SALY

Inauguré en 1983, le complexe touristique de Saly s’étend sur un parc de verdure de plus de 600 hectares et comprend déjà plusieurs grands hôtels de première catégorie avec piscines, restaurants, centre d’équitation, boutiques, théatre de verdure, nightclub et plages aménagées pour les sports nautiques…

Relié à Dakar par une excellente route bitumée, Saly constitue le point de départ de nombreuses excursions à Joal, Fadiouth, les îles du Sine Saloum, le Lac Rose, la Casamance, les Parcs Nationaux.

JOAL ET FADIOUTH

Situé à 118 km de Dakar, Joal est un petit port découvert au XVème siècle par des navigateurs portugais et qui a su conserver à travers le temps toute sa curiosité. Village natal du poête Léopold Sédar Senghor, Joal est réputé pour ses vieilles maisons de style colonial, ses palmiers, ses cocotiers, ses «tanns» (grandes étendues de terre séchée)… ses délicieuses petites huitres accrochées aux racines des palétuviers

En face de Joal, l’île de Fadiouth, est un petit îlot de 500 m de long constitué d’un amoncellement de coquillages accumulés avec le temps, sur lequel vivent près de six mille habitants. Relié à Joal par une passerelle en bois, vous serez tenté d’emprunter une pirogue pour découvrir les charmes de Fadiouth, ses ruelles, ses greniers à mil sur pilotis, son cimetière de coquillages.

CAYAR

C’est le soir vers 17 heures, au retour des pêcheurs, lorsque les innombrables pirogues bariolées franchissent l’écume des vagues qu’il faut découvrir Cayar, l’un des principaux centres de pêche du Sénégal. Pour vous rendre à Cayar, situé à environ 70 km de Dakar, vous traverserez Pikine, une ville champignon de quelque 500.000 habitants, puis vous emprunterez la célèbre route des Niayes (potagers) bordée d’oasis de verdure, en passant par les jardins d’essai de Sangalkam.

Si vous disposez d’un peu de temps, ne manquez pas le lac Retba, encore appelé lac Rose. Il était originellement une lagune qu’un mouvement des dunes, le long de la mer, a fini par fermer au XVème siècle. Long de 5 km, le lac a ses eaux si fortement salées que les femmes du pays extraient directement du sel. La teneur en sel est de 325g/l. On flotte, on flotte! Le lac est rose quand le soleil est d’aplomb, il devient violet ou mauve le soir.

ILE DE GOREE

La chaloupe de Dakar qui vous dépose sur la petite plage de Gorée, après une traversée de 3 km, vous laisse légèrement éberlué, malgré les rires des enfants venus vous accueillir.
Vous venez d’aborder le site le plus chargé d’Histoire de toute l’Afrique de l’Ouest. Passé à la fois tragique et fastueux.

Tour à tour portugaise, hollandaise, anglaise et française, la petite île de pêcheurs devient, dès le XVIIe siècle, a base d’un trafic triangulaire entre l’Europe, l’Afrique et l’Amérique, et surtout l’un des principaux bastions de la traite négrière, essentiellement vers la Guyane, la Guadeloupe et la Martinique. La maison des esclaves où s’entassaient les captifs, vibrera éternellement de tant de souffrances et d’humiliations.

Vous êtes saisi par le charme envoûtant qui émane de ces maisons ocre, aux balcons de bois, de ces petites rues de sable qui toutes conduisent à la mer.

DAKAR

Capitale d’une jeune république démocratique et moderne ouverte sur l’extérieur, Dakar est devenue une ville de gratte-ciel fortement européanisée où l’on croise toutes les ethnies vivant au Sénégal (Wolofs, Peulhs, Diolas, Lébous…), mais aussi touristes et hommes d’affaires.

Bâtie sur la presqu’île du Cap Vert, Dakar compte aujourd’hui plus de 1 millions d’habitants et tente de concilier l’Afrique traditionnelle et le XXe siècle

L’arrivée à Dakar donne tout de suite au voyageur accédant par la mer ou la voie des airs, une impression de grande ville qui se découpe en plusieurs zones distinctes. Sur le plateau, une ville blanche, urbanisée et de type européen, centrée sur la place de l’Indépendance. Elle groupe la totalité des activités administratives et commerciales tandis que vers le nord s’est constituée une agglomération hétéroclite : la Médina.

Lors d’un voyage touristique au Sénégal, vous ne manquerez pas de visiter la Cathédrale de Dakar : Grande Mosquée qui est l’un des plus grands et plus beaux monuments religieux de l’Afrique Noire. Vous ne passerez pas non plus à côté du Théâtre national Daniel Sorano – l’Université, des divers marchés de Kermel, Sandaga, Tilène, accueillants, joyeux et pittoresques. On y trouve de tout : l’osier, l’or, le cuivre, des coquillages, des oiseaux merveilleux, dont les prix sont sujets à de longues palabres mais toujours dans une ambiance sympathique – le marché aux fleurs de Kermel à ne pas manquer le matin.

Plus au nord, sur un second plateau s’élevant vers des zônes volcaniques – les «mamelles» – alternent des bidonvilles et des ensembles très modernes, le tout formant le «Grand Dakar». La Médina, en revanche, malgré un tracé en quadrillage et l’abondance des arbres, offre plutôt l’aspect de l’Afrique traditionnelle.

Drapeau du Sénégal
Drapeau du Sénégal

Découvrir les régions du Sénégal

Ancienne capitale du Sénégal, aux allures de vieille ville provinciale, Saint-Louis connut son apogée en 1854 avec Faidherbe.

Saint-Louis s’agrandit, s’équipe, s’embellit mais bientôt son déclin s’annonce avec le développement de Dakar favorisé par sa position stratégique sur la presqu’île du Cap Vert.
Depuis, le temps semble s’être arrêté et c’est avec une certaine nostalgie que vous découvrirez ses rues étroites bordées de jolies maisons ornées de vérandas et balcons de bois ouvragés. C’est dans ces demeures que vivait la grande bourgeoisie Saint-Louisienne.

A ne pas manquer, le palais de la gouvernance dont l’architecture rappelle qu’il fut un Fort, le pont Faidherbe conçu à l’origine pour enjamber le Danube et qui par un curieux destin relie Saint-Louis au Continent comme une jetée entre les temps anciens de cette première ville française d’Afrique et le vieux continent africain aux traditions millénaires.

Parmi les excursions à faire au départ de Saint-Louis nous conseillons :

Les Parcs Nationaux du Djoudj et de la Langue de Barbarie, où viennent hiverner des milliers et des milliers d’oiseaux de toutes espèces.

Le lac de Guiers, paradis des oiseaux où toutes les teintes et tous les chants se marient. Vous y verrez s’envoler macreuses, râles, hérons, marabout, sarcelles…

LE SINE SALOUM

Le site de Sine Saloum est composé de deux régions: celle de Fatick, celle de Kaolack.

Bassin arachidier du Sénégal, le Sine Saloum comprend une façade maritime avec d’innombrables îles à l’embouchure du fleuve et un arrière-pays chaud et sec où se trouvent des sites mégalithiques.
Les îles de Saloum, quant à elles, sont en général bordées de plages de sable fin et abritent des pêcheurs qui vous emmèneront en balade en pirogues motorisées, à travers les nombreux bolongs (chenaux) et vous feront déguster les huîtres de palétuviers grillées.

Les bases de départ des excursions se trouvent le long du fleuve, aux villages de Toubacouta, Foundiougne, et N’Dangane. La faune et les mammifères aquatiques constituent la principale richesse du parc du Delta du Saloum.

LES SITES MEGALITHIOUES

Ces mégalithes du Saloum consistent en cercle de six à trente pierres latéritiques en forme de prisme ou de cylindre d’un diamètre de 3 à 10 mètres et d’une hauteur de 1,50 m à 2,50 m.
On peut les visiter à partir de : . Koungheul : sur un circuit de 42 km, dans les villages de Keur Ali Laobé et de Diam Diam, . Nioro du Rip : à travers les villages de Firgui, Kabakoto, Kaymor, Garan, Sine Ngayene et Payoma.

On ne connaît pas encore très bien l’histoire de ces mégalithes qui sont au nombre de 30.000 et forment plus de 1.000 cercles. Ce sont, de façon certaine, des tombes à inhumations collectives ou individuelles remontant au VIIème ou VIIIème siècle dans lesquelles on a trouvé des squelettes, des armes, des poteries rituelles et quelques bijoux de cuivre.

Image - Cartes - Photos : Le plus beau drapeau de lafrique - photo carte senegal - images de la carte du Sénégal - lac rose sénégal - senegal paysage - carte dafrique senegal - carte du monde avec senegal - senegal afrique -
Promo FRAM Voyages'