Côtes d'Armor
Côtes d'Armor

Côtes d Armor

Pour se rendre dans les Côtes d’Armor, quand les voyageurs s’éloignent de la côte et pénètrent à l’intérieur des terres, ils découvrent une succession de bourgs pittoresques : des maisons de pierre et des lucarnes, des églises et des clochers, des bars-tabac et des placettes. Et si d’aventure certains vont jusqu’au pays de Tinténiac, la promenade, à bateaux ou à pied, des onze écluses, entourées d’arbres majestueux et de jardins fleuris, achèvera de les enchanter.

Côtes d'Armor paysage
Côtes d’Armor paysage

Voyage sur la Terre d’Armor

On dit que les Côte d’Armor sont un pays de légendes, de pardons et de saints. Une patrie pour les marins. On dit que son peuple uni et fier, descend des Celtes, qu’il est attaché à ses traditions et cultive sa différence jusqu’à dans l’usage de la langue. On dit qu’elle est capricieuse, sauvage, indomptable mais qu’elle est l’une des plus belles de France. La côte d’Émeraude se laisse apprivoiser le temps d’un week-end : de la pointe du Grouin à Cancale ; de Cancale à Saint Malo.

De marées hautes en marées basses, de ciels ensoleillés et limpides en ciels orageux et brouillés, pays de mer et de bocage, la Bretagne est une terre de contrastes, au caractère entier qui change de couleur et de silhouette au gré de ses humeurs.

Sous les yeux des voyageurs conquis se dessinent des paysages romantiques aux allures uniques en fonction des marnages qui caractérisent la région (différence de niveau de la mer entre marées hautes et marées basses), du temps, des heures qui s’écoulent. Et à chaque fois, c’est une nouvelle carte postale qui apparaît : des bateaux échoués sur le sable puis des chalutiers longeant le large, des pêcheurs à pied puis des pêcheurs en mer, des parcs à huîtres en forme de damier portés bientôt disparus Et de ces variations de paysages sur un même thème jamais on ne se lasse.

Un incontournable : déguster des huîtres sur le quai et participer à la formation de pyramides de coquilles vides disséminées le long de la côte Cancalaise. Inoubliable !

A la pointe du Grouin, les vagues viennent fouetter les rochers pendant que les voyageurs sillonnent les longs sentiers verts du littoral, abrités à 49 mètres au-dessus de la mer. Tout au long de la promenade qui s’étend sur cinq kilomètres (GR 34), on peut admirer le spectacle d’une nature déchaînée et découvrir les criques ainsi que les landes bretonnes dans un environnement préservé avant d’arriver au soleil couchant à Cancale, ravissant petit port de pêche mais aussi station touristique réputée entre autres pour ses huîtres.

Saint Malo

A l’opposé de Cancale, à dix kilomètres environ, la ville de Saint Malo, la fière, surgit de ses remparts. Ville natale de Chateaubriand, Saint Malo fut aussi le premier port de France à la fin du XVIIe siècle. La cité maîtrisait alors la route maritime entre la Bretagne, les Amériques et la Méditerranée. Elle exerça ensuite le monopole du commerce avec les Indes Orientales. Saint Malo devient rapidement un port prospère et atteignit une envergure internationale. C’est à cette époque que fut prise la décision de faire de Saint Malo une ville fortifiée pour protéger la cité des attaques anglaises. La statue du marin Surcouf continue toujours à pointer inlassablement son doigt vers l’ennemi juré l’Angleterre, de l’autre côté de la Manche, comme pour rappeler que les malouins restent toujours aux aguets tandis que la mer recouvre tel un linceul la tombe de Chateaubriand.

Saint-Malo vue du ciel
Saint-Malo vue du ciel

Aujourd’hui, les remparts qui longent la mer et étreignent amoureusement Saint Malo et constituent l’une des promenades favorites des habitants et des touristes. Mais comment ne pas succomber à la magie du panorama sur le large qui n’est à chaque fois ni tout à fait le même ni tout à fait un autre ? Les voyageurs descendront ensuite des remparts pour s’engouffrer dans l’enceinte de la ville, une manière de découvrir à la fois la Bretagne traditionnelle et touristique. Les petites rues pavées de la cité corsaire sont en effet agrémentées de boutiques de souvenirs, de bars typiques et de restaurants de poisson ou de crêperies. Le soir venu, malouins et visiteurs se retrouvent ensemble autour d’un verre de cidre ou de cervoise.

Image - Cartes - Photos : carte de la cote bretonne - carte des cotes bretonnes - carte de france avec ses iles - cotes bretonnes carte -
Promo FRAM Voyages'