Le Languedoc

Languedoc

Une région et bien plus, le Languedoc est également une langue, une culture, un art de vivre et mille choses à découvrir. Il est à juste raison, appelé « le paradis du Sud de la France ».

Languedoc - Carte France
Languedoc – Carte France

Découvrir la région du Languedoc

Le Languedoc, situé entre l’Espagne et l’Italie, entre l’Atlantique et la Méditerranée, a toujours été un carrefour de peuples et de cultures. La via Domitia reliait Rome à Cadiz, le canal du Midi, Bordeaux à Sète, et les chemins de Saint-Jacques le traversent de part en part vers un espoir lointain. Aujourd’hui, l’autoroute des deux mers offre une voie de circulation rapide. Mais pour apprécier pleinement le pays, il faut emprunter un des nombreux circuits, sillonner les routes typiques, et de découvrir le terroir.

Le pays cathare peut se parcourir à pied, à cheval, en vélo et bien sur en voiture. Déambuler de châteaux en cités historiques permet d’apprécier des paysages imprenables et très variés situés sur les contreforts pyrénéens. Carcassonne, Montségur, Lastour, Peyrepertus, Quéribus, Lapradelle Puylaurens, Mirepoix sont les étapes les plus remarquables, mais des centaines de petits villages typiques offrent un accueil chaleureux avec la convivialité propre au sud.

La côte Vermeille est le lieu où les Pyrénées plongent dans la mer. Le bord de mer tourmenté offre des criques qui abritent des villages de pêcheurs qui ont su garder leur cachet d’origine : Collioure, Port-Vendres, Cerbère, ensuite la route mène en Espagne. Mais ce parcours peut se faire aussi sur l’eau ou sous l’eau en suivant le sentier sous-marin, réserve naturelle permettant de voir une vie aquatique florissante.

Le patrimoine architectural du Langueddoc possède des monuments uniques comme la cité de Carcassonne, le pont du Gard et le canal du Midi. Son patrimoine naturel est riche de la côte méditerranéenne, des reliefs tourmentés des Cévennes, des espaces sauvages des Corbières, et des Pyrénées.

Les Cevennes
Les Cevennes

Son patrimoine culinaire offre de nombreuses spécialités : cassoulet, tielle sétoise, croquants de Saint-Paul, petits pâtés de Pézenas, gibier, et des crus délicieux et variés : Côtes-du-rhône, Fronton, Minervois, blanquette de Limoux.

Il est facile de trouver son bonheur en Languedoc quel que soit son centre d’intérêt, et vous y trouverez surement le vôtre. Les descendants des troubadours réjouissent les oreilles des mélomanes ; les étangs de Leucate sont un des meilleurs spots français pour la voile ; les mystiques s’intéressent à l’histoire des Cathares, de Rennes le château, et à l’étonnante montagne de Bugarach ; les randonneurs à pieds, à cheval ou à vélo ont l’embarras des paysages à parcourir.

Et pourquoi ne pas simplement flâner de villages de pécheur en villages circulaires médiévaux, se laisser aller à la découverte d’une nature sauvage et d’un arrière pays surprenant ou découvrir les gorges du Tarn situées au cœur d’une région naturelle riche en sites remarquables. Cirques, canyons, belvédères, gouffres, et des villages incroyables accrochés à leurs rochers sont à découvrir absolument. Un paradis pour les touristes et pour les sportifs : randonnée, canoë-kayak, spéléologie, baignade, escalade et balade en bateau sont au menu.

D’innombrables circuits permettent de profiter des merveilles du Sud, la route s’offre à vous, n’hésitez plus.

Le Bleu Pastel du Languedoc
Le Bleu Pastel du Languedoc

La fabuleuse histoire du pastel

Saviez-vous que le Languedoc et le vrai pays de cocagne ?

C’est une histoire de fortune, et de gloire, mais aussi de ruine et de guerres, tout autour d’une petite plante appelée pastel des teinturiers, ou isatis tinctoria.

Cette petite crucifère bisannuelle a été la seule source de couleur bleue jusqu’à la fin du XVIème siècle. Connue depuis la plus haute antiquité, elle fit la richesse du Lauragais (triangle entre Toulouse, Albi et Carcassonne) du XIIIème au XVIème siècle où sa culture et sa transformation furent développées d’une manière quasi industrielle. Il fallait un grand savoir-faire pour soustraire la couleur bleue que l’on voit aisément transparaître au travers des feuilles mûres, pour la fixer sur un tissus. Le procédé ne durait pas moins de six mois, une des principales étapes consistants à façonner des boules de feuilles écrasées appelées cocagne.

Les fortunes constituées par ce négoce étaient considérables, comme en témoignes aujourd’hui encore nombre d’hôtels toulousains. M. de Bernuis, pastelier de renom, pu seul fournir le million de pièces d’or réclamé pour la rançon de notre bon roi Henri IV, alors prisonnier de Charles Quint. Mais ce commerce florissant fut une des premières victimes de la mondialisation et des délocalisations. En effets, les Espagnols commencèrent à cultiver l’indigo, originaire d’Inde, dans les Caraïbes et l’importèrent à peu de frais grâce au commerce triangulaire.

La loi de la concurrence fut impitoyable et nos pasteliers ruinés.

Napoléon, qui aimait les uniformes bleus, remis le pastel au gout du jour suite au blocus effectué par l’armada britannique. Ses chimistes trouvèrent un procédé d’extraction en 24 heures. La fin de l’empire et les progrès de la chimie renvoyèrent le pastel à l’état de folklore. Certains passionnés font revivre aujourd’hui cette richesse naturelle qui aurait un avenir possible comme biocarburant, et pour le traitement du cancer.

Vacances VVF

Le Languedoc est une région magnifique bordée par la Méditerranée, qui devient de plus en plus prisée par ceux qui recherchent calme, nature et histoire. La région est en effet un véritable carrefour du Sud de la France, surprenant et enchanteur, et où la météo clémente rend la vie plus jolie !

Image - Cartes - Photos : toulouse carte de france - toulouse carte - carte de france toulouse - puy du fou carte de france -

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.