Bouddha
Bouddha

Les statues du Bouddha en asie du Sud-Est

La statuaire bouddhiste d’Asie du Sud-Est trouve son origine en Inde, où les premières représentations de Bouddha apparaissent vers la fin du Ier siècle ou le début du II siècle après Jésus-Christ.

Statue de bouddha
Statue de bouddha

Histoire des statues Bouddha

Sous l’influence grecque, les Hindous décident de représenter Siddharta Gautama sous une forme humaine, alors que jusqu’alors on se contentait de le montrer sous la forme d’un de ses attributs, comme le lotus. Ils peuvent cependant donner un visage d’homme à Bouddha, qui en était un et qui est resté un symbole davantage qu’un dieu au sein de la culture asiatique. Ce sont alors les Indiens qui mettent en place les trente-deux codes qui régissent dès lors la réalisation des statues de Bouddha, parmi lesquels la protubérance crânienne, les longs bras, les orteils joints ou encore les pieds plats.

En se diffusant ensuite dans toute l’Asie, l’image de Bouddha évolue selon les spécificités iconographiques et les coutumes locales. Ainsi en Thaïlande (voir sur la carte de lasie) est expérimentée pour la première fois une représentation de Bouddha debout, et non plus assis comme c’est le plus souvent le cas en Inde. En l’occurrence, c’est donc l’image d’un bouddha gracieux et dynamique, en marche vers le Nirvana, qui est donnée.

L’Ecole thaïlandaise a également pour coutume de représenter Bouddha avec un bandeau de tissu sur l’épaule gauche, terminé par une fine décoration évoquent un queue de poisson.

Bouddha Chinois
Bouddha Chinois

Au contraire, loin de cette image raffinée et douce, les Bouddhas sont très rigides et dotés d’un visage triangulaire aux traits acérés. Quant aux Bouddhas birmans, ils relèvent d’une esthétique très chargée, comportant de nombreux ornements : ils arborent souvent des accessoires étranges, comme par exemple des lunettes. Il existe donc une grande diversité de représentations de Bouddhas à travers les différentes régions de l’Asie du Sud-Est, et également une certaine variété de matériaux : on en trouve tant en bronze doré qu’en pierre ou même en bois.

Il est aussi possible de croiser en Asie du Sud-Est de gros Bouddhas rieurs ; en ce cas-là, attention, il ne s’agit pas de véritables Bouddhas, c’est-à-dire de représentations du Bouddha historique, Siddharta Gautama. Ce sont en réalité les statues d’un moine zen très populaire, Butaï, dont la figure a été identifiée après coup avec celle de Bouddha, en raison d’une confusion phonétique. Le caractère replet du personnage suffit à écarter toute parenté avec Bouddha, puisque celui-ci prônait une vie d’ascétisme et que la noblesse de ses origines princières lui vaut une représentation élégante et gracieuse.

Bouddha rieur
Bouddha rieur
Image - Cartes - Photos : bouddha - photos de bouddha zen - représentation de bouddha -

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.