Botswana
Botswana

Botswana

Ancien protectorat britannique de l’Afrique australe (Bechuanaland), le Botswana représente une superficie de 582 200 km² pour environ 1,6 million d’habitants. Sa capitale est Gaborone. Les autres grandes villes sont Francistown, Selibi-Pikwe, Molepolole, Lobatse et Mochudi.

Géographie du Botswana

Protectorat britannique en 1885, pour lutter contre la progression des Boers vers le nord, le Botswana obtient son indépendance en 1966. Son premier président est Seretse Khama. Sir Seretse Khama, président  jusqu’à son décès en 1980, marqué par son expérience personnelle — son mariage avec une anglaise blanche en 1950 a heurté tant la communauté coloniale anglaise que les communautés tribales noires — a œuvré avec succès en faveur de la coexistence pacifique entre les deux communautés, rejetant la politique d’apartheid proposée par son voisin sud-africain.

Il est remplacé en 1980 par sir Quett Ketumilé Masiré, réélu en 1984, 1989 et 1994. En 1998, Quett Masiré démissionne et est remplacé par le vice-président Mogae. L’activité économique principale est l’exploitation des richesses minières : le manganèse, l’or et le diamant (3e producteur mondial). Le sous-sol du Botswana est très riche : cuivre, nickel et, surtout, diamants ; l’industrie diamantaire joue d’ailleurs un rôle primordial dans l’économie du pays. L’élevage bovin représente également une activité importante.

L’industrie diamantaire représente la plus grosse partie des revenus d’exportation du Botswana et malgré une baisse soudaine des prix, continue à accroître le produit intérieur brut (PIB) du pays. Les bénéfices tirés de l’extraction et de l’exportation des diamants ne sont pourtant pas équitablement répartis dans l’ensemble du Botswana, notamment parce qu’un conglomérat sud-africain contrôle la plupart des exploitations minières. Les centres urbains, où sont concentrés les travailleurs, sont les principaux sites de production de diamants.

La population du Botswana est composée de plusieurs tribus. Les Bushmen, premiers habitants de l’Afrique, vivent dans le désert de Kalahari. L’anglais est la langue officielle, mais la plupart des Botswanais parlent le tswana, une langue bantoue. Environ la moitié des Botswanais sont de confession chrétienne, les autres restant fidèles aux cultes traditionnels.

Le Botswana est une république, membre du Commonwealth. Le président est élu pour cinq ans par le Parlement. Ian Khama occupe le poste depuis avril 2008. Le Parlement comprend l’Assemblée (30 membres élus pour cinq ans au suffrage universel) et la Chambre des chefs (15 membres).

botswana-safari
botswana-safari

Tourisme au Botswana

Ce pays subtropical d’Afrique connaît un climat majoritairement aride, et abrite de nombreux animaux sauvages : lions, girafes, léopards, antilopes, éléphants, crocodiles, autruches, etc. Le Botswana est un pays du sud de l’Afrique qui ne compte aucun accès à la mer, est en grande partie recouvert par le désert du Kalahari. En raison de son climat, le Botswana connaît des précipitations annuelles moyennes variant entre 635 mm au nord et moins de 230 mm dans le désert du Kalahari, et qui ont lieu surtout entre décembre et avril.

L’Okavango, principal cours d’eau du pays, prend sa source en Angola et alimente le delta de l’Okavango dont une partie constitue la réserve de Moremi, où vivent de nombreuses espèces animales. Pendant la saison des pluies, le cours de l’Okavango se prolonge vers l’est le long de la rivière Botletle pour se jeter dans le lac Xau et dans la dépression salée de Makarikari. On ne trouve aucun cours d’eau permanent dans la partie méridionale du pays. Le delta de l’Okavango est situé dans le nord du Botswana. C’est le plus grand delta intérieur du monde (il est dit « intérieur » car il ne se jette pas dans la mer). Cette région est composée de marécages, de canaux étroits et de petites îles (comme on peut le voir sur la photographie). C’est également dans cette région que se trouve la Moremi Game Reserve, un immense parc naturel dans lequel les plantes et les animaux sont protégés.

Le Botswana est essentiellement peuplé de Tswana, mais également de Bochimans (un peuple nomade). Environ la moitié des Botswanais est de confession chrétienne, tandis que l’autre moitié pratique des cultes traditionnels

Lieux d’intérêts et touristiques au Botswana

Les Sables rouges du Kalahari

Découvrez la curiosité du pays en observant les Suricates sur le sable rouge du désert du Kalahari. Cette immense cuvette, d’une superficie de 260 000 km², couvre une grande partie du centre et du sud-ouest du Botswana. Des buissons et des herbes poussent dans la majeure partie du Kalahari, sauf dans l’extrême sud-ouest, où les dunes n’abritent qu’une très mince végétation. Les températures varient entre 30 °C l’été, et 4 °C pour les minimales en hiver. Le Kalahari est peuplé par les Bochimans, ou Bushmen, population nomade du sud-ouest africain.

La savane du Botswana abrite une faune abondante et diversifiée. On y trouve de nombreuses espèces de mammifères herbivores (antilopes, girafes, éléphants), de prédateurs (lions, léopards), de reptiles (crocodiles) ou encore d’oiseaux (autruche). Le sud-ouest du pays est occupé par le désert du Kalahari. Au nord et à l’est, plateaux et dépressions (delta de l’Okavango, lac salé de Makarikari) sont le domaine de la savane arborée, les herbages et les dunes du désert de Kalahari occupent une grande partie des régions du centre et du sud-ouest du Botswana, qui constitue l’un des derniers vastes habitats pour les grands herbivores et les grands fauves d’Afrique.

Lors d’un voyage au Botswana, n’hésitez pas à partir à la rencontre des Bochimans (« hommes de la brousse »), peuple nomade qui vit dispersé dans le désert du Kalahari. Leurs instruments sont généralement fabriqués à partir de matériaux naturels ; le plus populaire est l’arc musical à une corde (désormais en fil métallique après avoir longtemps été en boyau traditionnel), également utilisé pour la chasse. Lors de vos vacances vous découvrirez peut être les quelque 100 000 membres de la tribu san (ou basarwa) vivaient traditionnellement en petits groupes de chasseurs-cueilleurs, qui se déplaçaient ensemble à la recherche d’animaux sauvages et de plantes. Des intérêts supérieurs, d’ordres économiques et politiques, ont contraint les Sans à se sédentariser. Aujourd’hui, seule une petite partie de leur nourriture provient de la brousse. Le territoire des Sans est divisé entre les républiques du Botswana, de la Namibie et de l’Angola.

Située au nord du Botswana, Maun s’étend au sud-est du delta de l’Okavango. La ville est un centre pour les touristes qui y visitent la Moremi Game Reserve.

Image - Cartes - Photos : botswana - reptiles - Botswana capitale - Afrique carte geo - ville de Botswana - carte de l afrique est leure capital - botswana carte afrique - botswana carte -
Promo FRAM Voyages'

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *