Feu d Artifice du 14 Juillet

Feu d artifice

Tir explosif accompagné d’effets lumineux, le feu d’artifice se tire lors d’une fête en plein air. De beaux effets de couleur sont obtenus grâce à l’ajout de composés métalliques : par exemple, du strontium pour le rouge, des sels de baryum pour le vert, etc.

feu-d-artifice
feu-d-artifice

Composition d’un feu d’Artifice

Les pièces d’artifices contiennent de la poudre noire, qui constitue la charge explosive. La poudre noire est un mélange de nitrate de potassium (également appelé salpêtre), de charbon de bois et de soufre, dans une proportion 75 : 15 : 10.

Le phénomène chimique du feu d’artifice est une combustion (oxydation). Le matériau pyrotechnique comprend un comburant (matière oxydante) et un combustible (matériau de réduction). Quand on échauffe un mélange composé de ces substances, on provoque un transfert d’électrons du combustible au comburant (réaction d’oxydoréduction). Une nouvelle liaison plus stable que l’ancienne se met en place, en libérant de l’énergie sous forme de chaleur. Ce phénomène se manifeste à nous par des apparitions lumineuses. Dans la poudre noire, le charbon de bois tient lieu de combustible.

feu artifice 14 juillet 2016
feu artifice 14 juillet 2016

Les lois physiques de la spectroscopie (étude des spectres lumineux caractéristiques des ondes électromagnétiques courtes. Le rayonnement est décomposé en ses différentes fréquences grâce à des cristaux incurvés (lentilles à rayons X) et l’intensité des lignes spectrales est déterminée par photographie.) permettent d’expliquer les couleurs du feu d’artifice. La couleur d’un rayon lumineux dépend de la longueur d’onde. Les longueurs les plus longues correspondent à la couleur rouge, les plus petites à la couleur violette. Ainsi les phénomènes lumineux du feu d’artifice sont le résultat des différents processus d’oxydoréduction.

Image - Cartes - Photos : 14 juillet -