voyage-a-gagner
Iles de Tahiti
Iles de Tahiti

Les Iles de Tahiti

Ile de l’archipel de la Société, Tahiti est perdue dans l’immensité de l’Océan Pacifique Sud, en Polynésie française. C’est une île haute d’origine volcanique circonférence 110 km. Le temps y est clément, exepté quelques semaines dans l’année, où on se croirait en Amazonie. Sinon, c’est vraiment un endroit de rêve, où on peut pratiquer les sports nautiques, comme la planche à voile ou le ski nautique

Mahina au nord de Tahiti

Sur l’île de Mahina, on peut y faire des randonnées, surtout dans les vallées si on demande l’autorisation aux propriétaires. Il suffit de suivre le cours de la rivière, il y a des passages plus ou moins « humides », surtout quand il pleut. En effet, les nuages sont très fréquents, s’accrochent aux pitons vertigineux et occasionnent de petites averses.

Au fur et à mesure de l’avancée, la vallée devient de plus en plus étroite et certains passages deviennent difficiles. Mais quel plaisir quand on admire les paysages et qu’on se baigne dans les dizaines de cascades. Au détour d’un sentier, on peut manger des bananes, observer les cabris ou sentir des cochons sauvages.

Vous ne manquerez pas de prendre quelques photos d’une randonnée dans le fond de la vallée de la Tuauru !

Atoll de Takapoto

Takapoto est un atoll au nord ouest de l’Archipel des Tuamotu. C’est un atoll fermé, c’est-à-dire qu’il y a très peu d’échange entre son lagon et l’océan. Cela explique le calme mais également la faible richesse de son lagon. Il reste, cependant, quelques fare sur pilotis. Avant tout, le naturel et la gentillesse des Taumotu honorent l’hospitalité

Carte - Tahiti et Polynésie
Carte – Tahiti et Polynésie

L’île de paques

L’Ile de Pâques est située à mi-chemin entre Tahiti et le Chili. Son nom polynésien est Rapa Nui, cette île appartient au Chili et a été découverte à Pâques en 1722. D’origine volcanique de forme triangulaire (3 volcans), elle compte 2770 habitants sur ses 162.5 km².

Vers le 5e siècle de notre ère, l’île de Paques a été colonisé par des populations d’origine ploynésienne. Les Pascuans vénèrent leurs ancêtres et leurs Dieux par la sculpture de moais (statues monolithique en pierre volcanique) et les érigent sur les ahu (sanctuaires).

Les moais ont été taillés dans la roche basaltique sur les flans du principal volcan de l’île Rano Raraku. Les chapeaux représentant la coiffe sont taillés dans une roche rouge dans une autre petite carrière. Les yeux blancs faits de corail sont incrustés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *