Ouzbekistan
Ouzbekistan

Ouzbékistan

Située en Asie Centrale, la République d’Ouzbékistan est le pays qui répond le plus à ses deux qualificatifs, riche et complexe. C’est un carrefour culturel, historique, religieux, géographique.

Carte Ouzbekistan
Carte de l’Ouzbekistan

Séjour en Ouzbékistan

L’Asie Centrale est une partie du monde riche et complexe, de part son histoire. Une étape incontournable sur la mythique Route de la Soie qui reliait la Chine à l’occident. C’est ici que l’Ouzbékistan se situe : entre le Kirghizstan, l’Afghanistan, le Tadjikistan et le Turkménistan. Sa capitale est Tachkent, ou vivent près de 3 millions d’habitants, sur les 28 millions d‘Ouzbeks.

C’est l’un des plus grands états d’Asie centrale et le plus peuplé. 75% de la population est Ouzbek, 6% de Russes, 5 % de Tadjiks, 4 %de Kazakhs, Ukrainiens, Allemands, etc… les ethnies sont nombreuses.

La langue nationale du pays d’Ouzbékistan est l’Ouzbek depuis l’indépendance en 1991, mais on parle également le Russe et les langues des autres ethnies. 85% de la population est musulmane de rite sunnite, même si le pays se veut laïque. On compte 1,5 % de chrétiens orthodoxes. Economiquement la culture principale reste le coton, qui était la seule autorisée lorsque le pays faisait partie de l’URSS, depuis 1925. Le pays est indépendant depuis 1991. Il possède des richesses minières mais n’a pas les moyens de la diversification. La population a tendance à quitter le pays et chercher du travail ailleurs.

L’Ouzbékistan est un pays essentiellement désertique dont seulement 10 % des terres sont exploitées par l’homme.

Deux déserts recouvrent une grande partie du pays, le Kizil-Koum (sable rouge) à l’Ouest recouvre les 2/3 du pays, et le Karakoum (sable noir) au sud ouest. Au nord et au sud s’étendent deux chaines montagneuses, les chaînes de Tian Shan et de Guissar-Alay.

Le sommet le plus élevé culmine à 4301 mètres. La mer d’Aral se trouve au Nord Ouest et trois grands fleuves se jettent dedans, le Syr Daria, l’Amou Daria, et le Zeravchan. A l’est, une vallée fertile, le Ferghana, est la région la plus peuplée. On y cultive des fruits et de grands champs de coton.

Quand partir en voyage en Ouzbékistan ?

D’avril à juin, ou de fin aout à début novembre. L’hiver est très froid et l’été très chaud.

Voyager en Ouzbékistan est encore très bon marché et relativement facile. Le bus est vieux mais commode, et le réseau très développé, le train aussi, on peut louer des taxis pour la journée ou plus à des prix corrects. De vieux minibus soviétiques servent beaucoup dans lesquels on s’entasse vite ! A Tachkent, le tramway est très pratique, ainsi que le métro ! Chaque station est décorée et vaut le détour. En revanche, les routes sont en mauvais état et on ne peut pas louer de voiture sans chauffeur. Le pays est relativement sûr.

La tradition Ouzbek de l’hospitalité est importante dans le pays et vous pourrez être invité à dîner, même plusieurs jours de suite chez l’habitant. La condition de la femme est respectée, et l’Islam pratiqué est assez ouvert. Compter 15 jours environ pour les 3 grandes étapes touristiques d’un séjour en Ouzbékistan qui sont :

  • Samarkand
  • Boukhara
  • Khiva.
Asie Centrale - Carte
Asie Centrale – Carte

Astuces et Formalités pour un voyage en Asie Centrale

Formalités administratives :
Les ressortissants français nécessitent un visa pour se rendre en Ouzbékistan.

Vaccinations :

Pas de vaccin obligatoires. Vaccinations conseillées: Encéphalite à tiques si vous devez séjourner en zone rurale au printemps ou en été, Hépatite A
Hépatite B, rage si vous envisagez un circuit «aventureux» de plusieurs semaines, loin des grandes villes et mettre à jour typhoïde et tétanos-Poliomyélite-Diphtérie.

La monnaie:

En Ouzbékistan vous payerez en Sum ouzbek (1 euro = 2925.7 Sum ouzbek juin 2009)

Les adresses utiles pour préparer son séjour :

Ambassade d’ Ouzbékistan  à Paris : 22, rue d’Aguesseau, 75008 Paris. Tel : 01.53.30.03.55

Une Fois à Tashkent
•    Office du tourisme 47, Horezmskaya str. 700047 Tashkent
•    Ambassade de France en Ouzbékistan: 25, rue Qo’qon Yuli – Tachkent Tél. 998 71 233 53 82

Astuce Voyage-Ouzbékistan : Il n’y a qu’une seule route reliant Samarkand, Boukhara et Khiva. Pour éviter l’aller retour, prenez un vol intérieur reliant Tachkent à Ourgentch, et revenir à Tachkent par la route, vous aurez plus de temps à chaque visite.
Tachkent
Tachkent

Découvertes des villes de l’Ouzbékistan

Tachkent la capitale est une belle ville à la fois vieille et moderne. Un tremblement de terre l’a en partie détruite en 1966 et elle fut reconstruite de façon homogène, en conservant les monuments ayant une valeur architecturale et historique. Bâtiments modernes côtoient monuments religieux aux coupoles bleues.

La ville possède de nombreux espaces verts. Visitez le quartier Labzakh qui a échappé au tremblement de terre, et ses nombreux bazars, animés et colorés. Celui de Chorzu est superbe ! La madrasa (école coranique) Barak Khan aussi. La ville compte 9 théâtres et un incontournable musée des Beaux Arts. Dans la partie nouvelle, allez vous promener sur la rue piétonne appelée « Brodway ».

Khiva est également une très vieille ville. Elle possède une ville intérieure de 26 hectares, appelée Itchan Kala, entourée d’une muraille de briques haute d’une dizaine de mètres. C’était l’oasis sur la route des caravaniers en partance pour traverser le désert jusqu’en Iran. Visiter la mosquée Djouma, les mausolées, et les deux splendides palais du XIXe siècle. Itchan Kala est classé patrimoine mondial de l’UNESCO.

Khiva est aussi une ville des artisans, dont la céramique et la sculpture sur bois sont célèbres. Samarcande, une autre étape historique. Elle illustre par son art et son architecture les phases les plus importantes de l’histoire culturelle et politique de l’Asie centrale du XIIIe siècle à ce jour. Elle est classée Carrefour de culture au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Minarets, coupoles turquoise des mosquées et medersas, tout rappelle sa riche histoire. Ce fut un carrefour important de la route de la soie. Ne manquez pas la Mosquée Bibi Kanhum. Le mausolée Gour Emir, du XVème siècle, est le prototype du Taj Mahal en Inde. La place du Registan sur laquelle se font face 3 medersas est magnifique. A l’écart de la ville, l’ensemble des mausolées de Chaki Zinda, au milieu du cimetière est un trésor d’architecture islamique. C’est le site le plus sacré de Samarkande, il symbolise la beauté de l’art céramique de l’Asie Centrale. Perdez vous dans les rues, arrêtez vous dans les bazars, achetez du pain rond délicieux, des figues, du coton…

La visite de l’Ouzbékistan ne serait pas complète sans la visite de Boukhra. Encore une référence de l’architecture islamique. A découvrir :

  • La magnifique mosquée Bolo-Khauz
  • Le mausolée d‘Ismaïl Samani, le plus ancien monument islamique du monde
  • Le Liabi-Khaouz et son bassin central entouré de Madrasas.
  • Sans oublier le Minaret de Kalyan, construit en 1127, qui servait à la prière mais aussi de phare pour les caravanes sur la Route de la Soie.
Carte Ouzbekistan
Carte Ouzbekistan
L’Ouzbékistan, c’est aussi souvent un pays de randonnées dans le désert, de rencontre avec des nomades, qui vous inviteront surement à partager un dîner sous la yourte, en musique si vous prenez le temps. La vallée de Fergana et ses champs de coton et de soieries sont des lieux parfaits pour randonner également, sans oublier les nombreux petits villages de montagnes ou l’histoire s’est arrêtée, et ou nous vous conseillons aussi, de vous arrêter…

Image - Cartes - Photos : asie -

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.