La Péninsule de Valdès
La Péninsule de Valdès

La Péninsule Valdès

Si l’on vous dit « Péninsule Valdés » vous répondez : Baleines ! Mais également l’un des plus beaux sites au monde que l’Unesco a déclaré patrimoine naturel de l’humanité en 1999. Située à l’extrême est de la Patagonie centrale en Argentine, la péninsule s’apparente à une île reliée au continent par un isthme étroit de 35 km appelé Istmo Ameghino.

Image Péninsule de Valdés Punta Tumbo : la plus grande colonie de manchots d’Amérique du Sud.

Argentine - Des otaries sur la Peninsule-Valdes
Argentine – Des otaries sur la Peninsule-Valdés

Partir sur la péninsule Valdés

De forme quasi rectangulaire, la péninsule Valdés possède deux importantes échancrures : au nord, le golfe de San Matías, au sud, le golfo Nuevo. Une plus petite échancrure se trouve à l’est, la caleta Valdés.

Valdés possède une superficie de 3.625 kilomètres carrés, une longueur de 63 km sur une largeur de 97km. Ses paysages sont composés de plateaux à 90%, et de bassins fermés, appelés Salinas. On distingue deux principales Salinas, Chica (la petite), mesurant 12 kilomètres carrés et Grande, 35 kilomètres carrés. Les côtes sont très escarpées, les falaises tombent sur des plages de sable et de galets. Ces paysages, au delà de leur beauté sont tout simplement parfaits pour la principale activité de la péninsule : l’observation de la faune, marine et terrestre.

Car la péninsule Valdés est une réserve naturelle unique au monde de 360 mille hectares, un extraordinaire sanctuaire de vie sauvage. Les courants maritimes particuliers favorisent la prolifération du plancton et autres micro-organismes qui attirent de nombreux poissons et mammifères marins.

Peninsula Valdes - Orques
Peninsula Valdes – Orques

La saison idéale pour un voyage sur la péninsule de Valdés et pour l’observation des animaux est de juin à décembre, surtout pour les baleines. Vous éviterez ainsi les grandes vacances des argentins et la péninsule sera moins peuplée. Prévoyez des vêtements chauds quelque soit la saison, le vent et la proximité du cercle polaire rafraîchit les nuits. Apres un vol jusqu’à Buenos Aires, vous atterrirez à la porte d’entrée de la péninsule, Puerto Madrin, sur le continent.

Cette ville construite sur la côte du Golfo Nuevo est l’un des ports les plus importants d’Argentine, qui vit en majorité de pêche, du tourisme, et de la production d’aluminium. Puerto Madrin se situe à 55km de l’entrée de la péninsule. Il y fait bon vivre et vous aurez envie d’y séjourner un ou deux jours. Le centre ville est entouré de collines et dunes. Plages, mer, flore, faune et déserts se côtoient admirablement. Il faut visiter l’Ecocentro, superbe bâtiment tout en bois situé en bord de mer. Dédié à l’écosystème marin, il vous permettra d’apprendre à interpréter la nature, avant de vous lancer dans les excursions de la péninsule. Car le vrai point de départ de votre découverte sera Puerto Piramides à l’autre bout du golf. Vous pouvez vous y rendre en bus, ou par vos propres moyens si vous avez décidé de louer une voiture.

Une baleine dans la Péninsule Valdes
Une baleine dans la Péninsule Valdés

Flore et Faune de Valdés

Les agences de voyage vous proposent un tour de Valdès très complet en une journée. Voici les différents lieux où vous trouverez des réserves : l’Istmo Carlos Ameghino, Isla de los Pájaros, Puerto Pirámides, Punta Delgada, Punta Cantor, et Punta Norte. Ces réserves hébergent une faune impressionnante : des loups de mer, des éléphants de mer, des pingouins, des dauphins, des dizaines de variétés d’oiseaux, et bien sur de gigantesques baleines. Elles sont plusieurs centaines à venir donner naissance chaque année aux baleineaux dans les eaux chaudes du Golfo Nuevo.

Vous pourrez admirer ces espèces en faisant une excursion nautique d’une à quelques heures, sur différentes embarcations, du zodiac au gros bateau. Les baleines ne sont pas farouches, elles viennent s’amuser sous la coque du bateau, les baleineaux les suivent gaiement. On se sent vite tout petit, surtout à bord d’un zodiac ! Sur terre, les guanacos, cousins des les lamas, peuplent les plateaux, aux cotés des andus, de petites autruches, de renards gris et tatous. Les reptiles ne manquent pas non plus !

De Puerto Pyramide, roulez une vingtaine de kilomètres et allez à Puerto Pardelas, où le spectacle des baleines est splendide, le long de falaises où elles viennent nager avant de repartir vers les grands fonds. A Punto Norte, l’extrémité de la péninsule, vous admirerez les colonies de lions et éléphants de mer, heureux de vivre sur les rochers, tout en guettant leur seul et unique prédateur, l’orque, qui ne fait qu’une bouchée d’eux lorsqu’il s’élance ! On les trouve surtout à la Caleta Valdés. Admirez le phare construit en 1925. Enfin, les manchots de Magellan, les plus petits pingouins de la Patagonie, sont à admirer à Punta Tombo.

De septembre à mars, ils sont plus d’un million sur ce petit bout de terre ! C’est un régal pour les prendre en photo. Nul doute qu’après deux jours passés sur cette péninsule vous aurez envie de découvrir le reste de la Patagonie. Cette région argentine continue de séduire les grands aventuriers contemporains, un des bouts du monde où la nature est reine et restée indomptée.

Carte de Valdés
Carte de Valdés

Astuce Voyage : Pour l’observation des baleines, l’agence Moby Dick propose une excursion au coucher du soleil, il n’y a plus personne, à part les queues de ces gigantesques mammifères qui tapent sur l’eau. Magique !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *