Uruguay
Uruguay

Uruguay

Etat tampon entre l’Argentine et le Brésil, l’Uruguay est un pays méconnu, à tort, des touristes européens. Il représente une escale idéale pour celui qui souhaite visiter l’Amérique du Sud.

Carte Uruguay
Carte Uruguay

Le soleil d’Amérique du sud : L’Uruguay ?

Bordé d’un côté par l’Atlantique et de l’autre par le Rio de la Plata, l’Uruguay sépare deux géants : le Brésil et l’Argentine. Peuplé à l’origine par des indiens, les « charruas », le territoire fut dès 1516 colonisé par les espagnols qui durent ensuite livrer bataille aux portugais et au libérateur national le général Artigas en 1814. Le pays n’accèdera à son indépendance qu’en 1828 après avoir combattu les brésiliens.

Aujourd’hui, la majorité des habitants de l’Uruguay est d’origine européenne et vit dans la capitale même si l’agriculture reste la principale ressource du pays. Celle-ci est principalement axée sur l’élevage (bovins et ovins). Après les années de junte militaire, une véritable démocratie s’est instaurée en 1985.

L’Uruguay, pays méconnu des touristes européens, reste à découvrir.

Avec ses forêts d’eucalyptus enivrant l’odorat, ses vastes prairies vertes parsemées de cactus, ses vaches et ses chevaux côtoyant ses autruches, ses loups de mers se prélassant sur les côtes et ses baleines dansant au large, l’Uruguay est un pays encore sauvage. Peu visité et peu peuplé, ce bout de terre de l’autre côté de l’Atlantique reste un pays à découvrir.

D’abord conquis par les espagnols au XVIème siècle, le pays fut ensuite dirigé par les portugais avant d’accéder à l’indépendance en 1828.
Anciennes cités coloniales

La ville de Colonia del Sacramento, sur le bord du fleuve le « Rio de la Plata » témoigne de par ses maisons coloniales, ses remparts, son pont-levis et son arène, des luttes acharnées que se livrèrent les portugais et les espagnols pour conquérir cette terre vierge et y bâtir des citées.

Le lieu est un véritable enchantement avec ses petites ruelles de pierre étroites débouchant sur le fleuve de couleur ocre où des bancs entiers de poissons d’eau douce remontent les eaux pour échapper aux courants marins. Aujourd’hui, les jours de beau temps, on peut apercevoir de l’autre côté du fleuve, à quelques kilomètres de là seulement, Buenos Aires, la capitale argentine, une des mégalopoles mondiales. La traversée en bateau ne prendra qu’une demie-heure.

Montevideo
Montevideo

Montevideo, la capitale

La capitale du pays, Montevideo, entre le Rio de la Plata et l’Océan Atlantique, a été fondée par les espagnols en 1726. Aux allures européennes, style années cinquante, la ville a su préserver un charme authentique grâce à ses nombreux quartiers traditionnels. Chacun deux possède une âme bien particulière : le centre avec sa longue avenue principale rythmée par de belles places arborées et de nombreux commerces, la vieille ville avec ses galeries d’art et son marché du port, les quartiers résidentiels avec leurs maisons cossues bordant les longues plages océanes, la citadelle avec ses remparts surplombant la capitale et offrant une vue splendide sur toute la baie de Montevideo

La capitale d’Uruguay compte d’autre part de nombreux théâtres, cinémas ou salles de spectacles. Il faut dire que l’activité artistique y est assez prolifique.
Les Uruguayens prétendent d’ailleurs que ce sont eux qui ont inventé le Tango et non les argentins.

Pendant le carnaval, au mois de février, des animations de rue se déroulent un peu partout dans tout le pays. On peut ainsi admirer les participants aux costumes extravagants et colorés, défiler et danser « le candombe », danse populaire et traditionnelle uruguayenne, au rythme effréné des tambourins ou encore assister à des pièces satyriques dans des « tablados », sortes de théâtres improvisés en plein air.

Punta del este
Punta del este

De Punta del Este aux haciendas

Moins authentique mais tout de même incontournable, Punta del Este est le lieu de villégiature de toute la jet set sud américaine. Située sur une presqu’île bordant l’océan Atlantique et abritant de nombreux buildings perdus entre ciel et mer, c’est la station balnéaire à voir et où il faut être vu. Pendant la période estivale, la ville vit jour et nuit au rythme des vacances et de la fête. L’animation y est à son comble que ce soit dans les restaurants, aux terrasses des cafés ou encore dans les nombreuses boîtes de nuit en plein air.

La beauté naturelle du site a tout de même été préservée. Pour preuve, les deux superbes plages qui embrassent la ville, restées bien sauvages avec leurs dunes et leurs vagues immenses qui feront le bonheur des surfeurs. On pourra également faire un tour en bateau et apprécier, en s’éloignant un peu des côtes, l’île des Loups de mer, une des plus importantes réserves naturelles du monde. Le spectacle est inoubliable !

L’intérieur du pays ravira les passionnés de la campagne. D’immenses « haciendas » (fermes) s’étendent sur plusieurs kilomètres à perte de vue. Vous pourrez y séjourner sans problème et serez accueillis à bras ouverts par les gauchos -cow-boys uruguayens et argentins-. Au programme : initiation aux rodéo, marquage au fer à blanc du bétail, dîner en plein air et veillée au coin du feu. A goûter absolument : le national « asado », morceaux de viandes choisis grillées au feu de bois (la viande de boeuf uruguayenne est réputée pour être lune des meilleures au monde) et le « dulce de leche », sorte de confiture de lait .

Un délice! Le tout ponctué de chants populaires accompagnés à la guitare sèche.

L’Uruguay est un pays où il fait décidément bon vivre. On ne peut que tomber sous le charme. Alors, allez y, parlez en un peu mais pas trop car c’est un lieu que l’on veut garder un peu égoïstement pour soi un petit coin de paradis dans l’autre hémisphère de l’autre côté de l’océan

Photo - Carte - Image - uruguay - images de plages - les photos de plage - lmages plages - uruguay capitale -
Promo FRAM Voyages'

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *