cap de bonne espérance
cap de bonne espérance

Le cap de bonne espérance

En Afrique du sud, au cap de bonne espérance, tout commence quand le prince du Portugal Henri le Navigateur projette d’aller découvrir d’autres contrées dans le but de développer le commerce des épices et afin de contourner la domination des Turcs sur les transactions commerciales en Europe.

Cape Peninsula
Cape Peninsula

Partir au cap de bonne espérance

A ces époques où le monde croyait que la terre n’était pas sphérique et était le centre de l’univers, les Portugais ne cesseront durant des dizaines d’années d’y envoyer des expéditions afin d’en finir avec la certitude de certains croyant que la terre était plate, et qui a fait beaucoup peur à de nombreux marins pensant que les mers avaient des limites et n’étaient pas reliées.

Et la première expédition de l’Infant du Portugal se déroula en 1415. D’autres légendes viennent également freiner la progression des navigateurs vers le Cap de Bonne Espérance comme la traversée de L’Équateur qui faisait paniquer les marins car ils croyaient que celui-ci les brûlerait ou du moins rendrait leur peau toute noire. Malheureusement, L’Infant Henri le Navigateur meurt 28 ans avant l’exploit de Bartolomeu Dias qui passa le Cap de Bonne Espérance en 1488, couronnant ainsi tous les efforts déployés depuis 73 ans.

En outre, afin de mettre toutes les chances de leurs côtés, les astrologues, les explorateurs marins et les cartographes des quatre coins de l’Europe travaillèrent ensemble pour mettre au point les cartes marines et océaniques, la navigation en suivant les astres et la conception d’un navire qui serait plus apte à affronter les longues traversées et supporterait les vents. Ainsi naît la caravelle qui mènera Bartolomeu Dias et son équipage sur les côtes du Cap des Tempêtes.

Itinéraire et carte du Cap de Bonne-Espérance en Afrique du Sud
Itinéraire et carte du Cap de Bonne-Espérance en Afrique du Sud

Le Cap de Bonne Espérance fut effectivement, initialement appelé Cap des Tempêtes par Bartolomeu Dias en raison des circonstances de cette découverte, et est un cap situé à l’extrémité de l’Afrique méridionale. Cette pointe du cap est balayé par les vents et courants marins plutôt froids venant à l’ouest, de l’océan Atlantique et à l’est par le courant chaud des Aiguilles, ouvrant sur le canal de Mozambique et l’océan Indien. C’est effectivement en étant arrêté par de fortes tempêtes que le navigateur portugais se rend compte qu’il vient d’atteindre la pointe sud du continent africain et ouvre ainsi la perspective d’un nouveau tracé maritime conduisant vers les Indes. Dans l’espoir de cette ouverture des mers vers l’est, le roi du Portugal Jean II la rebaptisera alors Cap de Bonne Espérance.

Néanmoins, Bartolomeu Dias n’aura pas la chance d’être le premier à pouvoir emprunter cette route des épices, car il sera supplanté par Vasco de Gama en 1497. Et comme les tempêtes semblent vouloir toujours être sur sa route, il coule au cours d’une nouvelle expédition en 1500. Le Cap de Bonne Espérance est souvent considéré comme étant la partie la plus australe du continent Africain alors que ce n’est pas le cas. Car c’est en continuant vers l’est, à la rencontre des courants marins tropicaux dénommés « Aghulas » que se situe l’extrémité sud de l’Afrique : le Cap des Aiguilles.

false-bay
false-bay

Ocean Atlantique, Indien et le Cap Bonne espérance

Le Cap de Bonne Espérance fait partie de ces endroits du monde qui fascinent plus d’un. La rencontre entre les deux océans Atlantique et Indien est véritablement un spectacle impressionnant. Localisé à l’extrémité sud de la presqu’île de False Bay, appelée également Valsbaai, il abrite une réserve naturelle où vivent plusieurs espèces d’oiseaux marins, d’otaries, des antilopes ou des tortues. Pour y accéder, empruntez le chemin allant vers Hout Bay un village de pêcheurs et poursuivez en suivant l’itinéraire côtier de Chapmans Peak Drive, votre trajet sera agréable et riche en paysages magnifiques jusqu’à ce que vous soyez arrivé(e) au bout de la péninsule là où les masses d’eau s’affrontent.

En effet, bordé par l’océan Atlantique, la côte est constituée des falaises escarpées et raides et de larges plages où la nature à su bien faire son œuvre tant la beauté des décors est consternante. Le panorama est naturellement magnifique tout au long de ses 9 kilomètres avant de sentir et d’admirer les énormes vagues mourir avec force sur la plage.

Tourisme nature au cap de bonne espérance
Tourisme nature au cap de bonne espérance

Vous êtes alors à Noordhoek et n’êtes pas loin de Cap Point qui se trouve un peu plus au sud-est. Cap Point est un coin très touristique, plutôt moderne que le côté un peu sauvage de l’endroit sera l’œuvre des babouins qui se déplacent tranquillement et se promènent tout comme les touristes. Attention alors à vos affaires, car ceux-ci sont de véritables chapardeurs. Certes, les babouins pourront vous amuser, mais le plus beau du spectacle se trouve tout en haut du Cap Bonne Espérance.

Empruntez alors le funiculaire à moins que vous préférez les marches des escaliers, et laissez vous submerger de la vague d’émotions face au spectacle que les océans offrent et dont les houles semblent font vivre ces derniers, avec les vols d’ensemble magnifiques des cormorans au dessus. Savourez alors ce plaisir d’être à un endroit précis où vous avez la possibilité d’être en présence de deux océans et dont l’affrontement des vagues et des vents contraires ont été le tourment des marins qui ont voulu s’y frayer un chemin vers les Indes, au péril de leur vie.

Afrique du Sud
Afrique du Sud

Afrique du sud, Côtes et plages du cap

L’ancien phare du cap de bonne espérance y est également visible, celui qui fut construit en 1860. Cependant, construit à 249 mètres au dessus de la mer, ce dernier fut le plus souvent victime de la brume qu’il ne remplissait dans ces cas-là son rôle de guide pour les bateaux. Ainsi le paquebot britannique Lusitania sombra tout près des côtes du Cap Bonne Espérance en 1911 et faisant plus de 700 morts qu’un second phare fut construit huit ans après, cette fois-ci situé à 87 mètres d’altitude. En outre, une petite randonnée à pied vous permettra de découvrir la beauté et la richesse de la flore et de la faune des endroits environnants aussi attrayants et incomparables avec les végétations en fleurs et la vue de quelques zèbres ou des antilopes. En redescendant par des petits chemins serpenteux, vous voilà sur l’énorme rocher entouré de plages caillouteux où en guise de comité d’accueil, vous aurez des animaux tels que les autruches se promenant paisiblement sur ces plages.

En remontant vers le nord et en longeant cette fois-ci la côte indienne qui est moins sauvage, faites une halte à Simon’s Town afin de ne pas passer à côté de l’exhibition des colonies de pingouins «Spheniscus demersus». A l’origine, seul un couple de l’espèce débarqua à Simon’s Town en 1983 et n’en est plus reparti. S’y sentant bien il ne manqua pas d’appeler ses semblables pour former la colonie qui dépasse actuellement les 2000 têtes. Élisant domicile à Boulder’s Beach, et afin de ne pas les perturber, la plage est fermée aux touristes mais ceux-ci peuvent les contempler sans souci derrière les passerelles et les séparations.

Grande plage du Cap de bonne espérance
Grande plage du Cap de bonne espérance
Pour une meilleure observation, allez sur la plage d’à côté appelée Foxy Beach. Pour ceux qui apprécient le côté vie sauvage des manchots, la plage de Stony Point les comblera par l’importance de la colonie évoluant au côté de nombreuses variétés de cormorans ainsi que des damans, une sorte d’animal proche de la marmotte. Cette région de l’Afrique du Sud, un pays du bout du monde, entre dans le Cape Floristic Kingdom de par sa richesse florale avec près de 1100 sortes de plantes.

Par ailleurs, sur les côtes orientales qu’occidentales, des animaux marins et aquatiques tels que les baleines, des rorquals, des phoques, des pingouins et les dauphins pacifiques évoluent. Et si les babouins peuvent être approchés en ville, il faut aller à la rencontre des antilopes, des zèbres ou encore des élans en leur rendant visite dans leur milieu naturel.

Image - Cartes - Photos : afrique du sud map - photo sur le voyages de vasco de gama - trajet du voyage de vasco de gama -

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.