Alaska
Alaska

Alaska – Le grand nord en traineau

Cela signifie en Esquimau : «grandes terres». L’Alaska est l’un des états les plus sauvages et les plus beaux des États-Unis. Les jours d’été sont excessivement longs et peuvent durer jusqu’à 22 heures et les nuits hivernales qui sont très longues elles aussi, offrent un magnifique spectacle composé des lumières jaunes et vertes des aurores boréales.

Alaska Voyage - Glacier Hubbard
Alaska Voyage – Glacier Hubbard

Partir en Alaska

Une nature hostile, mais à la fois envoûtante, un froid intense, mais la chaleur d’un moment unique, les raids en traîneaux à chiens en Alaska sont une aventure exceptionnelle pour celles et ceux qui osent la tenter. Trois grandes courses, sont réalisées chaque année : l’Iditarod, la Yukon Quest et la Grande Odyssée.

En Alaska, les raids en traîneaux à chiens sont devenus un sport national. Chaque premier samedi de mars, des hommes partent avec leurs chiens, bien résolus à gagner la plus longue et la plus ancienne course de traîneaux qui existe : l’Iditarod. Il faut compter dix à douze jours pour terminer l’aventure, si l’on est doué. Si vous souhaitez en faire autant et ressembler à l’explorateur Nicolas Vanier, plusieurs agences de voyages proposent aux touristes de participer à un raid en chiens de traîneaux. Loin des grandes performances sportives, vous pourrez réaliser un rêve à votre rythme, et qui sait, peut-être participer un jour à l’une des trois grandes courses nationales de l’Alaska ?

Pour vivre l’expérience unique et l’aventure du Grand Nord, vous serez accompagné d’un guide qui bien souvent a déjà participé à l’une des trois courses citées ci-dessus. Par des températures n’excédant pas -40°C parfois, vous glisserez sur les routes toutes tracées du « Paradis blanc », bercé par le halètement des chiens et le glissement du traîneau sur le sol gelé. Plusieurs hôtels proposent aux touristes de faire ce genre d’excursion à la journée, ou à la semaine, la région de Fairbanks est la plus connue pour découvrir le traîneau à chien.

Les plus courageux, qui souhaitent effectuer une expédition sur plusieurs jours, auront sans doute la chance d’admirer les aurores boréales très courantes en Alaska. De février à mars, le soleil brille quasiment tout le temps dans la région, les moustiques ne sont plus un souci et les nuits illuminées par les aurores boréales sont très nombreuses.

Vous pourrez louer un chalet en rondin, isolé de toute civilisation, au confort rustique. Les spécialités culinaires locales sont surtout à base de gibier, de crabes ou de crevettes. Vous serez totalement immergé dans un autre monde, une autre culture, et pourrez passer des vacances inoubliables. En plus des promenades en chiens de traineaux, les chalets transformés en hôtel, proposent d’autres activités comme les balades en raquette, en ski de fond, la pêche sous la glace, une expédition en scooter des neiges, etc.

À l’intérieur du pays, dans la région de Fairbanks, les montagnes abritent de l’influence maritime, c’est une des régions les mieux adaptées à la course en chiens de traîneaux. En plaine, la végétation est une forêt composée d’épicéas noirs et blancs, de bouleaux et de trembles.

Dans le Nord, au Golfe d’Alaska, le village inuit de Kotzebue, montre comment les habitants arrivent à survivre dans une région hostile, située au-delà du cercle polaire. Cette partie Nord de l’Alaska, appelée le Yukon, permet elle aussi, de faire des expéditions en chiens de traîneaux, le climat y est un peu plus rude l’hiver, mais vous serez plus près de la mer, et une fois la rivière Brooks traversée, vous pourrez visiter le parc de Katmai et planter votre tente pour vivre avec les ours. La course Yukon Quest attire de nombreux participants chaque année.

parc de Katmai
parc de Katmai

Une randonnée en Alaska

La région du Yukon est située non loin du Canada. Les villes situées sur le littoral, comme Barrow, sont toujours encerclées d’une chaine de montagnes ; beaucoup de bateaux de pêche sont amarrés au port, sachant que c’est l’une des principales sources de revenus du pays. Que ce soit dans la région de Yukon ou de Fairbanks, vous pourrez faire des randonnées ou des balades en chiens de traineaux assez facilement, néanmoins afin de bien s’y préparer, il ne faut pas oublier le bon équipement du randonneur dans votre sac à dos : vêtements de pluie très chauds, rechanges, bonnes chaussures de marche, bonnet, gants, etc. Il est important de bien s’armer contre le froid, même si vous partez en été, les températures bien qu’un peu plus supportables, restent tout de même bien basses.

L’Alaska c’est vivre en totale osmose avec la nature, être en contact direct avec les ours, comme au parc de Katmai, c’est admirer une végétation riche, hors du commun (plus particulièrement l’été), c’est pouvoir pratiquer un sport qui vous étiez jusque-là inconnu. Les excursions en chiens de traîneaux, vous montreront comment les Inuits ont appris à se déplacer sur la banquise gelée pour pouvoir se nourrir, peut-être même rencontrerez-vous des habitants partir pêcher sous la glace.

Alaska - Carte
Alaska – Carte

L’Alaska est une destination touristique pas comme les autres, vous vivrez comme les Inuits ou les habitants du pays, car le touriste doit lui aussi s’adapter au mode de vie parfois difficile du pays, mais les paysages à découvrir sont si merveilleux, qu’on oublie vite les rudesses du froid.

 

Image - Cartes - Photos : alaska carte - température - chien - image chien -

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *